Archives du blog

Demande de correctif du communiqué inexact d’Aulnay Palestine Solidarité sur sa dissolution

Palestine_AulnayL’Association Aulnay-Palestine Solidarité vient d’envoyer un communiqué expliquant qu’elle se dissolvait. Elle explique que sa dissolution vient de la perte de sa subvention suite au « débat mené en conseil municipal en septembre 2012 et les graves insinuations infondées formulées par un conseiller municipal EELV ».

Ces propos sont inexacts et les écologistes demandent aux ex-responsables d’Aulnay-Palestine Solidarité de corriger leur communiqué.

En 2012, le conseiller municipal EELV François Siebecke, avait effectivement souligné le risque d’illégalité de la subvention d’Aulnay-Palestine Solidarité (illégalité notamment pour gestion de fait*). Cette association avait touché 5300 euros quelques mois après sa création alors que deux élus de la majorité, dont un adjoint et président de groupe politique, administraient l’association. François Siebecke avait souligné ce conflit d’intérêt et proposé de verser la subvention au service de la coopération décentralisée de la ville qui développe elle-même un volet avec une ville palestinienne et une ville israélienne**.

De façon prévisible le Tribunal Administratif a décidé de l’annulation de la subvention***. La mairie a été condamnée et nous supposons que celle-ci a exigé le remboursement de la subvention qui mène aujourd’hui à la dissolution. Cette situation aurait pu être évitée et est très dommageable pour l’action en Palesttine. La responsabilité ans l’échec de la gestion de cette association ne peut être maquée en cherchant des boucs émissaires extérieurs.

Les écologistes se positionneront toujours du côté du droit, notamment celui des Palestiniens qui est bafoué depuis des décennies.

Source : communiqué groupe local d’Aulnay-Ecologie EELV

Les élus Verts déplorent l’évacuation du camp de Roms à Aulnay-sous-Bois

Communiqué de presse_14052013_ROMNous déplorons les conditions d’expulsion du campement Rom d’Aulnay-sous-bois accueillant environ 140 personnes, situé au croisement de la RN370 et de l’A3, lundi 6 Mai 2013.

Depuis plusieurs années, la répétition des expulsions ne font que produire des déplacements forcés insoutenables aux populations Roms déjà victimes de discriminations.

Les gouvernements se succèdent et la situation de ces citoyens européens ne fait qu’empirer. Leurs conditions de vie sont toujours plus difficiles et indignes.

Nous rappelons la déclaration du Premier Ministre à l’issue de la conférence interministérielle du 22 août 2012 : « c’est une question d’humanité et de respect des principes fondateurs de la République qui appellent à traiter de façon égale et digne toute personne en situation de difficulté sociale (¼) ».

Nous saluons les initiatives locales comme celle la ville de Montreuil qui a créé des logements pour garantir une insertion durable des Roms, ainsi que les dispositifs de la Région Ile-de-France visant à soutenir ces initiatives locales.

Nous pensons que chaque niveau institutionnel (Europe, Etat, Région, Département et Commune) doit prendre sa part et intervenir dans cette situation. Une table ronde régionale doit se mettre en place d’urgence où devront siéger les représentants des familles et les associations.

Nous soutenons la proposition de résolution de la sénatrice Aline ARCHIMBAUD demandant notamment la levée des mesures transitoires entravant l’insertion économique des Roms.

Enfin, nous réaffirmons notre soutien aux associations qui œuvrent pour la coordination des actions de terrain, en particulier, la scolarisation des enfants, le suivi médico-social des familles et l’insertion professionnelle des adultes.

Nous appelons à manifester notre solidarité et notre volonté de vivre-ensemble lors de la manifestation régionale du samedi 25 mai à 15h à Paris, de la Place Saint-Michel à l’Hôtel Matignon.

Source : communiqué du groupe Aulnay Ecologie Les Verts

%d blogueurs aiment cette page :