La place Jupiter à Aulnay-sous-Bois prise en tenaille par les dealers

place_jupiter_aulnayLa place Jupiter se situe dans le quartier de la Rose des Vents, pas très loin du parc Ballanger et de celui du Sausset. Inutile de préciser que cet endroit n’est pas le quartier le plus coté de la ville : nous sommes à des lieues des quartiers bourgeois du sud de la ville ou du secteur Mairie. Ici, pauvreté, chômage, difficultés sont le pain quotidien des résidents de ces logements sociaux d’extérieur coquets.

Ici où les médias ne passent presque jamais, la drogue n’est jamais bien loin. Quelques faits divers relatés par Le Parisien et puis s’en va, comme diraient certains.

Alors que la condition des gens est difficile, les dealers de drogue semble avoir pris position des lieux, comme l’en atteste plusieurs témoignages que nous avons recueillis il y a quelques jours : les guetteurs ne se cachent plus, donnent l’alerte au moindre mouvement suspect. Des résidents disent même qu’il faut parfois un mot de passe pour pouvoir rentrer chez soi. A certaines heures de la journée, on ne se cache  même plus pour vendre des produits illicites au nez et à la barbe des autorités.

Si la police tente de se frayer un chemin dans cet univers hostile, rien ne semble pouvoir changer le triste quotidien des habitants coincés dans ce quartier fermé et excentré. Tout est fait pour éviter un dérapage qui pourrait mettre le feu aux poudres. Certains pensent qu’il faudrait tout détruire puis tout reconstruire, en appliquant une configuration plus appropriée à une population jeune, défavorisée et pour une grande partie sans emploi.

La disparition de PSA a laissé un vide. Une nouvelle cité de 3 000 logements pourrait voir le jour de l’autre côté du parc Ballanger. En attendant, les habitants de la place Jupiter luttent dans la dignité pour survivre et donner de l’espoir aux enfants dont l’avenir s’annonce pour la plupart incertain.

Publié le 15 juin 2015, dans Faits divers, Sécurité, Social, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. non pas tres loin du parc du sausset vous vous etes tromper

  2. enlever  »edgar degas est » sa n’a rien avoir ces de l’autre coter edgar degas

  3. Il y a bien un coin de deal sur la ligne d’Edgar Degas, les guetteurs sont près de l’arrêt du bus, faut être aveugle pour ne pas s’en rendre compte… Arrêter de les défendre.

    Et à Jupiter ils sont devant chaque entrée de la cité, du matin jusqu’au soir (au alentour de 10h30/11h, jusque 00h).

  4. Il y a bien un coin de deal sur la ligne d’Edgar Degas, les guetteurs sont près de l’arrêt du bus, faut être aveugle pour ne pas s’en rendre compte… Arrêter de les défendre.

    Et à Jupiter ils sont devant chaque entrée de la cité, du matin jusqu’au soir (au alentour de 10h30/11h, jusque 00h).

  5. je ne defend personne , je dit ça parce que avant qu’il modifie l’article , il avait mi comme quoi jupiter ce situe dans le quartiers edgar degas

  6. JEAN LOUIS KARKIDES

  7. La barre HLM qui s’y trouve (« résidence Jupiter ») dispose de 3 entrées, étroitement surveillées par un à plusieurs jeunes à la fois, de 12h/13h jusqu’à la nuit tombée.
    Aucun policier ne peut donc pénétrer au cœur de ce trafic sans être repéré.

    Il en est de même pour les autres points de deal, comme aux Etangs par exemple. Les trafiquants ne se cachent même pas et se sont confortablement installés, pétris d’un puissant sentiment d’impunité, conjugué à une clientèle de toxicos réguliers.

    Mais qu’on ne me dise pas que des familles, dans ces barres HLM, ne profitent pas de ces trafics; outre les jeunes qui conduisent des berlines de luxe, on peut voir, aussi, des mères de famille, de jeunes femmes conduire de tels bolides à Aulnay Nord.
    Non pas que l’achat de tels bolides soit réservé à une clientèle huppée, mais voir de tels bolides dans un environnement des plus dégradés pose interrogation.

    Dans la résidence où je suis, on s’est mobilisés par 2 fois pour dégager 2 équipes différentes de trafiquants. Nous avons été accueillis avec intérêt par la police nationale – nous avons dû nous déplacer jusqu’au commissariat alors que nous sommes à Aulnay Nord – et nos interlocuteurs nous ont confié que trop de riverains n’osent rien dire lorsqu’un trafic commence à s’installer, ce qui conduit les petites frappes et caïds à envahir littéralement le terrain et à s’imposer.
    De là découlent les problèmes auxquels sont confrontés des riverains, qui vont de l’entrave à la liberté de circuler et d’accéder à son propre logement, à l’entreposage de drogues dans des appartements, sous la contrainte (les fameuses « nourrices », bien qu’il arrive que certaines fricotent avec les malfrats).

    Maintenant, je ne suis pas certain que la construction d’un habitat dit à taille humaine puisse à elle seule résoudre le problème des trafics, surtout si la population reste la même et que les élites au pouvoir ne font strictement rien pour endiguer l’immigration de familles entières peu à pas instruites, peu à pas qualifiées, qui plus est manipulées par des associations à la Indigènes machin, Indivisibles, leurs complices écolo-communistes, des médias tout aussi empreints de gauchisme et autres SOS Racisme sans oublier les CCIF & co.
    Pour certaines officines pseudo-antiracistes, la lutte contre les trafics de drogues serait… raciste. Si si !

  8. ‘RW’, Je n’ai qu’une seule chose à dire à CETTE France, depuis bien longtemps (nous pouvons même remonter à ses fondements), la Société Française, de base, « NOUS »(Français) a conduit sur un chemin loin d’être droit mais bel et bien penché vers la gauche.
    95% des Français ont oubliés le vrai rôle qu’ils ont, mais bon, je dit ça comme sa, mais je dit juste à la société actuelle de faire TRÈS ATTENTiON à la poignée de jeunes gens qui arrive changé le monde !

    (Paroles à prendre très au sérieux !)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :