Archives du blog

Quand certains ne balayent pas devant leur porte à Aulnay-sous-Bois

Nous vivons une période difficile, inédite et terrible pour les plus fragiles : épidémie de Covid, confinements, restrictions et désormais le pass sanitaire. Les personnes non vaccinées vont devoir se priver de plusieurs loisirs et services, une campagne de vaccination forcée est imposée en s’appuyant sur des doses de laboratoires Américains pour la plupart.

Si pour ma part je n’adhère pas aux thèses complotistes (je n’ose imaginer que ceux qui nous gouvernent nous veulent du mal à ce point), je comprends que beaucoup se posent des questions sur ce qui nous est imposé (la léthalité du Covid-19 est plutôt faible chez les plus jeunes et les dernières informations montrent que ces vaccins ne protègent pas ni de la propagation du virus ni de la mort, même s’ils semblent réduire les cas graves). Ainsi comme nos grands-parents sont vaccinés contre la grippe et pas nous, on peut aller les voir sans problème, sans risque pour leur santé. Ce n’est pas le cas, selon les spécialistes et ceux qui nous gouvernent, avec les vaccins anti-Covid.

Le débat est en place, certaines chaînes de TV donnent la parole à ceux qui sont contre la vaccination obligatoire pour tous, d’autres font passe-plat avec la communication du gouvernement. C’est ainsi, et libre à chacun de se faire une idée. Certains cependant n’hésitent pas à insulter l’autre camp, notamment ceux qui sont pour la vaccination et qui catégorisent les « anti-vax » de complotistes, parfois d’abrutis ou de personnes sans cervelle. C’est bas, mais si cela leur permet de montrer leur « supériorité » supposée, pourquoi pas.

Notre blog est la cible d’attaque depuis plusieurs jours par un autre blog politique (qui ne dit pas forcément son but), notamment notre rédactrice Catherine Medioni. S’il est vrai que les articles de Mme Medioni peuvent être critiqués et qu’il est possible que certaines données ne soient pas fiables (pour rappel, nous sommes blogueurs bénévoles, pas des journalistes de BFM qui gagnent 8000 € par mois avec une logistique infinie), certaines attaques sous la ceinture me paraissent disproportionnées. Quand ce même site annonçait des âneries, jamais nous n’avions osé critiquer car, de notre point de vue, l’erreur est possible, et chacun est libre d’aborder une information à sa façon, notamment quand on est bénévole.

Ce n’est pas mon habitude de répondre à ces attaques et ces bassesses d’un autre blog mais face à cette attitude contre Catherine Medioni, je ne pouvais rester sans réponse. Il serait bon que ce blog se mette à balayer devant sa porte et se fasse une auto-critique. Plusieurs articles et faits ont en effet défrayé la chronique :

  • Quand on annonce que Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, allait devenir ministre de l’Intérieur d’Emmanuel Macron quand on sait la fidélité de ce dernier à sa famille politique et à Nicolas Sarkozy, il y a de quoi rire ou pleurer. Pourquoi pas la première adjointe Séverine Maroun ministre de la Culture ? Ou le désormais conseiller départemental Frank Cannarozzo le prochain homme qui va aller dans l’espace avec la fusée d’Elon Musk ?
  • Quand on fait des remontrances à longueur de journée pour soutenir l’écologie et que l’on roule en Diesel pour faire dans l’année plusieurs allers retours de plusieurs centaines de kilomètres pour rejoindre sa résidence secondaire, est-ce vraiment approprié ? Je roule en Diesel également (Crit ‘R 2 mais peu importe) et je rejoins avec ma famille mon lieu de vacances en voiture, et si l’écologie m’importe beaucoup en faisant des gestes au quotidien (petits trajets à pied, circuit court au niveau de l’alimentation, jamais de clim dans la voiture…) jamais je n’oserai critiquer les autres sur leur manque d’action pour la planète car je pourrais faire beaucoup plus de mon côté
  • Quand on pousse les gens à aller voter mais que l’on ne va pas aller voter soi-même, quel crédit accorder ? Bien-sûr il peut y avoir un événement familial mais la procuration existe et quand on est engagé politiquement, c’est la moindre des choses à faire. Surtout quand on rabâche que M. Beschizza va bétonner et détruire Aulnay, le minimum est de se faire entendre avec son bulletin

Il y a plein d’autres éléments où je pourrais revenir dessus mais je vais m’arrêter là. Encore une fois, on peut critiquer les articles de Catherine Medioni, moi-même je n’y adhère pas totalement (même si je ne suis pas vacciné et que je ne compte pas vraiment le faire pour le moment). Mais de là à faire des articles pour tenter un buzz pour démonter encore une fois de jeter le discrédit, il y a un pas. Nous respectons la ligne éditoriale des autres blogs et nous ne remettons pas en cause leur travail (bénévole), on s’attend à un peu de réciprocité.

Catherine Medioni rejoint officiellement la rédaction d’Aulnaycap

J’ai le plaisir de vous informer qu’à partir d’aujourd’hui et parce que ma collaboration avec Aulnaycap a débuté en 2014, je deviens officiellement rédactrice contribuant à l’alimentation du blog. Ainsi je vais pouvoir participer à défendre la liberté d’expression et vous permettre de vous exprimer sur un canal totalement libre, indépendant et non partisan des différentes forces politiques.

J’espère que mon engagement suscitera des vocations de rédacteur pour animer et faire vivre un site singulier ouvert à toutes les idées et à toutes les expressions.

Catherine Medioni
%d blogueurs aiment cette page :