Publicités

Disparition et réapparition du parc de la rue Rembrandt à Aulnay-sous-Bois programmées par la municipalité ?

Récemment, Aulnay cap, relayé à la fois par monaulnay et l’association Aulnay environnement signalait à l’occasion d’articles  que M.Le Maire et M.Cahenzli , Adjoint à l’urbanisme avaient décidé de supprimer le parc Modigliani situé rue Rembrandt, derrière l’école des Petits Ormes au milieu des pavillons de blanc village des  3000 . Trois documents  accompagnaient ces articles dont le premier était le  plan cadastral des divisions anticipées du parc et ces deux autres :

  • Un courrier daté du 20 février 2019 signé par l’adjoint à l’urbanisme sur délégation du Maire ayant pour objet « Session amiable », adressé à chaque riverain(avec porte à porte d’un employé municipal pour proposer ces ventes) leur faisant miroiter la possibilité d’agrandir leur terrain car contigu à leur propriété, ce courrier mentionnant même « cédé » mais rectifié ensuite par « une évaluation du prix au m2 sera demandé à France Domaine »…et ce courrier précisait  bien « un découpage foncier » pour constructions de 5 parcelles!
  • Une pétition des riverains datée du 15 avril 2019(ci-dessous) s’opposant à cette disparition précisant entre autres que c’est un lieu qui sert d’espace vert aux résidents et à leurs enfants et qu’il est protégé dans le dernier PLU en vigueur et que sa vente violerai un principe de protection du patrimoine !

Donc, ces riverains dont les pavillons sont mitoyens à ce parc ont, du jour au lendemain, reçu ce courrier accompagné déjà de la division en lots de leur parc  mais sans AUCUNE CONCERTATION préalable,  sans AUCUNE INFORMATION , en conseil de quartier par exemple auprès au minimum des riverains et même de tous les Aulnaysiens, après tout , chacun devrait se sentir concerné, disparition d’un parc aulnaysien sur décision unilatérale des élus, pourtant des citoyens aulnaysiens aussi?  mais RIEN

Aulnaysiens, riverains totalement écartés d’un tel projet !!!

REACTION GENERALE : une pétition des riverains, des articles dans deux blogs les plus consultés, Monaulnay et Aulnaycap, un courrier d’Aulnay environnement au Maire dénonçant ce choix imposé  obligeait donc bon gré mal gré l’ adjoint à l’urbanisme à organiser une RENCONTRE avec les riverains devant autant de réactions si légitimes .

Celle-ci fut donc prévue le mercredi 24 avril sur place en présence de M Cahenzli qui pensait  imposer ce projet de façon aussi autonome, soi-disant défenseur surtout du tissu pavillonnaire et du patrimoine aulnaysien, on peut désormais en douter, de  personnels du cadastre et d’une trentaine de riverains …

… et de l’intervention de Mme Maroun  1ère adjointe arrivée en cours de réunion, venue afin de dénoncer son propre projet, celui de sa majorité , pensant peut être que l’on pouvait ainsi disposer de la ville d’Aulnay, des Aulnaysiens à sa guise, ça c’était dans un passé très lointain … 

Il devait disparaître !

 

ABANDON du PROJET

sans pratiquement en débattre avec, cerise sur le gâteau, des améliorations subites du parc : une nouvelle appellation de celui-ci désormais appelé Pablo Picasso, et une multiplication de travaux, dont éclairage public, restructuration des  allées …afin d’éviter certaines nuisances qui avaient déjà été dénoncées par des riverains mais sans effet. Allez y comprendre quelque chose ?

Un tel événement est quand même très mais très significatif sur les méthodes de la majorité actuelle, d’imposer ainsi des modifications, des transformations de l’environnement aulnaysien de façon si « jupitérienne » pour reprendre un mot à la mode, « sans aucune participation citoyenne » pour reprendre aussi une formule à la mode et donc s’interroger sur la considération des élus vis-à-vis des Aulnaysiens, modeler la ville de façon arbitraire, revoyez absolument votre copie. Mais les élus sont-ils tous d’accord devant un tel processus ? Juste pour rappel la ville d’Aulnay est encore de la propriété des Aulnaysiens.

Aujourd’hui, on constate que des réunions sont parfois prévues  avec des Aulnaysiens, voire parfois qu’avec les riverains pour des réunions spécifiques au quartier (enfin pas dans ce cas, pourquoi? ) ou pour des conseils de quartier(obligatoires de par la loi), on leur explique le projet déjà bien ficelé, on leur demande quand même de s’exprimer    … , et quelques temps plus tard l’exécution du projet est bien celui de la première présentation, mais plus trace des quelques remarques des habitants… un grand tour de passe /passe,  ça au moins c’est de la participation citoyenne.

C’est d’ailleurs ce qui explique la désertion des participants dans la plupart des réunions, des conseils de quartier, les citoyens ont compris que leurs interventions sont … inutiles.

Le grand projet Val Francilia qui devrait concerner tous les Aulnaysiens semble aussi recueillir très peu de participants pour construire les scénarii possibles.

Comme d’habitude si erreur dans les faits, les rectifications des élus seront les bienvenues, personne n’est parfait (mais facebook a la préférence !)

Source : Contribution extérieure

Publicités

Publié le 30 avril 2019, dans A vous la parole, Actualité, Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 16 Commentaires.

  1. C’est ce que dénonce les Habitants : c’est la main mise de la Mafia immobiliere d’Aulnay.

    On rase tout et on fait ce qu’on veut et si vous n’êtes pas content, on s’en tape, Nous nos prochaines Vacances : c’est aux Maldives, Bahamas, Seychelles, en attendant vous pouvez aboyer tant que vous voulez, ça ne changera rien ! on va vous la défoncer votre ville

  2. Cet article a au moins le mérite de dénoncer ce que les citoyens de la société civile ne supportent plus : des élus qui ont oublié qu’ils étaient les serviteurs et les obligés de leurs administrés mais qui jouent avec le patrimoine Aulnaysien comme bon leur semble sans concertation ni consultation ! Continuez ainsi ! Vous sciez la branche sur laquelle vous êtes assis…. mais plus pour longtemps !

  3. frank cannarozzo

    Franchement on est encore dans la caricature la plus complète !

    1. le terrain étant protégé au PLU, et aucune modification le concernant n’est en cours, il était totalement illusoire de disserter sur sa disparition. Du bruit pour rien.
    2. Samy et son fantasme d’immeubles peut aller se rhabiller, il n’y a jamais eu de traces de cela ici. Et comme il n’y connait, il n’a toujours pas compris qu’un elu reçoit une indemnité de fonction et n’est pas rémunéré par des promoteurs. Un jour ces accusations débiles lui vaudront une plainte pour denonciation calomnieuse…
    3. une ville ne vit pas de statu-quo mais d’évolutions. Ici l’idée a été émise de proposer aux riverains d’agrandir leur parcelle avec ce petit terrain. Cela leur a été proposé, certains étaient d’accord, d’autres pas. Cela ne se fera pas. Point barre.

    Allez vous faire un article chaque fois qu’on tente de poser un dos d’âne dans une rue et que les riverains pas d’accord entre eux ne font pas aboutir le projet ? Il y a chaque année près de 100 réunions avec des riverains, des conseils de quartier et j’en passe pour informer, proposer, discuter puis décider. Je rappelle qu’une ville qui décide, ça s’appelle une délibération en conseil municipal. Donc tant qu’elle n’existe pas, c’est que nous sommes dans la discussion. Tellement facile a comprendre…

    Ceux qui hurlent aux loups ne sont jamais présents a ces réunions, comme nos commentateurs ici. Manque de courage ?

  4.  » Ceux qui hurlent aux loups ne sont jamais présents a ces réunions, comme nos commentateurs ici. Manque de courage ?  »

    Que ce soit sous le mandat de Gérard Ségura, ou dans les débuts de celui de BB et consorts, je me suis beaucoup impliquée en participant à ces réunions soit disant de concertation avec les habitants, et où en fait nous constations que les projets étaient déjà ficelés, décidés et arrêtés sans que les observations faites depuis l’assemblée des citoyens n’infléchissent le moins du monde ce qui nous a été imposé d’office ! J’ai donc cessé de prêter mon concours à ces mascarades de démocratie où les élus s’imaginent qu’ils peuvent encore nous faire prendre des vessies pour des lanternes !

