Archives du blog

Princesse Granvorka contrainte à la démission de son poste d’ajoint à Aubervilliers à cause de son passé RN

« Aucun homme n’est assez riche pour racheter son propre passé« , telle était la célèbre phase qui concluait le film l’Alpagueur où Jean-Paul Belmondo affrontait un redoutable tueur en série incarné par Bruno Cremer. Ici, le dictons serait plutôt « nul homme politique ne peut se racheter une vertu après un passage éphémère au RN« .

Princesse Granvorka, sous la pression de la Gauche à Aubervilliers, a été contrainte de démissionner suite aux révélations de son passé au Rassemblement National en 2017, où elle devait être candidate pour ce parti dans la circonscription d’Aulnay-sous-Bois. 

La Maire Karine Franclet (UDI) s’exprime ainsi :

« J’ai reçu ce jour mon adjointe Princesse Granvorka, élue à la Culture et à l’Égalité Femme Homme. Elle m’a présenté sa lettre de démission que j’ai acceptée, afin de ne pas entacher les valeurs portées par la liste Changeons Aubervilliers.« 

Il n’est pas rare que des personnes du FN/RN se « reconvertissent » dans d’autres partis à l’image du très célèbre Guillaume Peltier, devenu l’un des Vice-Présidents LR malgré son passé au Front National et au MNR de Bruno Mégret. Mais qu’une ancienne militante RN puisse faire partie d’une majorité UDI dans une ville comme Aubervilliers, cela pouvait rendre le conseil municipal explosif, selon certains militants.

 

Princesse Granvorka, adjointe UDI à Aubervilliers rattrapée par son passé de militante RN à Aulnay-sous-Bois

Avec le temps, les hommes et les femmes politiques changent, s’adaptent au gré des opportunités, des changements de paradigme et de l’expérience vécue. Certains passes de Gauche à Droite, de Droite à Gauche, de l’Extrême Gauche à l’Extrême Droite et vice-et-versa.

Princesse Granvorka, appelée autrefois Maurice Granvorka-Puisard, est adjointe de la majorité UDI à Aubervilliers (Culture et Patrimoine, Égalité Femme Homme). Mais son passé l’a rattrapée et son passage rapide au RN où elle était pressentie pour l’investiture aux législatives 2017 à Aulnay-sous-Bois (avant d’être remplacée par Huguette Fatna) risque de lui coûter très cher. A moins que la Maire d’Aubervilliers, Karine Franclet, accepte de lui accorder le bénéfice du doute et le droit à changer d’orientation politique, comme l’ont fait de nombreuses personnalités politiques.

il faudra compter sur le RN aux départementales 2021 à Aulnay-sous-Bois avec Colette Lévêque et Stéphane Abraham

Après les duos Oussouf Siby / Adélaïde Gandji (PS/EELV/PCF…) et Frank Cannarozzo / Séverine Maroun (LR), c’est au tour du Rassemblement National (RN) de dégainer et de faire campagne sur le canton d’Aulnay-sous-Bois aux prochaines élections départementales 2021.

Pour représenter le RN, Colette Lévêque et Stéphane Abraham battront le pavé pour tenter de ravir le canton à LR. Une campagne courte mais intense qui risque d’animer les marchés le dimanche matin. Leur slogan est axé sur la protection, les libertés et la proximité.

Pour notre part, nous ne connaissons pas bien qui sont Stéphane Abraham et Colette Lévêque et leurs faits d’arme à Aulnay-sous-Bois. Cependant, l’étiquette RN est souvent suffisante pour faire un score honorable. Parviendront-ils à se maintenir pour le second tour et faire de l’ombre au duo Maroun / Cannarozzo ?

%d blogueurs aiment cette page :