Archives du blog

Une policière d’Aulnay-sous-Bois tabassée par un dealer Aulnaysien devant sa fille en Seine-et-Marne

Les faits se sont déroulés à Othis, dans la soirée du mercredi 4 juillet. L’agresseur est un dealer d’Aulnay-sous-Bois, et était accompagné d’un de ses amis.

Une policière d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a été rouée de coups ainsi que son conjoint, devant leur fille de 4 ans à Othis (Seine-et-Marne), dans la soirée du mercredi 4 juillet selon les informations de RTL, obtenues auprès d’une source proche de l’enquête.

L’agresseur présumé est connu pour trafic de stupéfiants à Aulnay-sous-Bois, selon la même source. Il était accompagné de l’un de ses amis. Ce dealer avait menacé la gardienne de la paix de s’en prendre à sa famille au cours d’un contrôle de police à Aulnay-sous-Bois.

La policière a été blessée durant l’agression. Son conjoint a dû être hospitalisé. La police judiciaire de Meaux est en charge de l’enquête. Les deux agresseurs n’ont pas encore été interpellés.

Source : RTL

Psychose : une policière heurtée volontairement par une voiture près de l’Elysée, attentat terroriste ?

PoliceUne policière en faction devant le palais de l’Elysée a été heurtée par une voiture dans la nuit de mercredi à jeudi. L’incident s’est produit vers minuit, à l’angle des rues de Duras et du Faubourg Saint-Honoré. La voiture, une Renault Clio noire, aurait délibérément foncé sur la fonctionnaire, selon plusieurs témoignages relayés par France Info.

La policière a été hospitalisée et serait toujours en observation ce jeudi matin, selon iTélé. François Hollande s’est très vite rendu sur les lieux.

La victime aurait été projetée sur le capot et légèrement blessée au poignet, selon France Info. D’après une déléguée du syndicat de police Alliance, Stéphanie Weber-Boyer, citée par Europe 1, la policière, âgée de 37 ans, est blessée aux poignets, aux genoux et au dos : «Ma collègue qui était en sécurisation de l’Elysée, a remarqué un véhicule qui progressait en sens interdit. Elle s’est approchée. Le véhicule l’a percuté délibérément.» Stéphanie Weber-Boyer poursuit son récit : «Ma collègue est tombée sur le capot du véhicule devant le conducteur et son passager. Elle a ensuite chuté au sol».

Source et article complet : le Parisien

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :