Archives du blog

Une majorité des lecteurs d’Aulnaycap contre le pass vaccinal

Vous étiez nombreux à participer à notre consultation sur l’introduction du pass vaccinal. Et vous êtes une majorité, plus de 55%, à être contre ce dispositif.

Ci-dessous les résultats de notre consultation :

Consultation : êtes-vous pour ou contre le pass vaccinal ?

@France Bleu

Cela ne fait aucun doute : le pass vaccinal devrait être ratifié dans les prochains jours, les partis pro-gouvernement (LREM et Modem) ayant la majorité absolue. Le pass vaccinal devrait donc remplacer le pass sanitaire : seules les personnes vaccinées pourront faire du sport en club, aller dans des sorties ludiques, participer à des fêtes locales ou encore aller au restaurant.

Pour vous, s’agit-il d’un mal pour un bien ou au contraire, pensez-vous que cela est disproportionné ?

Vous avez jusqu’au 15 janvier 2022 au soir pour voter. Bon vote !

Que pensez-vous de votre ville ?

Le Parisien propose au Séquano-Dyonisiens de s’exprimer sur leur ville. Sécurité, transports, cadre de vie, gestion de la ville, dynamique économique, santé, services…

Vous habitez la Seine-Saint-Denis et vous voulez donner votre avis ? La consultation a lieu ici.

Le commissaire-enquêteur émet un avis défavorable à l’urbanisation du Triangle de Gonesse incluant Europacity

L’objet principal de la révision du Plan local d’urbanisme (PLU) de Gonesse, mis à enquête publique en juin dernier, était l’urbanisation, à 16 km au nord de Paris, de 300 des 700 hectares du Triangle de Gonesse, et son corollaire, le projet Europacity, centre commercial et parc de loisirs géant porté par le groupe Auchan et l’investisseur chinois Wanda. Le commissaire-enquêteur a rendu un avis qu’on peut qualifier de très défavorable à cette révision. http://www.ville-gonesse.fr/content/rapport-denqu%C3%AAte-publique-sur-la-r%C3%A9vision-du-plu

  Des conclusions du rapport, il ressort que « L’orientation d’aménagement et de programmation du Triangle de Gonesse présente des impacts environnementaux négatifs à très négatifs qui vont à l’inverse des grandes orientations politiques nationales et internationales en matière de lutte contre la disparition des terres agricoles, de lutte contre le réchauffement climatique ».Bien d’autres observations portant sur le manque de fiabilité du projet d’aménagement du Triangle de Gonesse ont été avancées pour justifier un tel avis.

Bien que consultatif, l’avis défavorable rendu par le commissaire-enquêteur à l’issue de l’enquête publique intervient après les avis très critiques émanant de l’Autorité environnementale et défavorable de la CDPENAF (commission départementale de la préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers), présidée par le préfet du Val d’Oise. Il est clair que l’Etat ne peut laisser faire, ce qui corrobore les déclarations de Nicolas Hulot sur l’incompatibilité d’EuropaCity avec les objectifs climatiques de la France. Il est nécessaire d’abandonner ce projet coûteux et destructeur, et urgent de passer des discours sur le développement durable aux actes pour l’avenir du Triangle de Gonesse.

Ce projet est d’un autre temps. Ce qui était envisageable il y a vingt ans n’est plus acceptable aujourd’hui. Avec l’accélération du dérèglement climatique, l’aggravation des nuisances et des inégalités pour les habitants de l’Ile de France, il n’est plus possible de bétonner à tout-va.

Or il existe un projet alternatif à la construction du centre commercial Europacity qui prévoit la valorisation des terres agricoles du Triangle de Gonesse autour d’un cycle d’économie circulaire en agro-écologie : il envisage la création d’emplois durables et utiles dans le domaine de la transition  énergétique ainsi que la localisation dans le Nord-Est francilien d’un centre de recherches, d’innovations et de transfert de technologies sur l’agro-écologie et la sécurité alimentaire. Porté par le groupement CARMA (Coopération pour une Ambition Rurale et Métropolitaine Agricole), qui fédère des professionnels de l’aménagement et des associations régionales et locales, ainsi que des acteurs économiques nationaux. Ce projet qui devrait faire l’objet d’une co-construction avec de nombreux partenaires propose de répondre aux besoins des habitants de l’Ile-de-France en s’appuyant sur le patrimoine agricole de proximité pour en faire un levier d’attractivité et de prospérité pour l’ensemble de la région.

Source : communique Collectif Pour le Triangle de Gonesse

%d blogueurs aiment cette page :