Le variant Omicron serait 80% moins dangereux que le variant Delta

Notre lectrice Pascale se dit écoeurée de tous les mensonges qui entourent OMICRON et sa dangerosité. Depuis le début de la crise elle regarde les vidéos du Dc Campbell (https://www.youtube.com/c/Campbellteaching) qui a analysé tranquillement les choses.

Ces dernières vidéos sont pleines d’espoir, comme quoi nous serions vraisemblablement à la fin de cette pandémie avec un virus qui, dans ses mutations, a pris des caractéristiques des rhinovirus !

Mais puisque Omicron a été décrit la première fois en Afrique du Sud, il y a déjà un mois environ, le plus simple est de voir ce qui se passe là-bas directement, selon Pascale.  Et surtout il faudrait, selon elle, éviter certains médias français qui désinformeraient sans vergogne.

Pour appuyer son analyse, Pascale vous invite à consulter cette vidéo en anglais : Omicron = 80% Lower Risk of Hospitalization Compared to Delta! (https://youtu.be/8pYKTP3Uq5A – Omicron représente 80% de risque en moins d’hospitalisation par rapport à Delta)

Et là aussi c’est vraiment de l’espoir et pas de la peur que les médias français distillent à longueur de journée, selon Pascale.

Publié le 23 décembre 2021, dans A vous la parole, Santé, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Bonjour,

    Acceptons en l’augure.

    Il me semble que d’ici 10 à 15 jours on pourra voir des résultats plus fiable.

    Si j’ai bien compris il y a plusieurs points à surveiller :
    – sa contagiosité (elle serait plus forte ?),
    – sa dangerosité (elle serait plus faible ?),
    – sa réaction aux traitements existants (vaccins et autres traitements notamment les anticorps monoclonaux (il me semble que ce sont les points pour lesquels il manque le plus d’observations fiables).

    A suivre

  2. Intéressant, cependant sous la vidéo il est indiqué que « The following pre-print (not yet peer reviewed) from South Africa suggests », ce qui veut dire que ce travail n’est pas validé. Aucune conclusion ne peut être tirée, le conditionnel devrait être utilisé dans tout le post. Enfin, ce qui différencie, entre autres, l’Afrique du Sud et la France sont l’âge médian de la population soit respectivement 27.6 ans et 41.1 ans et la densité de population : 47.3 hab/km2 en Afrique du Sud et 119.1 en France. Une population plus jeune et plus dispersée sont des facteurs qui contribuent à diminuer la mortalité de ce virus. Enfin, un virus moins dangereux mais plus contagieux peut quand même contribuer à augmenter le nombre d’hospitalisations. Il faut rester prudent et garder toutes les mesures de prévention.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :