Archives du blog

Autotests pour enfants dans un mouchoir et mouche-bébé pour éviter d’abîmer la fosse nasale

@Vit Cerny/AP/SIPA

De nombreux parents s’inquiètent des conséquences des autotests et des tests antigéniques ou PCR à répétition dans le nez de leurs enfants. Mal effectué, ce type de test peut engendrer des dégâts dans la fosse nasale.

Afin d’éviter cela, les parents préconisent les tests en prélevant du mucus dans un mouchoir usagé pour ne pas mettre l’écouvillon dans le nez. Pour que cela soit détectable, il faudrait une charge virale très importante, selon certains infectiologues. Mais ce type de test est plus simple à réaliser, moins coûteux, et sans danger pour les enfants.

Les politiques de tests ont très peu d’intérêt selon l’infectiologue à Aulnay-sous-Bois Benjamin Rossi

Benjamin Rossi, infectiologue au centre hospitalier Ballanger d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), « ne [comprend] pas pourquoi le gouvernement persiste dans ces politiques de tests contre le Covid-19, qui sont excessivement chères », a-t-il affirmé sur franceinfo vendredi 7 janvier. Pour lui, ce sont des millions d’euros qui « ne sont pas investis dans les infrastructures et les centres de recherche ». Jeudi, le gouvernement a notamment pris la décision qu’il ne serait plus obligatoire de faire un test PCR après un antigénique positif, afin de désengorger les centres de dépistage, les laboratoires et les pharmacies.

franceinfo : La stratégie mise en place ces derniers jours est-elle la bonne pour lutter contre le virus ?

Benjamin Rossi : Depuis le début de cette pandémie, on a voulu mettre en application une stratégie de contact tracing pour essayer d’endiguer les vagues épidémiques. Elle qui est théoriquement intéressante mais elle a été mise en défaut et il a fallu avoir recours, quand on a voulu diminuer le nombre de cas, à des méthodes différentes de confinement qui sont les seules efficientes. Avec Omicron, c’est encore plus probant parce que c’est un des micro-organismes les plus contagieux qui existe. Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement persiste dans ces politiques de tests qui sont excessivement chères, car elles coûtent des millions d’euros par jour à la société. Ces millions d’euros ne sont pas investis dans les infrastructures et les centres de recherche. À la place, on fait des politiques de tests qui ont très peu d’intérêt. Il y a une stratégie à repenser de la part du gouvernement.

Source et article complet : FranceInfo

%d blogueurs aiment cette page :