Publicités

La dette importante en constante augmentation de la ville d’Aulnay-sous-Bois inquiète Benjamin Giami

En 5 ans, entre 2013 et 2018, la dette de la ville d’Aulnay-sous-Bois a augmenté de plus de 22%. La ville est aujourd’hui endettée à plus de 126 millions d’euros, soit une dette de 1514 € par habitant. De plus, 39% des emprunts souscrits sont à taux variables, ce qui signifie que la dette risque de devenir encore plus difficile à gérer si ces taux venaient à augmenter (ce qui est probable d’ici quelques années).

Pour Benjamin Giami, la situation financière et budgétaire est catastrophique.

Dans sa tribune de Mai 2018, Benjamin Giami souhaite mettre un plan quinquennal pour assainir les finances de la ville et la remettre dans le droit chemin.

Du côté de la municipalité, « tout va très bien Madame La Marquise » comme diraient certains. La dette est saine, les finances sur de bons rails, les investissements suffisants. Pourtant, la dette affolait déjà certaines personnes de la majorité actuelle, alors que cette dette était bien moins importante. Frank Cannarozzo, actuel 2ème adjoint, disait dans ce tract : « A la fin de l’année 2012, la majorité actuelle prévoit que la dette sera de 102,75 millions d’euros. C’est trop pour notre ville, on le verra plus tard« .

Si la ville n’augmente pas les impôts (ce qui est la partie visible de l’iceberg pour 95% des administrés chez qui le budget d’une ville n’est pas du tout un centre d’intérêt), il faudra un jour les augmenter pour rembourser cette dette. Généralement, cette augmentation se fait après les élections municipales, pour ne pas se tirer une balle dans le pied auprès de son électorat.

Source : Oxygène mai 2018 et tract Frank Cannarozzo

 

 

 

 

Publicités

Publié le 6 mai 2018, dans Budget, Politique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Ils nous avaient promis d’eponger la dette et une fois de plus, on s’aperçoit qu’il ne respecte pas ses engagements et qu’on risque de se retrouver tôt ou tard avec de sérieux problèmes à Aulnay, mais bon, il ne sera plus là pour répondre de ses dépenses faramineuses.
    Un grand nettoyage doit être opéré dans son équipe, c’est d’une évidence …..
    Pour les Habitants Beschizza est le Maire des Habitants du « Boulevard de Strasbourg » et encore …..

    Ça restera son héritage , une ville encore plus endetté, une ville bétonnée comme Jamais, du Clientelisme bien huilé, les chiens Pitbulls qui reviennent à la Mode dans les cités, une Ville sans Piscine, on pense à embaucher a outrance sans se soucier de la dette, une Ville où l’insalubrité devrait être un Sujet Majeur, on ferme un Commissariat dans les Quartiers Nord, pourquoi ?, les Dealers y font ce qu’ils veulent, des Kebabs qui poussent comme des Champignons, le stationnement anarchique, le probleme des excès de vitesse, des Parcs abandonnés, des Elus qui ne sont pas sur le terrain, et qui se critiquent et se tirent dessus constamment, une entente de façade, ect ect ect ……
    Ça fait beaucoup pour ceux qui nous avaient annoncé du Changement.
    Dans le royaume des aveugles, les bornes sont Rois

  2. Mais ce Monsieur n’aurait-il pas voté ce budget pendant 2 ou 3 ans sans rien dénoncer….peut-il en expliquer les raisons, en tant qu’électeur, je souhaiterais comprendre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :