Archives du blog

Adieu Le Camus et ses chênes centenaires à Aulnay-sous-Bois

Ce qui devait arriver arriva…

Pétition pour la sauvegarde des arbres de l’ex-centre Le Camus à Aulnay-sous-Bois

Monsieur Le Maire,

Votre municipalité ayant exprimé son souci de préserver les arbres de notre ville, nous désirons attirer votre attention sur le patrimoine que représentent les arbres remarquables présents sur la parcelle de l’ancien Centre Le Camus, rue Louis Barrault : un cèdre et plusieurs chênes de plus de 20 mètres de haut, l’un d’entre eux, dont le tronc fait plusieurs mètres de circonférence, étant probablement le plus vieux chêne d’Aulnay et un vestige de la forêt de Bondy.

Or ces arbres ne figurent pas à l’inventaire des arbres remarquables du PLU, et ne bénéficient donc d’aucune protection, municipale, alors même que les chênes de l’ancienne forêt de Bondy ont été placés sous la sauvegarde du département. Nous vous prions instamment de bien vouloir faire figurer ces arbres remarquables dans l’inventaire du PLU.

Nous vous prions également d’intervenir auprès du nouveau propriétaire afin que le permis de démolir n’entraîne pas la destruction immédiate des arbres et qu’une solution soit trouvée pour que le projet immobilier assure la préservation de ce patrimoine naturel qui contribue grandement à l’agrément de la rue et à la lutte contre les effets du réchauffement climatique.

Pour signer la pétition, cliquer ici.

Aulnay Environnement s’adresse au maire d’Aulnay-sous-Bois pour protéger des arbres remarquables

Monsieur le Maire,

Vous avez, dans la lettre adressée aux Aulnaysiens ayant porté leur candidature à la co-rédaction d’une « Charte de l’arbre », exprimé votre sensibilité à l’importance du rôle des arbres en milieu urbain. Nous attirons donc à nouveau votre attention sur un cas particulièrement remarquable.

Il s’agit du groupe d’arbres situé Rue Louis Barrault, sur le terrain de l’ancien Centre Le Camus, (parcelle cadastrale 207). On y trouve un magnifique cèdre et plusieurs grands chênes. L’un d’eux, en raison du diamètre de son tronc, est sans doute actuellement le plus ancien de tous les survivants de la forêt du Bondy, et à ce titre particulièrement remarquable et à préserver. Il entre, comme les autres,  dans l’ensemble classé à Aulnay comme remarquable par la Région Ile-de France,  « les chênes de l’ancienne forêt de Bondy ». Et pourtant il s’avère que cet arbre ni aucun autre de la parcelle ne  figure dans la liste des arbres à protéger de l’annexe C du PLU 2015.

Or ce terrain a été acquis par un promoteur, et nous nous inquiétons pour le sort de ces arbres qui sont un ornement de tout le quartier. Quelle est la position de la municipalité en ce qui concerne la préservation d’un maximum d’entre eux, en particulier le plus vénérable ?

Nous demandons donc que ces arbres soient dans l’urgence inscrits dans l’inventaire du PLU, et que tout soit fait pour la préservation de  ce patrimoine.

Nous serions particulièrement heureux de recevoir une réponse précise à une question qui entre évidemment dans la réflexion que vous avez lancée sur la  Charte de l’arbre, initiative que nous réclamons depuis près de deux ans.

Dans l’attente de votre réponse, Monsieur le Maire, veuillez recevoir nos meilleures salutations.

Source : Aulnay Environnement

%d blogueurs aiment cette page :