    Il ne s’agit donc pas d’un manque de courage, du moins de ma part, et sur ce point il me semble avoir démontré que j’en avais beaucoup et même à revendre, mais une volonté de ne pas gaspiller temps et énergie à  » honorer  » de ma présence des simulacres de concertation. J’ai le souvenir d’avoir été systématiquement applaudie de l’assemblée chaque fois que j’ai pris la parole à ces réunions. Il faut croire que mes interventions orales exprimaient ce que les citoyens présents pensaient et ressentaient. Je comprends tout à fait que je puisse être ressentie comme une épine dans le pied pour les élus ( de gauche comme de droite ) qui n’aiment pas être controversés ni dérangés dans leur façon d’exercer un pouvoir péremptoire….

  5. Très bien @monsieur Cannarozzo, on a pris connaissance de votre message, mais j’ai peur que votre réponse ne satisfasse pas les lecteurs, moi notamment !

    Une simple question à laquelle j’espère avoir une réponse claire et convaincante
    – Quel était le but de cette opération ?

    Curieux tout cela. Sur le blog Monaulnay on a pris connaissance du courrier signé par monsieur Cahenzli. On est nombreux à penser que…..(modéré, insultant)

    Autre chose si vous le permettez
    – Pourquoi vous défendez l’action de …(modéré, insultant)

    Bon j’aimerais avoir une explication cohérente à la 1ère question, merci et bonne journée

  6. Monsieur Cannarozzo, comment se fait-il que votre ami Monsieur Cahenzli, Maire-Adjoint chargé de l’urbanisme ait pu proposer à la vente ce terrain protégé et comment pouvez vous tenter de retourner la situation au profit de votre majorité ?
    Allez vous boire la coupe jusqu’à la lie?
    Vous méritez mieux que cela.

  7. Bizarre que ce soit M.CANNAROZZO qui réponde à la place de l’adjoint à l’urbanisme (il n’est pas assez grand? il n’assume pas ses responsabilités?) mais il sait écrire, alors que M.CANNAROZZO n’est absolument pas l’adjoint à l’urbanisme et donc que sa réponse est une excuse tronquée totalement fausse. Il semble qu’il soit l’avocat de tous les problèmes dénoncés par ces pauvres Aulnaysiens ignares que trop souvent d’ailleurs il méprise s’ils ont le malheur de ne pas être d’accord et qui ne comprennent rien. En fait, une réponse déjà entendue de ses amis: « si vous n’êtes pas content, partez! » Comment cela s’appelle-t-il ? Grave
    Juste un point positif mais un seul, au moins il répond…
    Monsieur, avez-vous bien lu le déroulement des évènements, je ne le crois pas, où les riverains, des Aulnaysiens comme vous et moi ont reçu sans concertation préalable(et les conseils de quartier servent à…?) un courrier avec le plan du démembrement du parc…voir les articles successifs d’Aulnaycap auprès de qui tout a été bien expliqué, avec les divers courriers. Donc vous lancez un projet sans préalable, ce qui nécessite tout un travail de préparation , humain et financier et vous balancez en vous disant: « on envoie et on verra les réactions », ce n’est pas sérieux, vous procédez à l’envers(enfin peut être pas vous), je ne vous explique pas la logique de toute procédure .
    En fait, vous décidez seuls de « votre Aulnay sous bois », vous vous accaparez « la ville d’Aulnay sous bois », vous envisagez des modifications sans la participation citoyenne car si les riverains n’avaient pas réagi par une pétition vous exprimant d’ailleurs leur très grande surprise avec mécontentement, si les réseaux sociaux n’avaient pas mis en avant ce genre de méthode très autoritaire, ce parc aurait disparu selon votre plan, oui, peut être que certains riverains auraient acheté la parcelle de 70, 80…m2 proposée, pouvant penser que c’était imposé ? Je sais de quoi je parle, pas vous.
    « Il était totalement illusoire de disserter sur sa disparition » ? Une plaisanterie? Mais ce n’est pas l’adjoint à l’urbanisme, certes sous la responsabilité de M.Le Maire, ce n’est pas le service du cadastre qui avaient déjà élaboré le plan des lots, certains à vendre aux riverains, d’autres pour construction, vous nous prenez vraiment pour de grands naïfs !

  8. Mr Cannarozzo est le petit porte parole de la municipalité. C’est curieux car il n’est pas en odeur de sainteté avec le maire

    Je suis d’accord avec monsieur Karkides, ça interpelle ?

    Pourquoi les autres élus ne répondent jamais sur leurs dossiers ?

    Tout cela sentait la supercherie, et la sulbaterne à Beschizza à rectifié le tir.

    Mais quelle équipe d’amateurs !
    J’ai honte d’avoir voté pour ces gens-là. Ils ne pensent qu’à eux et leurs complément de salaire. Au fait certain s’est acheté une Mercedes. Vue de mes yeux !

    Oui ces gens @un riverain nous prennent pour des naifs, et bien on va les virer.

    PS, Écolos, LREEM, LREM, PRG, PCF, LFI unissons nous et remercions cette équipe de menteurs (Aulnay Respectueuse) en 2020

    #DegagezMoiCa

  9. Jamais vu ça de ma vie ! Mais on se croirait chez les Romanichels

    Mais pourquoi au grand diable ils ont proposé ce démontage de ce parc en parcelles ?

    Mais qu’est ce qu’ils font ? Pourquoi ?

    Après 2020, si réélus ça se murmure, une augmentation des taxes locales très nette est prévue (en moyenne + 25 à 40%).

    C’est du grand n’importe quoi.
    Au fait rappelez vous certains avaient un gilet jaune il y a peu sur les marchés. Je vous laisse comprendre une récupération d’une stupidité sans nom. Regardez l’actualité actuelle depuis 6 mois.

    Jamais vu ça de ma vie ! Mais qu’est ce qu’ils nous font ?
    Ils détruisent notre ville, notre vie !
    .

  10. @ Cannarozzo
    Monsieur, la démocratie que vous revendiquez passe par le dialogue …votre réponse, peut être votre explication devient nécessaire, vous avez des comptes a nous rendre, à moins que l’adjoint à l’urbanisme, M.Cahenzli pris de remords justifie son projet, pourquoi? mais ce serait un hasard…

  11. @Régis, une telle union est malheureusement impossible. Trop d’égos, de rivalités et aussi d’idéologies différentes. Au premier tour, votons avec le coeur et au deuxième pour celui qui mettra fin à cet amateurisme et qui devra prendre des décisions impopulaires malheureusement.
    Monsieur Cannarozzo, nous attendons votre réponse ou mieux un communiqué de Monsieur Cahenzli.

  12. @Cannarozzo
    Monsieur, si vous avez donné vos explications mais erronées ainsi que cela vous a été démontré, vous vous devez de justifier un tel évènement et son POURQUOI ? Le dialogue est la base de toute démocratie que vous semblez revendiquer, à moins que M.Cahenzli puisse le faire afin d’assumer ses responsablités, on ne sait jamais?

  13. Je ne suis pas d’accord complètement avec vous @jean-Louis.

    Effectivement il n’est pas facile de s’allier à tout le monde, mais faudrait selon moi former une coalition contre Beschizza et son équipe, dont d’ailleurs la légitimité de certains ne repose uniquement sur la nette victoire de 2014.

    43 élus contre 10 (12 maintenant) ce n’est plus possible pour la démocratie.

    Donc faudrait réfléchir, je sais que vous êtes une alternative à gauche, réfléchissons et ne nous dispersons pas.

    Je connais et comprends les difficultés que l’équipe Amedro a rencontré avec Segura lors de la mandature précédente, mais Guy Challier est une personne différente.

    Je précise ne pas être du PS, mais faut que cette municipalité dégage !

    Chers concitoyens, Aulnay respectueuse était une démagogie électoraliste, donnons un bon coup de balai. Prenez conscience de leur malhonnêteté politique, voyez ce qu’ils font ou vont faire. Détruire le Parc Ballanger, et construire un nouveau quartier avec les inconvénients que chacun peut deviner

    En 2014 Beschizza donnait des leçons à Segura
    « Non à une ville de 100 000 hts »

    AVEC BESCHIZZA IL Y EN AURA 120.000
    L’ami de Sarkozy et de Copè doit partir

    DITES NON À LA DESTRUCTION D’AULNAY
    Non aux Fakes news et à la désinformation

  14. Certains ont la mémoire courte.

    Pourquoi, lors des Municipales de 2014, le candidat de gauche a-t-il été éjecté au profit du candidat UMP parachuté, y compris je suppose à Aulnay Nord puisque le nord d’Aulnay a un poids électoral supérieur à celui d’Aulnay sud ?

    Pour rappel, dès le 1er tour, le candidat de gauche était relégué à la 3e place avec 26% contre 41% pour le candidat de droite (lequel a bénéficié au 2nd tour de l’appui de l’UDI/Modem); au 2nd tour le candidat de gauche a été littéralement écrasé avec à peine 40% des bulletins malgré le puissant appui (lol) des écolos et des communistes.

    Ce qui arrive aujourd’hui à l’actuelle équipe municipale est survenu à l’ancienne et se renouvellera pour la future.
    Les attentes restent, les affaires, le clientélisme/communautarisme persiste, les réponses sont inexistantes.

  15. Et voilà, un évènement particulièrement grave sur le désormais manque de démocratie citoyenne qui comme beaucoup d’autres passera aux oubliettes dans l’attente du prochain
    Donc pas de suite donnée par M.CANNAROZZO malgré les demandes mais si difficile pour lui d’apporter des justificatifs et comme d’habitude silence total de M.CAHENZLI , l’auteur du courrier aux riverains: aucune réponse, aucune explication, tout projet de doit d’êtRe justifié, pourquoi? aucune justification…non aux riverains mais au moins aux Aulnaysiens , aux citoyens, aux électeurs… mais au-dessus du petit peuple qui pourtant l’a élu….ah le pouvoir est désastreux pour le genre humain
    A la prochaine situation …

  16. @ RV : Votre analyse est pertinente et souligne bien le désaveu populaire et la défiance citoyenne envers TOUS les partis politiques qui se donnent un peu trop à connaitre depuis des années par leurs excès de pouvoir, leur clientélisme, la discrimination politique pourtant prohibée par la loi, les conflits d’intérêt, les passe-droits et autres abus d’avantages injustifiés pour eux-mêmes, pour leurs proches et pour leurs soutiens électoraux, l’absence d’honnêteté intellectuelle, la volonté de nuisance envers tout administré qui conteste leur gestion, alerte sur leurs irrégularités ou qui met en lumière leurs mensonges et contradictions, les atteintes abusives aux libertés individuelles et à la liberté d’expression, le flirt avec le contournement de ce qui est prescrit par les lois pour privilégier exclusivement des intérêts particuliers ou personnels au détriment de l’intérêt général !

    Ces exactions inadmissibles commises par des hommes et des femmes qui accèdent au pouvoir sont le cancer de la démocratie, et les citoyens qui ont un minimum de discernement et de bon sens ne veulent plus accorder leur confiance à des élus qui, après les élections, oublient leurs promesses et se rendent inaccessibles à leurs doléances exprimées en cours de mandat.

    La prétention et la suffisance qui transpire des élus une fois qu’ils tiennent les rennes du pouvoir et de la richesse collective ont fini par rendre les administrés allergiques au monde politique et surtout à son organisation en partis. Partout en France mais également dans d’autres pays émerge une volonté de restaurer un vrai pouvoir citoyen qui ne sera pas celui de la représentativité, mais celui de la participation de tous ceux qui veulent s’impliquer dans ce qui les concerne au premier chef, à savoir le patrimoine matériel et immatériel commun : santé, emploi, logement, transports, éducation, culture, sports, loisirs,gestion de l’eau, de l’air, des sols et bien sûr de la bonne utilisation de la richesse collective ainsi que de ses agents qui mettront scrupuleusement en oeuvre les projets décidés par le peuple !

Répondre à Un riverain Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :