Archives du blog

Présidentielles : j’appelle à ne pas voter Macron, partie 2

Cher.e.s Aulnaysien.ne.s,

Alors que tous les partis politiques représentés au Conseil municipal d’Aulnay-sous-Bois appellent à voter Macron, moi – citoyenne non encartée et exclue par le groupe d’opposition municipale socialiste, écologiste et communiste pour avoir rendu public des décisions publiques – j’appelle à l’inverse à ne pas voter Macron.

Souvenez-vous de ce quinquennat Macron !

Santé : – 18 000 lits d’hôpitaux, suspension de 15 000 soignants non vaccinés, services d’urgence fermés faute de personnel, …

Economie : + 650 milliards de dette supplémentaire sur le quinquennat, plus hautes dépenses publiques de l’UE, prélèvements obligatoires parmi les plus élevés au monde, – 84,7 milliards de déficit commercial en 2021 le pire de la France, + 34,6 % de faillites d’entreprises au premier trimestre 2022…

Ecologie : condamnation de la France pour inaction climatique en 2021, non interdiction du glyphosate et des néonicotinoïdes tueurs d’abeilles contrairement aux promesses, utilisation de jets pour des petits trajets par des membres du gouvernement …

 

Crise COVID : masques interdits puis obligatoires ; Doliprane à la maison et Rivotril dans les EHPAD ; achat de Remdesivir toxique, de Banvamilab dangereux, de Monulpiravir mutagène tous abandonnés depuis ; interdiction aux soignants de soigner, condamnation des soignants qui soignent, suspension des soignants non vaccinés ; imposition d’un « vaccin-médicament » inefficace contre la maladie et souvent dangereux pour les gens bien portants ; refus de soins hospitaliers aux non vaccinés, confinements inutiles, …

Violences d’Etat :

Et après, on viendra nous dire que voter Macron est un barrage contre le fascisme, alors qu’il est le fascisme. Le Larousse définit le fascisme comme une « Attitude autoritaire, arbitraire, violente et dictatoriale imposée par quelqu’un à un groupe quelconque, à son entourage. Avec la féroce répression d’Etat des Gilets Jaunes, la masse de mutilés, la masse des gardes à vue abusives, la masse des emprisonnements politiques, et tous ces morts (Zined, Steve, Cédric…), qui peut nier que cette définition corresponde au macronisme ?

J’entends les socialistes me dire qu’il y a une différence de nature. Cela rend-il ce fascisme-là fréquentable ?

Démocratie : régression de la France au rang de démocratie défaillante du fait des nombreuses atteintes aux libertés publiques, mépris des Français, corruption de toutes nos institutions devenues le refuge de repris de justice redevable à leur bon maître : Conseil constitutionnel, Conseil d’Etat, Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé…

Et les Affaires, ah les Affaires ! C’est pour le prochain article.

Peut-on élire le candidat qui représente le mieux le déclassement politique et économique de la France dans le concert des Nations ?

Dynamiter la nébuleuse parasitaire lors du 2ème tour est le seul moyen d’ouvrir le jeu politique et    – peut-être – de retrouver nos Libertés chéries, notre Egalité en droit et en dignité, et notre si nécessaire Fraternité.

Mais soyez surtout conscient.e.s que – au-delà des élections – seule l’organisation collective sur le terrain avec vos concitoyen.ne.s vous permettra d’être pleinement acteur de votre vie.

Au plaisir de lire vos commentaires,

Sylvie Billard

L’élue citoyenne de tou.te.s les Aulnaysien.ne.s

%d blogueurs aiment cette page :