Publicités

Bruno Beschizza sanctionne les mendiants Syriens et Roms qui ne respectent pas le code de la route à Aulnay-sous-Bois

refugies_syriensSi l’arrêté anti-mendicité que Bruno Beschizza a voulu mettre en place à Aulnay a été retoqué par la justice, l’édile utilise toutes les possibilités que la loi lui confère pour mettre fin à cette pratique.

En s’appuyant sur l’article R412 – 43 du Code de la route, la police municipale peut verbaliser les mendiants Roms et Syriens, qui traversent la route dans des endroits non autorisés (passages piétons).  Dans Le Parisien, la première adjointe Séverine Maroun indique que cela va dans le sens de la protection des piétons et des enfants (nombreux sont les mendiants à faire la manche avec un enfant sous le bras).

Du côté de l’opposition, cette initiative semble inefficace.

Publicités

Publié le 27 décembre 2016, dans Politique, Sécurité, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 10 Commentaires.

  1. On va sortir les matraques ! Assez de macaques. (Humour)

  2. Vers douteux… humour litigieux !

  3. Que l’on soit  » religieux « , agnostique ou athée, il me semble que la fraternité inscrite en troisième position de notre devise nationale est parjurée lorsque nous faisons à autrui, ce que nous n’aimerions pas qu’il nous soit fait ! N’est-ce pas Bruno Beschizza ?

  4. Fraternité! !!laissez moi rire.
    Devise .:elle en a que le nom.

  5. Oui madi, la fraternité, la liberté, l’égalité, la démocratie ne semblent plus être que des coquilles vides agitées par des politiques qui ne servent plus les peuples, mais qui n’oublient pas de prospérer et de s’enrichir sur leur dos. Tout est désespérant et infernal en ce misérable monde de tromperies et de manipulations pour asservir toujours plus les petites gens ! A quand la délivrance ?????

  6. Que d »emphases pour une décision qui n’est pas dénuée de bon sens : mettre en danger physique des personnes, le plus souvent des enfants, sur des espace accidentogènes aussi bien pour ces mendiants que pour les automobilistes est un acte, lui, condamnable aussi bien moralement que légalement.
    Que les personnes émues par cette décision, s’adressent à ces mendiants et leurs proposent de venir partager leur logis et leur repas, et seulement ils pourront décemment faire la morale!

  7. Il ne s’agit pas ici de faire la morale monsieur Bessaguet, mais de simplement remarquer que la mesure prise semble davantage être dictée par la volonté d’éradiquer ces pauvres mendiants dont la présence semble insupporter certains, plutôt que de prendre des mesures de secours et d’hospitalité pour qu’ils ne soient plus contraints de risquer leur vie en mendiant ! En fait il semblerait que personne ne soit dupe de l’objectif inavoué de cette pseudo  » mesure de sauvegarde « …

  8. Malgré les bâtons dans les roues de la part de la gauche, au moins le maire essaie de faire quelque chose pour enrayer un phénomène intolérable…
    Tous ces mômes déambulant entre les voitures, en particulier à la nuit tombée, sont un véritable danger pour eux et pour les automobilistes.
    Le pire, c’est que ces mêmes juges gauchistes annulant les arrêtés anti-mendicité seraient les premiers à s’en prendre au maire s’il devait se produire un accident grave pour n’avoir rien fait alors qu’il connaissait la situation du carrefour de l’europe…
    Cela dit, tant qu’on ne retrouvera pas la maîtrise de nos frontières, il est vain de croire que l’on pourra mettre un terme à l’invasion migratoire de millions de réfugiés pour la plupart économiques (rappel : seulement 2% de syriens à calais parmi les clandestins)…

  9. Un d'Isidore Nerat

    Vous en avez assez de ces voyous ? On va vous en débarrasser
    Nicolas reviens !

  10. @ Un d’Isidore Nerat

    Ouvrez les yeux et cessez de vous cristalliser sur des individus qui ne font plus consensus parmi le peuple ! Il n’y a qu’une minorité qui souhaite le retour de Sarkosy !!! Il faut dire qu’il laisse un souvenir bien amer de son passage à l’Élysée ! Même la droite l’a désavoué aux primaires…

    Les pauvres et les mendiants ne sont pas des voyous. Les chômeurs et les travailleurs pauvres et précaires ne sont pas des fainéants, seulement les victimes innocentes d’un système social et politique dévoyé qui les a exclus du droit à vivre, précisément mis en place par des politiques comme Sarkosy ou Fillon, et désormais également par des Hollande, Valls, El Kohmri, Sapin et consorts !

    Le peuple d’en bas, majoritaire, est excédé par les impostures, les manipulations, les mensonges et les trahisons de ces individus minoritaires sans scrupules et sans aucune élévation d’âme, dépourvus d’humanité, de sagesse et d’empathie, qui ne servent que leurs intérêts personnels et leur prospérité mal acquise, en se laissant soudoyer et corrompre par l’autre minorité richissime et occulte qui les manipulent dans l’ombre pour mieux nous asservir !

    Puisse chaque membre du peuple cesser de leur accorder confiance et mandat !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :