Le Covid a complètement changé la vision de Benjamin Rossi, interniste à Aulnay-sous-Bois, sur la médecine

Dans son livre « En première ligne », le médecin de 38 ans, qui travaille à l’hôpital Robert-Ballanger d’Aulnay-sous-Bois, livre un témoignage humain sur la crise sanitaire et ses conséquences sur l’hôpital public.

En novembre 2017, Benjamin Rossi devient médecin interniste à l’hôpital Robert-Ballanger d’Aulnay-sous-Bois. Le jeune homme aurait pu choisir Cochin, dans le XIVe arrondissement de Paris, ou Beaujon, à Clichy (Hauts-de-Seine). Il aurait aussi pu prendre un poste en clinique. Mais c’est en Seine-Saint-Denis qu’il a postulé. « Je voulais faire de la médecine de terrain, justifie-t-il aujourd’hui. Faire de la médecine infectieuse dans le 93, c’est recevoir toutes les pathologies tropicales les plus intéressantes, les plus rares. Il y a un intérêt médical propre. »

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 31 janvier 2022, dans Actualité, Santé, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :