Hadama Traoré demande une enquête administrative sur Naguib BENLARBI, un proche collaborateur du Maire d’Aulnay-sous-Bois

Le mouvement LREEM demande à ce qu’une enquête administrative soit ouverte concernant Mr Naguib BENLARBI, un proche collaborateur du Maire d’Aulnay-sous bois. Il est soupçonné de plusieurs faits de délinquance.

Vous trouverez par ailleurs ici une lettre qui vous a été adressée par mon avocate en date du 29 août 2020

Nous portons ce sujet désormais depuis 2 ans. Nous imaginions nous mobiliser le mercredi 8 octobre 2020 devant la préfecture de Bobigny. De même que nous avions penser aller au conseil municipal d’octobre pour connaitre le positionnement du Maire d’Aulnay-Sous-Bois.
Toutefois nous nous en remettons à vous pour que ce sujet soit traité par les autorités compétentes et ce avec toute l’attention qu’il mérite.

Source : La Révolution Est En Marche.

Publié le 23 septembre 2020, dans Actualité, Justice, Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Je crois surtout qu’il serait grand temps que nos élus cessent de considérer qu’ils n’ont pas de comptes à rendre à la société civile !

    Car sur ce chapitre là, ils parjurent totalement l’article de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen !

    Article 15 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen que l’on ne répètera jamais assez avec cette équipe municipale pour qui le principe de transparence semble être facultative, voire inutile : « La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration ».

    Heureusement qu’Hadama Traoré ne l’entend pas de cette oreille et use de ses droits humains et citoyens pour le compte de tous !

    L’équipe municipale actuelle doit impérativement arrêter de faire obstacle aux demandes d’informations et de justifications des choix et des décisions qu’ils prennent, surtout lorsque ces derniers entent en conflit avec l’intérêt général ou engendre des dommages pour la collectivité.

    Beaucoup ont dénoncé des salaires excessifs en inadéquation avec les compétences réelles des bénéficiaires.

    Comme ils sont financés par les impôts que nous versons, les administrés ont peut-être le droit d’exercer un contrôle sur les choix des collaborateurs, leurs compétences et leurs rémunérations !

    Le manque de transparence et l’attitude de la mairie refusant d’obtempérer aux demandes des administrés, laissent supposer qu’il y a bien des choses à cacher qui seraient contraires à notre état de droit….

  2. Mme Medioni,
    J’ai trouvé le texte ci dessous pour l’article 15 de la déclaration universelle des droits de l’homme
    Article 15

    1. Tout individu a droit à une nationalité.
    2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité.

    Je ne comprends pas le rapport entre l’article d’AulnayCap et votre référence ?

    J’ai du me tromper ?

  3. Nettoyez Nous cette ville de ces Caïds, bon sang , ce n’est pas la 1er fois que des Habitants se font agresser parce qu’ils ont critiqué la Municipalité !
    Même le Maire du Blanc-Mesnil a eu le droit a la visite de Caïds venus d’Aulnay pour le menacer lui et sa femme!
    N’ayons plus peur de ces politiques, faut que l’omerta cesse !
    Et vous autres, n’avez-vous pas honte d’avoir voté pour ca ?

  4. @ Patrice

    j’ai trouvé :

    Article 15. :
    – La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.

    lisible sur :

    https://www.elysee.fr/la-presidence/la-declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen

    également sur :

    https://www.conseil-constitutionnel.fr/le-bloc-de-constitutionnalite/declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen-de-1789

    aussi sur :

    https://www.legifrance.gouv.fr/contenu/menu/droit-national-en-vigueur/constitution/declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen-de-1789

    Par conséquent je ne sais pas sur quelle déclaration vous avez été pêcher les articles que vous citez…. Que cherchez vous à démontrer ?

    Concernant le rapport entre l’article d’Aulnaycap et l’article 15 de la déclaration universelle que j’ai cité et que vous ne voyez pas, je vais éclairer votre lanterne qui semble ne plus avoir de combustible pour fonctionner…… Hadama Traoré est tout à fait fondé à demander des comptes à Bruno Beschizza concernant ses collaborateurs et ses adjoints, et que comme notre édile n’a pas jugé bon d’obtempérer à ses demandes pourtant légitimes, il est contraint de s’adresser à ceux qui exercent les contrôles.

    J’espère vous avoir éclairé.

  5. La barbe !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :