Un malade du Covid-19 en garde à vue pour avoir frappé une employée de l’hôpital d’Aulnay-sous-Bois

Un homme de 41 ans a été interpellé mardi soir à l’hôpital Robert-Ballanger pour avoir asséné deux coups de points à un agent.

Des soignants au bout du rouleau, des conditions de travail déplorables et un service des urgences submergé. C’est un quotidien pathétique que décrit Thomas Lilti dans la série « Hippocrate » dont la saison 2 est diffusée en ce moment sur Canal plus. Il faut croire que le réalisateur, qui s’est servi de l’hôpital Robert-Ballanger d’Aulnay-sous-Bois comme décor de sa fiction et où il a ensuite enfilé pour de vrai sa blouse de médecin, n’en a pas rajouté. Deux semaines après la mobilisation d’une centaine de soignants en colère, une nouvelle affaire vient illustrer les difficultés que rencontre le personnel de cet établissement de santé intercommunal.

Ce mardi soir, vers 20h40, un des patients a été interpellé par les policiers de Villepinte qui avaient été appelés pour des violences au service des urgences. Selon nos informations, cet homme de 41 ans est soupçonné d’avoir asséné deux coups de poing à une employée administrative. Atteint du Covid-19, il n’était pas porteur de masque de protection au moment où il a été appréhendé. Pourquoi aurait-il frappé cette femme ? « Il était ivre quand on est arrivé », précise une source policière.

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 28 avril 2021, dans Actualité, faits divers, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :