Immunité collective ou campagne vaccinale intense : comparaison entre l’Afrique du Sud et la France

Le variant Omicron a bouleversé la donne concernant la pandémie de Covid-19 dans le monde. Ce variant qui a été détecté en Afrique du Sud est en passe de supplanter pour de bon le variant Delta dans le monde compte-tenu de sa contagiosité. Et bonne nouvelle : le variant Omicron est bien moins dangereux puis que l’Afrique du Sud ne constate pas une surmortalité importante et ce malgré le nombre de personnes contaminées.

Face à Omicron, le gouvernement Sud-Africain a joué un coup de poker puisque malgré la propagation vertigineuse du variant Omicron, aucune restriction supplémentaire n’a été imposée. Au contraire : le gouvernement a choisi de dessérer les vis,
le gouvernement sud-africain a ainsi levé le couvre-feu et les établissements de nuit peuvent reprendre un fonctionnement normal. Si  le port du masque reste obligatoire dans l’espace public et si les rassemblements sont encore limités à 1 000 personnes maximum à l’intérieur (2 000 à l’extérieur), les Sud-Africains respirent. Le variant Omicron a connu un pic sans précédent en 4 semaines puis est retombé aussi vite qu’il était venu. L’immunité collective des Sud-Africain semble avoir fait ses preuves.

Un schéma apparemment impossible en France à cause d’une campagne vaccinale trop élevée

Est-ce que ces bonnes nouvelles en provenance de l’Afrique Australe sont de bonne augure pour la France ? Pas vraiment selon l’aveux de l’épidémiologiste Renaud Piarroux. Dans la vidéo ci-dessous, M. Piarroux rappelle que le taux de vaccination en Afrique du Sud est très faible (moins de 27% de la population vaccinable) et que ce pays a connu plusieurs vagues importantes. Les Sud-Africains ont développé, malgré eux, une immunité collective, ce qui les rend plus robuste face aux nouveaux variants.

En France, la couverture maximale est beaucoup plus importante et ce qu’il s’est passé en Afrique du Sud face au variant Omicron (fin rapide du pic de contamination, surmortalité faible) ne pourra pas être vrai pour la France où les Français seront contraints de se faire vacciner pour mettre fin à la pandémie.

Est-ce que les Sud-Africains ont plus souffert que les Français par rapport à la pandémie à cause d’une mauvaise couverture vaccinale ? D’après le site très sérieux (et non lié à des lobbys politiques) Worldometers, il y a eu un peu plus de 1900 morts pour 1 million d’habitants en France, contre un peu plus de 1500 pour l’Afrique du Sud. L’Afrique du Sud a donc, théoriquement, moins souffert que la France de la pandémie.

Pour terminer, plusieurs spécialistes semblent attristés que l’immunité collective puisse prendre le pas sur la vaccination. Sans rentrer dans le complotisme, la campagne vaccinale génère beaucoup d’argent et de nombreuses personnes auraient eu un grand manque à gagner sans cette vaccination de facto obligatoire. Plusieurs personnalités évoquent même des conflits d’intérêt.

Ci-dessous, une vidéo qui en dit long sur l’état d’esprit de spécialistes en faveur de la campagne vaccinale :

Espérons que d’ici 6 mois cette pandémie soit derrière nous, même si la France devrait mettre plus de temps que l’Afrique du Sud à tourner la page Omicron.

Publié le 6 janvier 2022, dans Actualité, Santé, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 10 Commentaires.

  1. Bonjour,

    Dans votre analyse fallacieuse, vous avez oublié 3 points importants:
    1/ l’âge de la population, la population française est plus âgée, donc laisser courir le virus en France est plus risqué: l’âge médian de la population en Afrique du Sud et en France sont respectivement de 27.6 ans et 41.1 ans
    2/ la densité de population : 47.3 hab/km2 en Afrique du Sud et 119.1 en France.
    3/ la qualité du service de santé: sommes nous certains des chiffres sud africains? Il y a d’énormes disparités dans l’accès aux soins.
    La couverture vaccinale n’est pas le problème mais la solution en France.

  2. Sauf que ce n’est pas un vaccin, mais 1 ARNmessager avec autorisation temporaire sur le Marché, donc en test, avec une décision prise depuis Davos, en Société Secrète, et que l’on ne vaccine pas en pleine pandémie, sauf à avoir des résultats désastreux. Nous en sommes au 4ème Objectif fixé par cette Obédience….Il y a plein d’autres moyens qui existent pour prévenir, soigner, dans les pays du Monde. Chine et Inde s’en tirent mieux….Et l’on ne ferme pas des lits de réanimation, et cette réanimation peut se faire à domicile. 7 doses ont été commandées par l’U.E……préparez vous à la suite que vous ne pouvez pas imaginer.
    signé un vacciné. Pas sûr que les injectés anti covid pour QrCode aient tous leurs vaccins

  3. Un peu marre d’entendre tjrs le même laïus sur L’Afrique du Sud, quant à la densité de population.

    L’Afrique du Sud est coupé en deux zones bien distinctes, d’une part une zone quasi vide d’hommes où sont situées les réserves animales, d’un part deux zones densément peuplées avec la côte sud-est et la région de Gauteng d’où est partie l’épidémie.
    Inutile d’aller voir ce qui se passe en pleine brousse, par contre les villes et les townships* surpeuplés sont une configuration comparable à l’Ile de france. Voici les chiffres :

    Région de Gauteng:
    superficie : 18,176 km2
    population : • total (2011) = 12,272,263 – Estimation (2021)= 15,810,388
    densité : 680/km2

    Il-de-France : région la plus peuplée de France :
    superficie : 12 011 km2
    population : 12 262 544 hab. (2019)
    densité : 1 021 hab./km2Township (Afrique du Sud)

    —————-

    * En Afrique du Sud, sous le régime de l’apartheid, le terme township (ou emplacement), dans l’usage courant, a fini par désigner un lotissement résidentiel qui confinait les non-Blancs (Noirs, gens de couleur et Indiens) vivant ou travaillant à proximité des communautés réservées aux Blancs. Soweto (« SOuth-WEstern TOwnships ») et Mdantsane en sont des exemples bien connus. Toutefois, le terme township a également une signification juridique précise et est utilisé sur les titres fonciers dans toutes les zones, et pas seulement dans les zones traditionnellement non blanches.

  4. + propos à tendance racistes concernant les capacités de l’Afrique du Sud à avoir un système de santé comparable aux pays occidentaux.

    et pourquoi pas ajouter :

     » Et dis donc, ils ont un Ministère de la Santé et même un site Internet là-bas !!! »
    https://health.gov.za/

  5. @Lola ce n’est pas un média participatif citoyen avec quelques thèses complotistes ? Vous m’étonnez au sujet de votre source 🤔

  6. *Pardon, je parlais d’Agoravox

  7. Dans cette petite démonstration imagée le seul détail irréaliste est l’absence de file d’attente à la pharmacie!

  8. @rb cela a déjà été debunké plusieurs fois, c’est faux! archi faux! voilà l’explication: https://threadreaderapp.com/thread/1471034341853745152.html

Répondre à Lola Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :