Cours de l’action Pfizer au plus haut, la firme engrange environ 1000 dollars de bénéfices par seconde

Avant d’en venir au fond de l’article, la rédaction préfère annonce qu‘il ne s’agit pas ici d’un article anti-vaccination, mais d’une réflexion sur comment une entreprise, qui profite de facto d’un quasi-monopole dans de nombreux pays occidentaux en termes d’injection de vaccin anti-Covid, profite de la situation.

Nous avons appris que la Big Pharma Pfizer engrangeait environ 1000 dollars de bénéfices par seconde, et que l’action de la firme était au plus haut (cf graphique ci-contre). Avec la vaccination quasi-obligatoire de certains pays et les piqûres de rappel pour les populations adultes (le vaccin perd rapidement de son efficacité au bout de quelques mois), les actionnaires de Pfizer ont tout pour se réjouir. D’autres firmes comme Moderna profitent également de la situation. D’autres sont moins mercantiles comme Johnson & Johnson ou Astra Zeneca qui, pour le bien de l’humanité, ont préféré vendre leur vaccin au prix coûtant.

Si la majorité des études montrent que la vaccination permet de limiter les complications suite à la contamination du Covid-19 et de limiter les décès, tout être humain doté d’une conscience ne peut que se poser de nombreuses questions sur la marchandisation d’un bien que les pouvoirs politiques estiment comme indispensable pour l’humanité. Comment se fait-il qu’une toute petite minorité puisse s’enrichir impunément en profitant de la détresse des populations alors que cette minorité profite d’un quasi-monopole imposé par les pouvoirs publics (sans vaccination, la vie n’est pas facile dans de nombreux pays occidentaux, même si elle est encore possible, à cause des restrictions et du sentiment de mise au ban).

On pourrait imaginer que certains films de science-fiction étaient visionnaires : et si une entreprise détenait le monopole de la production d’oxygène devenue indispensable à cause de la disparition de nombreuses forêts ? Et si pour maîtriser la démographie, chaque être humain se voyait doter d’une puce pour limiter son espérance de vie, avec comme seul moyen d’ajouter des années l’achat d’unités auprès d’une multinationale ? On n’y est pas encore, mais avec ce que l’on voit concernant Pfizer et Moderna sur la vaccination, on s’en approche un peu…

 

Publié le 20 novembre 2021, dans A vous la parole, Actualité, Economie, Santé, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Comme toujours, quand il s’agit de salir, hop Aulnaycap est là! Si on suit votre raisonnement, la recherche devrait être gratuite et les chercheurs faire du bénévolat! La recherche d’un nouveau produit coûte plusieurs milliards de dollars, l’argent gagné avec ces produits va permettre d’apporter des fonds pour continuer les recherches dans d’autres pathologies. Il faut plutôt s’interroger pourquoi le pays de Pasteur subit une telle campagne antivax dont vous êtes un des relais, pourquoi nous n’avons nous pas été capables de sortir un vaccin efficace dans le même délai que Pfizer?
    Concernant le coût du produit, les plateformes vaccinales sont différentes entre Pfizer, Moderna (ARNm) et AstraZeneca, Janssen (adenovirus), et l’efficacité aussi.
    Votre fantasme du monopole, il faut arrêter, vous n’avez pas du regarder le nombre de sociétés qui développent le vaccin anticovid: https://www.who.int/publications/m/item/draft-landscape-of-covid-19-candidate-vaccines
    Restez concentrés sur Aulnay!

    • @ Lola | 20 novembre 2021 à 9 h 10 min

      Pour l’instant c’est vous qui salissez et crachez continuellement sur Aulnaycap ! Laissez aux gens modestes je vous prie, le droit d’estimer que les laboratoires s’enrichissent éhontément sur la santé des gens quand tant de misère existe dans le monde !

      Nous avons bien saisi de quel côté vous êtes, alors faites nous la grâce de ne pas vouloir être du vôtre ! Jamais !

      Que faites vous sur un blog que vous critiquez continuellement et dont vous agonisez d’insultes tous les intervenants ? Votre comportement intolérant et fasciste est excessif et relève d’une attitude psychotique ! Croyez vous que vous allez nous convaincre d’adopter vos positions ? Au contraire vous ne faites que renforcer les nôtres en défendant bec et ongle cette propagande en faveur des vaccins dont nous ne voulons pas parce qu’ils nous apparaissent clairement non fiables, inefficaces et toxiques !

      Que vous le vouliez ou non, nul n’est propriétaire du corps des autres et aucun gouvernement n’est légitime à conditionner les droits fondamentaux et civils à un acte médical controversé en phase expérimentale. C’est même totalement anti constitutionnel !

      Faites vous vacciner votre 3ème dose si cela vous chante, mais n’obligez personne à le faire s’il ne le veut pas, et foutez la paix à ceux qui ont bien réfléchi avant de prendre position contre ces injections plus meurtrières que bénéfiques.

  2. Je mets ici la traduction de cet article https://aaronsiri.substack.com/p/fda-asks-federal-judge-to-grant-it pour montrer un peu ce á quoi on a affaire, que chacun juge par lui ou elle-même.

    La FDA demande au juge fédéral de lui accorder jusqu’en 2076 pour publier intégralement les données de vaccin COVID-19 de Pfizer
    Le gouvernement fédéral protège Pfizer de toute responsabilité. Cela lui donne des milliards de dollars. Incite les Américains à prendre son produit. Mais ne vous laissera pas voir les données soutenant sa sécurité/efficacité. Pour qui le gouvernement travaille-t-il ?
    La FDA a demandé à un juge fédéral de faire attendre le public jusqu’en 2076 pour divulguer toutes les données et informations sur lesquelles elle s’est appuyée pour autoriser le vaccin COVID-19 de Pfizer. Ce n’est pas une faute de frappe. Il veut 55 ans pour produire cette information au public.

    Comme expliqué dans un article précédent, la FDA a promis à plusieurs reprises une « transparence totale » en ce qui concerne les vaccins Covid-19, notamment en réaffirmant « l’engagement de la FDA en matière de transparence » lors de l’homologation du vaccin COVID-19 de Pfizer.

    Avec cette promesse à l’esprit, en août et immédiatement après l’approbation du vaccin, plus de 30 universitaires, professeurs et scientifiques des universités les plus prestigieuses de ce pays ont demandé les données et les informations soumises à la FDA par Pfizer pour autoriser son vaccin COVID-19.

    La réponse de la FDA ? Il n’a rien produit. Ainsi, en septembre, mon cabinet a déposé une plainte contre la FDA au nom de ce groupe pour exiger cette information. À ce jour, près de trois mois après avoir autorisé le vaccin de Pfizer, la FDA n’a toujours pas publié une seule page. Pas une.

    Au lieu de cela, il y a deux jours, la FDA a demandé à un juge fédéral de lui donner jusqu’en 2076 pour produire pleinement ces informations. La FDA a demandé au juge de l’autoriser à produire plus de 329 000 pages de documents que Pfizer a fournis à la FDA pour autoriser son vaccin au rythme de 500 pages par mois, ce qui signifie que sa production ne serait pas achevée avant 2076. La promesse de transparence de la FDA est, pour le moins, un tas d’illusions.

    Il a fallu exactement 108 jours à la FDA entre le moment où Pfizer a commencé à produire les dossiers d’autorisation (le 7 mai 2021) et le moment où la FDA a autorisé le vaccin Pfizer (le 23 août 2021). Prenant la FDA au mot, elle a mené un examen et une analyse intenses, solides, approfondis et complets de ces documents afin de s’assurer que le vaccin Pfizer était sûr et efficace pour l’homologation. Bien qu’il puisse effectuer cet examen approfondi des documents de Pfizer en 108 jours, il demande maintenant plus de 20 000 jours pour rendre ces documents accessibles au public.

    Alors, mettons les choses au clair. Le gouvernement fédéral protège Pfizer de toute responsabilité. Cela lui donne des milliards de dollars. Incite les Américains à prendre son produit. Mais ne vous laissera pas voir les données étayant l’innocuité et l’efficacité de son produit. Pour qui le gouvernement travaille-t-il ?

    La leçon encore une fois est que les droits civils et individuels ne devraient jamais être subordonnés à une procédure médicale. Tous ceux qui souhaitent se faire vacciner et booster devraient être libres de le faire. Mais personne ne devrait être contraint par le gouvernement à participer à une procédure médicale. Certainement pas celui où le gouvernement veut cacher toutes les informations sur lesquelles il s’appuie pour son permis d’exercice jusqu’en 2076 !

    • Merci,

      Pour cette information. Je ne l’avais pas vu.
      Si j’ai bien compris un juge doit se positionner sur la question d’un délai « raisonnable » le 14 décembre prochain.

      à suivre

    • @ Elise | 20 novembre 2021 à 10 h 19 min

      Si ce que vous dîtes est vrai, cela montre bien que les dirigeants de la planète et les institutions ne travaillent absolument pas pour le bien des peuples…. Attendre 2076 pour avoir accès aux données Covid 19 permettra à quantité d’humains d’être décédés ou estropiés d’ici cette date, ce qui est inconcevable et inadmissible !

      A cette date je ne serai plus de ce monde pour juger de l’efficacité ou de l’innocuité de ces produits que les dirigeants veulent nous inoculer de force sans respecter le moins du monde le libre arbitre et la souveraineté de chaque être humain à disposer de son corps !

      Les donnés concernant ces vaccins ne sont ni honnêtes, ni loyales, ni transparentes et sont même cachées pour tout ce qui concerne les accidents de santé qui surviennent après les injections….. Attendre 2076, soit 50 ans, pour le savoir prouve que ceux qui jouissent de pouvoirs abusifs protègent uniquement les intérêts et l’enrichissement criminel des laboratoires plutôt que ceux du peuple qui va assurément être décimé par ces injections !

      Mais quand mes concitoyens vont-ils ouvrir enfin les yeux sur ce crime organisé, sur ce génocide programmé et imposé de force ?

  3. ouh ouh, on fait une pause, on est en Europe, si vous voulez des infos, on demande à l’EMA et il n’y a pas qu’un producteur de vaccins mais des centaines! Je sais le simplisme est quelque chose qui vous rassure.
    De plus, la fda est tenue à une confidentialité des données industrielles, des données médicales des patients inclus, cela est clairement expliqué dans le mémoire remis par la fda (https://www.sirillp.com/wp-content/uploads/2021/11/020-Second-Joint-Status-Report-8989f1fed17e2d919391d8df1978006e.pdf). Il y a 329 000 pages à traiter! Enfin, la question à poser est: est-ce que cet avocat n’a pas fait une pseudo procédure pour se prendre un « non » qu’il détourne telle une vierge effarouchée en « oh regardez, la fda ne veut pas communiquer les données »!

  4. Mais elle ne peut pas se calmer.
    Arrêtez de lui répondre, elle n’attend que ça et puis cela doit l’occuper, rien d’autre dans l’a vie surtout lorsque l’on va tous mourir.
    Moi, vilain troll( à la mode), je veux des nouvelles, d’Aulnay et de son massacre urbanistique mais comme Sheila est venue voir les quelques électeurs du Maire, tout coule à Aulnay, nous avons une belle festive.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :