Archives du blog

Invasion de tracteurs sur l’autoroute A1 : privilégiez les transports en commun aujourd’hui

tracteurs_A1

Le Parisien

Des agriculteurs en colère convergent en ce moment vers Paris en prenant les principaux axes (A1, A4, N4…). Bouchons et pagailles sont à prévoir.

Si vous devez vous rendre sur Paris et alentours, privilégiez les transports en commun.

Les agriculteurs en colère à l’assaut de l’Ile-de-France : routes bloquées à prévoir !

les-agriculteurs-en-colere-a-l-assaut-de-parisDeux organisations, la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles d’Ile-de-France et la section régionale des Jeunes agriculteurs ont appelé à un « blocus de Paris »

La circulation s’annonce compliquée jeudi 21 novembre aux abords de Paris avec la mobilisation dès l’aube des agriculteurs d’Ile-de-France, décidés à bloquer des axes routiers majeurs pour faire entendre leur colère contre le gouvernement. Selon la Préfecture de police, « les secteurs sud et ouest franciliens peuvent être fortement impactés », notamment les autoroutes A6, A10, A12, A13 et A15, et les routes nationales N12, N20 et N118 – sans exclure d’autres axes du réseau ainsi que les voies ferrées sur l’ouest – dont la ligne TGV.

Dès 5h30, un journaliste de l’AFP a pu voir des tracteurs se rassembler sur un rond-point à Monfort-l’Amaury dans les Yvelines, à 40 km de Paris. Une vingtaine de véhicules, arborant des panneaux « Fauchés comme des blés » ou « Le Foll démission », attendaient un second convoi, avec l’intention d’emprunter la Nationale 12 en direction de la Capitale. Ils devraient toutefois laisser libre une voie de circulation.

Peu avant 6 heures, le Centre national d’informations routières ne signalait pas encore de perturbations. Deux organisations, la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles d’Ile-de-France (FDSEA) et la section régionale des Jeunes agriculteurs (JA) ont appelé leurs adhérents à organiser un « blocus de Paris » jusqu’en fin de matinée.

« On appelle plutôt à du filtrant, l’idée c’est de pas être totalement impopulaires », a nuancé mercredi le président de la FDSEA Damien Greffin. La mobilisation concerne les départements de l’Essonne, des Yvelines et du Val-d’Oise, les autres appelant à une autre journée de mobilisation le 29 novembre.

Source : Le Nouvel Obs

%d blogueurs aiment cette page :