Archives du blog

Le Maire silencieux face aux questions d’une lectrice d’Aulnay-sous-Bois sur l’insécurité, l’urbanisme et les nuisances

J’avais rencontré le maire en novembre 2017 pour plusieurs autres problèmes mais aussi sur mon inquiétude de voir les pavillons détruits au fur et à mesure pour faire des immeubles. Sur les différents sujets évoqués rien n’a été fait depuis. 

J’ai fait un courrier avec AR le 25-7-2018 lui rappelant les notes que je lui avais remises en novembre 2017 en lui disant que rien n’avait été amélioré, et en joignant de nouvelles notes de doléances. Il y a eu une pétition le 29-6-2017 pour un pavillon loué illégalement (une douzaine de boites à lettres), agrandissement sans accord, des tas de saletés devant ce pavillon, des bagarres la nuit, dans l’avenue Nonneville; nous avions reçu un courrier de la mairie qui disait que la préfecture (?) allait suivre l’affaire et que nous serions informés de la suite; mais depuis aucune nouvelle. 

Dans ce courrier du 25-7-2018 je disais avoir averti ses services pour danger, le bord d’un trottoir étant cassé à plusieurs endroits, qu’il y avait des blocs de béton qui pouvaient être projetés et rien n’a jamais été fait, les blocs sont restés dans le caniveau. Plusieurs dégradations, vols, destructions sur les voitures qui m’ont coûté plusieurs centaines d’euros, entre  autres

Je comprends que mon courrier ne l’intéresse pas mais je pense avoir le droit, moi aussi, à une réponse; il dit ne pas augmenter les impôts mais bon nombre de services sont supprimés : plus de colis de Noël, moins de ramassages des ordures, rares nettoyage des rues, un tas de trottoirs ou chaussées cassés non réparés…. mais Aulnay a une piscine grand luxe, ça va beaucoup aider la population !! 

Ce message juste pour vous dire mon mécontentement et montrer l’inaction du maire. 

Source : lettre d’une lectrice en colère

Des pavillons sous-loués à Aulnay-sous-Bois bientôt préemptés pour construire des immeubles ?

logement_insalibre_aulnayGeoffroy Didier vient de succéder à Valérie Pécresse à la tête de l’EPF Ile-de-France. Cet organisme porté par la région permet aux communes de faciliter la construction d’immeubles en définissant des zones à « redynamiser ». Gérard Ségura avait ainsi en son temps utilisé l’EPFIF pour construire des logements (avec un minimum de 30% de logements sociaux, c’est la règle). Plusieurs projets avaient été mis sur pied, notamment au niveau du quartier de la Croix Blanche et du Soleil Levant. Cela avait suscité l’émoi de plusieurs centaines d’habitants et des élus d’opposition de droite, qui ne souhaitaient pas densifier les secteurs alors principalement pavillonnaires.

Changement de majorité mais pas forcément changement d’objectif : l’EPFIF pourrait être utilisé cette fois-ci pour lutter contre les marchands de sommeil et les pavillons découpés illégalement en appartements, enrichissant des propriétaires peu scrupuleux.

L’EPF Ile- de-France va ainsi expérimenter des acquisitions de pavillons touchés par ce phénomène sur les communes d’Aulnay-sous-Bois, Montfermeil et Clichy-sous-Bois. De quoi densifier des quartiers tout en luttant contre le logement insalubre. Là aussi, il faudra prévoir au minimum 30% de logements sociaux.

Source : Businessimmo.com

%d blogueurs aiment cette page :