Archives du blog

Le plan Blanc déclenché dans tous les hôpitaux d’Ile-de-France à cause du Covid-19

Après les hôpitaux de Lyon et ceux de Provence-Alpes-Côte d’Azur, les hôpitaux d’Île-de-France vont déclencher le plan Blanc dès ce jeudi, afin de faire face à la pression épidémique du Covid-19, a annoncé l’ARS Île-de-France mercredi soir. Ce plan Blanc doit permettre aux hôpitaux d’augmenter le nombre de lits en soins critiques et en médecine pour les patients Covid.

« L’augmentation de l’incidence s’est accélérée ces dernières semaines, passant de 101,7 cas pour 100 000 au 17 novembre à 446 cas pour 100 000 actuellement », justifie l’Agence régionale de santé. « Quant à la situation hospitalière, la dynamique est nettement orientée à la hausse mais demeure pour le moment plus favorable qu’au cours des quatre premières vagues grâce à la couverture vaccinale (86 % des Franciliens éligibles ont un schéma de vaccination complet). »

Source et article complet : Le Parisien

L’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois lève le plan blanc mais la situation reste tendue

Suite à de nombreux arrêts maladies et à un manque de personnel, le plan blanc avait été déclenché au sein de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois. Ceci consistait à faire appel à du renfort pour soulager une équipe au bord de l’implosion.

Désormais, ce plan blanc est levé mais la situation reste tendue, le personnel est à bout malgré une crise sanitaire qui semble maîtrisée.

Une partie du personnel de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois en arrêt maladie, le plan blanc déclenché

L’hôpital intercommunal Robert Ballanger, à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, a déployé ce lundi le « plan blanc ». De nombreux autres hôpitaux l’ont fait, ces dernières semaines, en région méditerranéenne et en Aquitaine, à cause du variant Delta. Robert Ballanger est le premier à le déclencher, cet été en Ile-de-France, mais cette fois le Covid n’est pas en cause : « Il s’agit d’un hôpital en tension,  lié à un manque d’effectif » déplore Christophe Prudhomme, du SAMU de Seine-Saint-Denis, porte-parole de l’association des médecins urgentistes de France et délégué national de la CGT.

Source et article complet : France Bleu

%d blogueurs aiment cette page :