Archives du blog

Ateliers gratuits de hip-hop avec l’association VNR à Aulnay-sous-Bois

Bientôt les vacances de noël 2021 !

L’association VNR vous propose des ateliers gratuits, tous les Mardi, Mercredi et Jeudi du 21 au 30 Décembre 2021 au Centre de danse VNR situé au 19 rue Tourville 93600 Aulnay-sous-Bois.

Au programme : Danse Hip Hop, Afro, Graffiti, Djing et M.A.O de 15h à 17h.

Venez profiter de ces vacances scolaires !

Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

Battle VNR Style 14ème édition à Aulnay-sous-Bois le 6 janvier

#SLAPC

VNR (Voies de la Nouvelle Rue) organise la Battle VNR Style 14ème édition au centre de danse du Galion (Aulnay-sous-Bois) le samedi 6 janvier. Début de la compétition à 14h00.

Il s’agit d’une édition spéciale Kids  (adolescents), avec différents styles (Break, Pop, New Style).

Événement gratuit.

Pré-qualification Battle VNR le samedi 30 avril au Centre de Danse du Galion à Aulnay-sous-Bois

battle_vnr_aulnay_3L’association VNR organise une sélection pour la région Île-de-France le samedi 30 avril 2016 dans le centre de danse du Galion. L’association VNR propose aux fans de hip-hop de venir tenter leur chance avec leur crew (équipe) afin  de remporter une place pour les Qualifications France au centre commercial O’Parinor.

Vous êtres en région Île-de-France, vous avez une &quipe de 5 Bboys ou Bgirls ? Alors vous pouvez vous inscrire sur cette page.

Les danseurs doivent être présents à 14h00 au Centre de Danse du Galion, Galerie Surcouf, 93600 Aulnay-sous-Bois. En cas de soucis, appeler au 06.15.54.58.97.

Pour venir : RER B, Arrêt Aulnay-sous-bois ou Villepinte, Bus 615 ou 617 arrêt Matisse Delacroix.

Les équipes qui y participent :

  • Just Break
  • Stay Fly
  • B3jr crew
  • Zeustreet crew
  • Vicious Flava
  • HDMI
  • Bad Trip
  • Street Nation
  • Youpi Crew
  • Total Feeling

Après-midi Battle VNR au Centre Commercial O’Parinor d’Aulnay-sous-Bois aujourd’hui

vnrSi vous n’avez rien de prévu cet après-midi, vous pouvez alors vous rendre au Centre Commercial O’Parinor non pas pour faire quelques emplettes, mais pour assister à un surprenant spectacle de Battle VNR, en face du magasin Primark.

BreakDance (5 contre 5) et Popping (Duel) au rendez-vous de ces batailles inoffensives mais spectaculaires.

Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

 

Le battle hip-hop d’Aulnay-sous-Bois annulé faute d’argent

image_hip_hopPas de basses qui tremblent, de démonstrations de « pop-up » ou de break… Le battle VNR aurait dû souffler en juin ses 10 bougies au gymnase Pierre-Scohy d’Aulnay. Mais la compétition de hip-hop, née en 2003, n’aura pas lieu faute de sous. « On reviendra en 2014, encore plus forts », promet Pascal-Blaise Ondzie, prof de breakdance et artisan historique de l’événement, prisé du public, où s’affrontent des équipes de danseurs venues du monde entier. Jusqu’à l’an dernier, l’association VNR (Voies de la nouvelle rue) avait pu compter sur le soutien de la ville. En 2012, la municipalité avait déboursé une subvention de 30000 € et 20000 € de plus pour la logistique et la sécurité. Trois sponsors privés (dont Dalkia et Sita) ont aussi versé leur obole.

Une autre ville intéressée

Mais rigueur oblige, la mairie a resserré les cordons de la bourse. Depuis 2012, les grandes manifestations doivent se contenter d’une subvention une année sur deux. C’était déjà le cas pour le salon Orchidée Passion. L’an dernier, le principe a été élargi à la Fête de l’arbre et au festival latino-andalou de l’association Aldea (qui a maintenu l’événement). « On n’interdit pas aux associations de les organiser tous les ans mais le financement sera biennal. Les demandes étaient de plus en plus énormes, il fallait faire des choix », explique le cabinet du maire PS, Gérard Ségura.

« Si on l’avait su dès septembre, on aurait pu trouver l’argent », regrette Pascal-Blaise Ondzie. La ville affirme au contraire que VNR avait été prévenue dès juin 2012. Ces dernières semaines, le ton est monté entre la municipalité et l’association, qui revendique 600 adhérents et 350 élèves danseurs. Une entrevue avec le maire semble avoir apaisé les esprits. « On a obtenu un écrit que l’on peut faire valoir auprès de nos adhérents et partenaires. C’est important de ne pas perdre leur confiance », explique Blaise-Pascal, désireux d’éviter que l’affaire ne soit « récupérée par la droite ».

L’opposition UMP a fustigé le « mépris » de la municipalité envers un événement « de dimension internationale ». « On risque de le perdre au profit d’une autre ville », déplore le conseiller UMP Franck Cannarozzo. C’est une option envisagée, reconnaît Pascal-Blase Ondzie. D’autant qu’une ville voisine aurait déjà fait une offre…

Source : Le Parisien du 25/04/2013

Retour sur la manifestion de l’association VNR au Centre de Danse du Galion d’Aulnay-sous-Bois

VNR_Aulnay_1

Vidéo

Le samedi 13 avril, à 16h00, dans le Centre de Danse du Galion (Galerie Surcouf), l’association VNR est venue exprimée sa consternation et ses inquiétudes vis à vis de la non réponse de la municipalité, concernant le déroulement du traditionnel Battle en Mai.

Plusieurs élus sont venus apporter leur soutien :

  • Fouad El Kouradi, conseiller municipal d’opposition UMP
  • Frank Cannarozzo, conseiller municipal d’opposition UMP
  • Alain Boulanger, conseiller municipal d’opposition (groupe indépendant)

La rédaction vous donne la possibilité de visionner deux vidéos, en cliquant sur les images.

Alain Boulanger nous a exprimé sa stupéfaction concernant le manque de visibilité donnée à cette association, qui fait désormais partie du paysage Aulnaysien.

VNR_Aulnay_2

Vidéo

L’UMP a, quant à elle, tracté sur le marché pour exprimer sa désapprobation.

L’opposition UMP d’Aulnay-sous-Bois souhaite aider l’association VNR en réduisant les indemnités d’élus de 10%

communique vnrC’est ce que l’on peut lire dans le dernier tract de l’Union pour Aulnay, dirigée par les élus de l’opposition UMP d’Aulnay-sous-Bois. L’association VNR ne sait pas si elle pourra fêter les 10 ans de son traditionnel « Battle », faute de réponse de la part de la municipalité. L’Union pour Aulnay rappelle que l’équipe de Gérard Gaudron n’avait pas hésité à soutenir cette association, qui ne lui était pas forcément favorable (L’Association VNR s’était produite pour la venue de François Hollande à Aulnay, en 2012).

Avec des mots parfois très durs, l’UMP regrette que le Maire ne souhaite pas soutenir des associations qui ne sont pas à son service. Alors que, fraichement élue, la majorité municipale (Parti Socialiste, Parti Radical de Gauche, Parti Communiste, Les Verts) s’était octroyée une forte augmentation des indemnités (passant pour un adjoint de 1 3000 € à 2 200 € environ), les élus UMP souhaitent dont que les élus de la majorité actuelle (PS/PC/PRG) revoient leurs émoluments afin de venir en aide à cette association. A voir si le Maire étudiera de manière attentive cette proposition…

Vent d’inquiétude sur l’anniversaire de la dixième édition du Battle VNR à Aulnay-sous-Bois

Aulnay_VNRLa situation de l’association Aulnaysienne VNR est inquiétante. En effet, cette association a contacté le bureau du Maire pour un rendez-vous à plusieurs reprises depuis le 18 mars dernier, sans succès. Vous trouverez ci-dessous une lettre qui est adressée à l’ensemble des membres du Conseil Municipal afin de les alerter de la situation :

« Mesdames et messieurs membres du conseil municipal d’Aulnay-sous-Bois,

Alors que pourrait se célébrer la dixième édition de notre manifestation annuelle, nous sommes consternés de l’état d’avancée de notre collaboration pour la réalisation de l’édition 2013 du Battle VNR. Aussi vis-à-vis du trouble actuel que nous ressentons, nous souhaiterions vous rencontrer afin que s’éclaircisse le positionnement de la ville d’Aulnay-sous-Bois. En effet, nos discussions se sont arrêtées à une réunion en date du 15/09/2012 pour le bilan de l’édition 2012 avec les référents de la ville.

A ce jour, aucun des services et structures associés de la ville ne nous officialise une décision.

D’une part, nous sommes pressés d’opérer une réservation du gymnase Pierre Scohy. D’autre part, l’idée d’un passage en biennale serait évoquée. Incohérent… Nous avons acté au fil du temps la multiplication des référents. Ceci allant dans le sens des multiples objectifs que ce rendez-vous annuel rempli, ceci allant dans le sens d’une volonté jusqu’ici partagée de rassemblement et de développement. Cette transversalité entre services et structures, qui pourrait être particulièrement souhaitable en ces temps contraints, s’illustre dans les faits par ce qui pourrait sembler être pour le moins un défaut d’appropriation du projet, pour le pire des enjeux de pouvoir. Certes sur le temps de réalisation, nos efforts sont loués sur les questions de fréquentation et de mixité des publics. Du local à l ‘international, nous portons particulièrement un sens à notre volonté d’ancrage local, un sens à notre attachement à la valorisation d’une mémoire locale collective. C’est tout cela qui est mis à mal par les conditions de mise en œuvre actuelle.

Effectivement, si le Battle VNR s’est imposé comme une manifestation d’envergure, il demeure un des moteurs de notre activité annuelle en direction des publics, principalement jeunes. L’exigence artistique que nous y portons se conjugue à la meilleure ambition pour les jeunes dans un lien le plus souvent entretenu avec leur famille. Sans nous soustraire à un échange de point de vue qui resterait à tenir, nous excluons telle quelle l’idée d’une biennale dans la mesure où le cœur de notre jeune public, a besoin d’une offre continue à la faveur de son épanouissement et de son émancipation. Il s’agit d’être facteur de lutte contre le déterminisme social. C’est l’ambition d’y œuvrer au quotidien qui anime les artisans de la culture que nous sommes.

L’état des échanges actuels laisse place aux plus grandes inquiétudes et il nous est difficile de qualifier ce terrible flottement. Il y a désormais urgence de préserver la richesse et la diversité culturelle mises en lumière à Aulnay-sous-Bois.

Pourquoi sacrifier un événement culturel qui a mis Aulnay-sous-Bois sur la carte depuis 2003 et en 9 éditions, qui est reconnu comme un rendez-vous majeur et singulier pour les pratiques artistiques dans lesquelles nous œuvrons ? S’agit-il de la mauvaise volonté de quelques personnes, de sombres raisons financières ?

Que d’émotions… Nous sommes désolés, troublés, choqués. Dans le genre c’est du grand art.
La méthode pourrait à terme nous faire penser au dicton « Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage »
Quelle tristesse ! Quelle déception ! Quel gâchis ! Tels sont actuellement les sentiments qui accompagnent la préparation de notre 10ème édition.

Plutôt qu’imaginer les hypothèses les plus sombres, nous nous en remettons à un échange franc et direct avec vous. Il nous faut sortir de cette crise par le haut. Bon sang, on parle là d’un événement culturel majeur d’Aulnay-sous-Bois, réputé au niveau national et international !

Nous osons croire que vous ferez tout votre possible pour nous rencontrer au plus vite avant d’engager toutes les personnes qui se sentent concernées à se manifester également.

Je vous prie de croire, Mesdames et messieurs membres du conseil municipal d’Aulnay-sous-Bois, en ma considération.

Emery ONDZIE

Président de l’association Les Voies de la Nouvelle Rue. »

%d blogueurs aiment cette page :