Des enfants victimes d’agressions sexuelles cohabiteraient avec des auteurs d’agressions au sein du réseau La Sauvegarde 93

Des salariés et travailleurs sociaux de La Sauvegarde 93 ont manifesté devant leur siège à Bobigny pour protester contre la nomination à la direction des services et du développement l’ancienne directrice du placement familial. Cette directrice aurait validé tous les dysfonctionnements dont souffre la structure. Elle est désormais numéro deux du groupe.

Outre les problèmes relationnels, des enfants victimes d’agressions sexuelles cohabiteraient avec des auteurs d’agressions. De plus, des familles d’accueil seraient en situation de sureffectifs. Il y aurait des divisions au sein des équipes ou encore des méthodes de chantage envers les assistants familiaux.

Avec plus de 5 000 enfants placés, La Sauvegarde 93 elle est l’une des principales associations de protection de l’enfance dans le département de la Seine-Saint-Denis.

Publié le 24 mars 2021, dans Actualité, Associations, Enfance, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :