Publicités

Archives du blog

Le principal suspect d’un trafic de drogue à Aurillac venant d’Aulnay-sous-Bois reste en prison

Poursuivi dans un important dossier de trafic de stupéfiants à Aurillac, Benoît D. a vu sa détention provisoire prolongée, fin juillet. Une décision contestée par le mis en cause devant la cour d’appel de Riom. En vain.

Le Francilien de 34 ans n’a pas pris part à l’audience, ce mardi matin, laissant son conseil parisien plaider sa cause face aux magistrats de la chambre de l’instruction.

Plutôt que la prison, Me Matthieu Quinquis est donc venu solliciter une assignation à résidence sous surveillance électronique.

 Cette mesure pourrait tout à fait être mise en place chez lui, à Aulnay-sous-Bois, avance l’avocat. L’instruction est quasi terminée. Mon client a reconnu les faits et apporté des éléments sur l’organisation du réseau. Sa compagne, enceinte, vit une grossesse difficile et a besoin de soutien. Au moins jusqu’à ce que l’affaire soit jugée et que la sanction tombe. »

Source et article complet : La Montagne

Publicités

Un homme originaire d’Aulnay-sous-Bois accusé d’être dans un gros trafic de drogue

Ce samedi 6 avril, cinq personnes ont été interpellées par les hommes du commissariat d’Aurillac et de la section régionale de police judiciaire de Clermont-Ferrand, dans un hôtel de Vic-sur-Cère. Avec eux, environ un kilo de cocaïne, 12 kilos de cannabis et 16.000 € en liquide.

Les faits

Samedi 6 avril, vers 6 h 20, vingt policiers du commissariat d’Aurillac et six du service régional de police judiciaire de Clermont-Ferrand ont interpellé, dans un hôtel de Vic-sur-Cère, cinq personnes, dans trois chambres distinctes.

À l’occasion de cette descente, les enquêteurs ont pu réaliser une saisie record pour le commissariat d’Aurillac : environ un kilogramme de cocaïne plus de douze kilos de résine de cannabis et 16.000 euros en liquide. Trois véhicules ont également été saisis.

Qui ?

L’une des personnes interpellées placée en garde à vue dans les locaux du SRPJ est un homme de 35 ans, originaire d’Aulnay-sous-Bois, arrivé à Aurillac il y a quelques années. C’est dans sa chambre que les enquêteurs auraient retrouvé le sac d’un kilo de cocaïne, ainsi qu’un pistolet, chargé, sous son oreiller.

Source et article complet : La Montagne

Deux habitants d’Aulnay-sous-Bois jugé pour trafic de drogue et incendies criminels à Aurillac dans le Cantal

Poursuivis pour des incendies criminels le 10 juillet dans des parkings souterrains à Aurillac (Cantal), deux hommes de 22 et 33 ans ont été présentés au parquet ce vendredi 7 décembre. Ils ont été placés en détention provisoire en attendant l’audience.

Déjà en détention à Riom (Puy-de-Dôme) et Aurillac pour des affaires de stupéfiants, les deux individus avaient été placés en garde à vue jeudi 6 décembre. Ils sont soupçonnés par les enquêteurs d’avoir mis le feu, dans la nuit du 10 au 11 juillet, au soir de la qualification de l’équipe de France en finale de la Coupe du monde, à des parkings souterrains de la ville-préfecture du Cantal. Une dizaine de voitures avaient brûlé et plusieurs personnes avaient été intoxiquées par les fumées.

Les deux hommes, résidents d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, ont été présentés devant le parquet d’Aurillac à l’issue de leur garde à vue, en début d’après-midi, ce vendredi 7 décembre, en vue d’une comparution immédiate. 

Source et article complet : La Montagne

%d blogueurs aiment cette page :