Les élus communistes d’Aulnay-sous-Bois dénoncent l’intervention musclée des forces de l’ordre au foyer du Gros Saule

Gros_Saule_FoyerCe matin, au foyer de travailleurs migrants situé rue Calmette et Guérin dans le secteur du Gros Saule , qui accueille 360 résidents, les forces de l’ordre sont intervenues pour évacuer le bâtiment.

Depuis plusieurs semaines, les résidents essayent d’établir un dialogue avec le gérant du foyer en vue du déménagement dans un nouveau bâtiment. Les résidents ont dénoncé le fait que les nouveaux locaux ne correspondent pas à ce qui leur a été présenté en 2010. Alors que les premiers plans indiquaient la présence de cuisines collectives et réfectoires, dans le nouveau bâtiment il n’en est rien. Un seul local avec 8 plaques chauffantes leur a été proposé. Alors que les résidents avaient accepté d’emménager à deux par chambre prévue initialement pour une personne durant la construction, leur principale demande n’a pas été prise en compte. De plus, des malfaçons apparaissent déjà.

Les résidents ont décidé de bloquer le déménagement engagé. C’est ce blocage qui a conduit le gérant COALLIA, à faire intervenir un huissier et à recourir aux forces de la police nationale, plutôt que d’entamer un dialogue.

Les résidents ont été contraints de sortir de chez eux vers 9h00 sans ménagement.

Les forces de police appelées en renfort, appuyées par la police municipale d’Aulnay-sous-Bois ont eu recours à des moyens d’intervention lourds  tels que flash Ball, grenades, boucliers et bombes lacrymogènes.

Nous condamnons l’usage de la force en lieu et place du dialogue.

Nous condamnons l’escalade de violence opérée ce matin qui a conduit à des blessés chez les résidents et dans les forces de l’ordre.

Nous appelons COALLIA à revenir à un dialogue constructif avec les 360 résidents du foyer qui ont vécu durant des années dans des conditions aujourd’hui devenues inacceptables. Nous rappelons que les occupants de ces foyers de travailleur migrants payent un loyer et sont munis de titre de séjour. Souvent éloigné de leur famille, ils ont droit à un logement digne et un traitement humain.

Enfin, nous dénonçons le recours aux forces de la police municipale qui ne fait que renforcer le désengagement de l’état en matière de sécurité publique depuis de nombreuses années.

Nous demandons au Maire d’Aulnay-Sous-Bois d’apporter tout éclairage sur l’engagement et les conditions d’intervention de la police municipale au foyer de travailleurs migrants du Gros Saule ce mardi 1er décembre 2015.

Nous demandons au Maire d’Aulnay-Sous-Bois de jouer son rôle de médiateur dans ce conflit afin de trouver une issue positive.

Source : communiqué Miguel HERNANDEZ et Marie-Jeanne QUERUEL, Elus PCF-Front de Gauche d’Aulnay-Sous-Bois

Publié le 1 décembre 2015, dans faits divers, Politique, Sécurité, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Nous demandons au Maire… Lol (il y a des naïfs par ici)

    Pour le reste on attend avec impatience l’avis de @RV qui a dû y aller de son coup de matraque, sinon dites moi de quelle ethnie sont ces gens, s’ils étaient souchiens auraient ils goûté du bâton ?

    Le PIR est avenir
    http://indigenes-republique.fr

  2.  » les nouveaux locaux ne correspondent pas à ce qui leur a été présenté en 2010.  »

    Une différence entre les promesses et ce qui est finalement réalisé s’appelle de la tromperie caractérisée !

     » de cuisines collectives et réfectoires, » on passe à :  » Un seul local avec 8 plaques chauffantes  » !!!

    Encore une tromperie inadmissible !!! la dignité des êtres humain est bafouée !

     » deux par chambre  » = les travailleurs n’ont-il pas droit à leur intimité ? Doivent-ils payer un loyer pour vivre dans la promiscuité et sans confort ?

    Ne serait-ce pas là de l’habitat indigne ?

  3. Je suis outrée de constater toujours les mêmes polémiques…. Même à 2 dans une chambre, c’est mieux que de dormir dans la rue et 8 plaques chauffantes permettent au moins de faire la cuisine… c’est mieux qu’un barbecue sur le parking en plein hiver !
    Allez-vous un jour être positifs et garder pour vous vos rancoeurs politiques.
    Faites part de discernement plutôt que de contrer toutes les décisions prises.

  4. JEAN LOUIS KARKIDES

    Oh! oui,André comme vous avez raison! 8 plaques chauffantes pour 360 personnes, c’est même du luxe pour se préparer à manger….LAMENTABLE!
    Quant au fait qu’ils soient deux par chambre, les résidents l’avaient accepté.
    Allez partager leur vie ne serait ce qu’un moment,les rencontrer….

  5. @ Andrée

    Alors selon vous, sous prétexte que c’est toujours mieux de dormir à deux dans une chambre, plutôt que dans la rue, ces travailleurs devraient se taire et accepter ?

    C’est parce qu’ils sont des migrants qu’ils doivent renoncer à une cuisine et à un réfectoire collectif qui leur permettent d’avoir des relations humaines et amicales pour compenser l’absence de leur famille ? C’est parce qu’ils sont des migrants qu’ils doivent s’entasser à 360 devant 8 plaques chauffantes ?

    Avez vous conscience de l’énormité et de l’horreur de vos propos ? Considérez vous qu’ils sont des sous hommes pour estimer qu’il devraient se contenter de conditions de vie que vous n’accepteriez pas pour vous même ?

    Ces  » travailleurs migrants  » ont sans aucun doute l’immense tort d’être des migrants et à ce titre, de travailler pour des salaires misérables qui ne leur permettent même pas de s’offrir un logement décent ! S’ils n’étaient pas exploités et sous payés pour louer leur force et leurs journées de travail, ils feraient probablement le choix de ne pas vivre en foyer, comme des lapins parqués et entassés dans des clapiers !

    Au lieu de vous indigner sur le fait qu’on puisse prendre leur défense alors qu’ils sont en position de vulnérabilité, dans un pays qui n’est pas le leur et où certains citoyens leurs sont hostiles, vous feriez mieux de réserver votre outrage à ce capitalisme néolibéral qui produit tant de misère, de pauvreté et d’injustices ! Qui ne permet plus à quantité d’humains de vivre dans la dignité et d’accéder à tout ce qui rend la vie moins dure !

     » garder pour vous vos rancœurs politiques.  » = Que viennent faire les rancœurs politiques ici ? Ne déviez pas du sujet s’il vous plait ! Vous manquez totalement d’objectivité et en l’occurrence, c’est vous qui cherchez la polémique !

    J’estime avoir le droit en tant que citoyenne à part entière, de dénoncer tout ce qui dans la France d’aujourd’hui, va de travers, tout ce qui concours à produire toujours plus d’injustice et de souffrance parmi les humains ! Je ne serai jamais du côté des profiteurs, des nantis qui n’en ont jamais assez, de ceux qui abusent de leur position sociale ou de leur pouvoirs pour écraser les autres, les exploiter ou leur nuire, pour s’enrichir et bénéficier égoïstement de privilèges qu’ils ne défendent pas pour autrui. Ces individus là sont pour moi des parasites nuisibles à la société et au reste de l’humanité. Ils la font régresser !

     » Ces travailleurs migrants payent un loyer  »

    Trouvez vous acceptable de payer un loyer sans avoir le droit de trouver à redire lorsque les conditions de vie et d’habitat ne sont pas conformes au droit et à la dignité humaine ?
    Moi pas !

     » Faites part de discernement  » C’est à vous d’exercer votre discernement plutôt que de le conseiller à ceux qui précisément ne se laissent pas berner par les apparences et la propagande qui nous est servie à longueur de journée pour nous endormir.

    Encore une chose : symboliquement, chacun à sa croix à porter et nul ne peut en connaitre le poids. Si certains humains ont la chance de pouvoir  » positiver  » comme vous dîtes, tant mieux pour eux, mais qu’ils s’abstiennent d’en faire une obligation pour ceux qui sont nettement moins gâtés. La tolérance, c’est aussi cela !

    Bonne soirée Andrée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :