Archives du blog

5 millions de Français vont perdre leur pass vaccinal à partir du 15 février

Les règles changent à partir du 15 février 2022 : si votre vaccin contre le Covid-19 ou si votre rétablissement date de plus de 4 mois, vous perdez la validité de votre pass vaccinal. Selon les estimations, environ 5 millions de français sont concernés.

Si une majorité tente de trouver un créneau pour se faire une 3e dose afin de pouvoir accéder aux lieux culturels, sportifs ou ludiques, une minorité a décidé de faire l’impasse et de se retrouver ostracisée du reste de la population.

Cela ne concerne par les adolescents. La perte de validité du pass vaccinal implique :

  • L’impossibilité de se rendre dans des manifestations sportives ou culturelles
  • Ne plus pouvoir faire du sport en club
  • Ne plus pouvoir accompagner ses enfants dans des manifestations sportives ou culturelles
  • Ne plus pouvoir aller au cinéma (ce qui est gênant dans les déplacements professionnels)
  • Ne plus avoir accès à certaines foires ou festivités
  • Ne plus voyager
  • Ne plus pouvoir aller en vacances (à moins d’y aller en camping-car)

Pourquoi le pass sanitaire / vaccinal pourrait être désactivé pour plus de 500 000 Français

Si les non-vaccinés n’ont pas de pass valable sans les tests, les personnes de plus de 18 ans vaccinées pourront quand même se voir retirer leur pass sanitaire ce samedi 15 janvier si elles n’ont pas reçu de troisième dose 7 mois après la dernière injection. 

Concrètement, et selon le ministre de la Santé, Olivier Véran, entre 500.000 et 700.000 personnes pourraient voir leur pass se désactiver ce samedi. Un chiffre surestimé selon le ministre, invité de franceinfo ce mercredi 12 janvier. 

Le pass sanitaire va se désactiver 7 mois après la deuxième injection (ou infection). Ce délai comprend les trois mois nécessaires pour recevoir la troisième dose après avoir reçu la deuxième, mais aussi quatre mois de battement pour laisser le temps aux personnes de recevoir cette dose. 

Concrètement, si votre dernière injection/infection remonte à plus loin que le 15 juin, et que vous n’avez pas fait le rappel, votre précieux pass sera désactivé. Ce qui veut dire que vous n’aurez plus accès aux lieux de loisirs comme les restaurants, les salles de concert etc. 

Sauf qu’à partir du 15 février, ce délai de sept mois va être raccourci à quatre a annoncé Olivier Véran au Journal du Dimanche le 1er janvier dernier. Rappelant au passage qu’une infection était égale à une injection. 

Source et article complet : Actu.fr

%d blogueurs aiment cette page :