Covid-19, on recherche des médecins professionnels à Aulnay-sous-Bois !

Depuis de nombreuses années le syndicat FORCE OUVRIERE se bat afin de garder et renforcer le service de médecine professionnelle avec de multiples interventions en CHSCT, mails ou encore tracts dénonçant cette situation.

A l’heure actuelle, et plus que jamais la ville d’Aulnay-sous-Bois se doit d’avoir une offre forte en matière de santé tant pour la population que pour les agents de la collectivité.

Aujourd’hui de nombreux agents ont été touchés dans leur chair par la COVID 19 et gardent des séquelles les pénalisant au quotidien et cela peut être pour plusieurs années.

Certains sont marqués psychologiquement et ont peur en étant en situation de travail de ramener ce virus à la maison et d’infecter leur propre famille.

Notre organisation syndicale combat au niveau national afin que les personnes touchées lors de cette pandémie soient reconnues en maladie professionnelle.

A Aulnay, c’est un médecin, un jour par semaine et une infirmière pour près de 2400 agents !!!

C’est inacceptable !!!

Le syndicat FORCE OUVRIERE exige le recrutement de deux médecins à plein temps et exige un suivi médical de tous les agents infectés et cela immédiatement !!!

Le syndicat FORCE OUVRIERE n’acceptera pas que l’on brade la santé des agents à cause d’un laxisme permanent depuis des années pour recruter des médecins, au détriment du besoin évident du personnel d’être suivi régulièrement comme cela doit être le cas.

Ne faisons pas sur la commune ce qui a été fait au niveau national, à savoir délaisser ce qui est primordial et vital pour tous la « santé ».

Le syndicat FORCE OUVRIERE combattra et luttera de toutes ses forces pour un service de santé de qualité, une médecine professionnelle digne de ce nom essentielle pour la sécurité des agents.

Source : Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Publié le 6 novembre 2020, dans Santé, Syndicats, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Force Ouvrière est dans son rôle quand il défend la santé des agents de la ville et leur droit à une médecine du travail de qualité et fortement présente.

    Cependant la situation de désert médical à Aulnay impacte tous les administrés Aulnaysiens et a commencé sous Ségura et s’est terriblement accentué sous Beschizza. Je sais de quoi je parle, puisque je l’ai déjà maintes fois dénoncé dans les commentaires mais également parce que je me soignais au CMES depuis des années et que désormais ce n’est plus possible.

    Face a la disparition de toutes les disciplines médicales et du service de radiologie et d’échographie qui avaient été mises en place par Jean-Claude Abrioux et maintenues par Gérard Gaudron, j’ai été contrainte de trouver d’autres centres médicaux conventionnés secteur I hors de la ville où pourtant je réside et paie mes impôts, pour pouvoir me soigner.

    Aulnay Sous Bois est dirigée par des élus qui ne connaissent absolument rien des difficultés existentielles de nombre de leurs administrés. il est clair que leurs confortables indemnités s’additionnant à leurs activités professionnelles et se cumulant avec d’autres indemnités, les placent d’office au dessus de la précarité pécuniaire, sanitaire, économique et sociale. Ils ont très largement les moyens en effet, de s’offrir les dépassements d’honoraire pratiqués dans les cabinets libéraux et à la clinique privée de l’est parisien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :