Publicités

Archives du blog

Avec ses manteaux bon marché, un habitant d’Aulnay-sous-Bois escroquait les personnes âgées

Barbe bien taillée, Denis* n’a pas déployé ses talents oratoires devant la chambre du Tribunal correctionnel d’Evry-Courcouronnes hier après-midi. Ce quadragénaire d’Aulnay-sous-Bois se dit marchand ambulant. Il vend des vêtements qu’il achète en gros.

Denis n’a pas de boutique, ni d’emplacement sur les marchés. Son domaine c’est la rue, avec sa voiture à proximité, pour s’échapper en cas de nécessité. Ses clients préférés qu’ils dénichent sur un bout de trottoir ce sont des personnes âgées vulnérables.

Il se faisait passer pour un parent

A petit pas Fernand* un ancien architecte de Milly-la-Forêt âgé de 90 ans s’approche de la barre des témoins et raconte d’un trait de sa voix chevrotante : « J’étais au marché avec ma femme. Je l’attendais dans la rue tandis qu’elle faisait la queue chez le boucher. Et cet homme m’a abordé. Il m’a appelé par mon prénom et c’est fait passer pour un parent d’une de mes connaissances professionnelle dans la région de Montbrizon. Il était bien habillé et souriant et je ne me suis pas méfié », poursuit le nonagénaire.

« Et très vite il m’a dit : « J’ai un cadeau pour vous, j’ai des invendus je vais vous en faire profiter ».

Son présent c’est un manteau en simili daim qu’il a acheté 32 euros. Il le donne au vieille homme et lui dit : « Je n’ai pas de facture mais je dois payer la TVA. Y’en a pour 300 euros. » 

Prestement le vendeur à la sauvette après quelques courbettes accompagne sa victime au distributeur pour retirer la somme. Le temps que la victime réalise, il est déjà bien loin. Si Denis a sévi autour du marché de Milly-la-Forêt il a procédé selon le même mode opératoire dans le Perche autour des villes de Ginai et Tourouvre.

Quatre victimes dont la plus âgée a 93 ans ont cédé à sa technique bien rodée pour des montants de plus de 500 euros. Devant ses juges, Denis conteste toute forme d’escroquerie : « J’ai tendance à embellir mes produits, je le confesse, c’est mon défaut. Mais c’est une vente normale, y’a rien de choquant. Ses personnes ont porté plainte contre moi parce qu’elles étaient vexées d’avoir payé cher le manteau » répond-t-il à la présidente du tribunal.

Source et article complet : Actu.fr

Publicités

Ayodele qui a arnaqué 10 millions au fisc américain avait été interpellé à Aulnay-sous-Bois

Un escroc présumé, installé en France depuis des années, a été remis en liberté, début août à Paris, alors même que les États-Unis demandent qu’il soit extradé et jugé là-bas.

Bureau du fisc américain, l’IRS à Washington. Un Nigérian installé en France est suspecté d’avoir détourné la bagatelle de dix millions de dollars (8,9 millions d’euros) au fisc américain. 

C’est une première manche que vient de remporter l’avocat parisien d’un ressortissant nigérian, détenu depuis 14 mois en France, à la demande des Etats-Unis. Ayodele A., 42 ans, incarcéré à la maison d’arrêt de Fresnes (Val-de-Marne), vient d’être remis en liberté par les juges de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris. Son avocat, Me Philippe Ohayon a obtenu sa libération après une audience où les échanges avec le juge Eric Halphen, siégeant comme président, furent parfois vifs.

Ayodele A. avait été placé sous écrou extraditionnel après son interpellation, fin mai 2018, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). L’homme est sous le coup de poursuites devant la justice de l’état de Virginie qui l’accuse d’avoir participé à une vaste escroquerie au préjudice du fisc américain. Installé en France depuis 2012, il aurait, à lui seul, détourné la bagatelle de dix millions de dollars (8,9 millions d’euros). Avec ses complices, la somme récupérée serait dix fois plus importante…

Source et article complet : Le Parisien

Trois femmes à Aulnay-sous-Bois soupçonnées d’avoir abusé de retraitées pour les voler

Jeudi dernier, trois femmes ont été interpellées à Paris en flagrant délit de vol chez une retraitée. Un trio désormais soupçonné d’au moins trois autres actes du même genre.

Jeudi dernier, les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire (PJ) parisienne ont interpellé trois femmes en flagrant délit de vol sur une femme de 85 ans. La retraitée, habitant dans le XVIIe arrondissement de Paris, venait ainsi de se faire dérober de l’argent liquide et des bijoux.

Durant leur perquisition à ce domicile, les policiers en intervention ont également découvert des bijoux issus d’autres vols. Les trois suspectes de 40, 42 et 50 ans, domiciliées pour leur part à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), sont désormais soupçonnées d’au moins trois autres actes du même genre.

Source et article complet : 24matins

Des escrocs originaires d’Aulnay-sous-Bois et de Montreuil volaient des engins de chantier

engins_chantier_volesEn trois semaines, 3 complices (le père, le fils et le neveu) ont réussi à détourner pour plus de 600 000 € de matériel d’engins de chantier. Ils ont été interpellés la semaine dernière. L’astuce est simple et efficace :

  • Les complices se faisaient livrer le matériel dans des hangars à Saint-Mesmes et Mongé-en-Goële (77)
  • Pour les commandes, ils utilisaient la dénomination d’une société existante, en créant même un site internet
  • Pour la facturation, les complices ont dérobé les coordonnées bancaires d’une association
  • Une fois le matériel récupéré, il était vendu au plus tôt

C’est un vendeur qui aurait découvert la fraude et aurait appelé la police, selon Le Parisien

Mise à part deux nacelles, tout le matériel aurait été récupéré. Selon le père, il s’agissait ici d’éponger une dette familiale.

Le père risque 5 ans de prison (2 ans avec sursis) et les deux autres 4 ans de prison (2 ans avec sursis).

Alerte arnaque : des faux agents de la Sécurité Sociale sillonnent la Seine-Saint-Denis

Police_AulnayFaites attention à qui vous remettez vos documents, pièces d’identité et numéro de sécurité sociale : des faux agents de la Sécurité Sociale font actuellement du Porte-à-Porte, ciblent généralement des personnes âgées et demandent tout un tas d’information en vue de falsifier des documents.

Cette imposture a été constatée au Blanc-Mesnil et à Épinay-sur-Seine. Soyez vigilant, en cas de doute, contacter la sécurité sociale directement.

Fraude aux allocations en Seine-Saint-Denis: 8 salariés du conseil général arrêtés

handicapAu total seize personnes ont été placées en garde à vue après enquête sur une vaste escroquerie aux allocations handicap et vieillesse qui a duré plus de dix ans pour plusieurs millions d’euros.

Source et article complet : L’Express

Service-public.fr : attention aux courriels frauduleux utilisant le logo du site

Police_AulnayService-public.fr, le site officiel de l’administration française, met en garde contre l’envoi de courriels frauduleux utilisant le logo du site.

Soyez vigilant, ces courriels n’émanent pas de Service-public.fr. Il s’agit vraisemblablement d’une manœuvre frauduleuse pour inciter les internautes à livrer leurs données personnelles (carte d’identité, passeport, permis de conduire) pour obtenir le remboursement de somme d’argent. Service-public.fr ne demande pas d’argent, n’en rembourse pas et ne cherche jamais à recueillir des coordonnées bancaires.

Attention à ces pratiques d’escroquerie en ligne, appelées « hameçonnage ». Il s’agit de manœuvre frauduleuse pour vous inciter à livrer des données personnelles.

D’une manière générale, prenez garde lorsque vous recevez un message électronique où l’expéditeur :

  • vous demande de l’argent ou propose de vous rembourser une somme d’argent,
  • cherche à recueillir des informations personnelles (coordonnées bancaires, état-civil…).

En cas de doute sur l’origine des messages reçus, ne répondez pas aux courriels et détruisez les immédiatement. Si vous avez déjà répondu à un message frauduleux en donnant vos coordonnées bancaires, vous devez avant tout faire opposition auprès de votre banque.

Vous pouvez signaler ces escroqueries sur la plateforme « Pharos » (plateforme d’harmonisation, d’analyse, de recoupement et d’orientation des signalements) accessible sur le site www.internet-signalement.gouv.fr.

Un escroc originaire d’Aulnay-sous-Bois arrêté alors qu’il voulait arnaquer un homme de 82 ans

PoliceC’est grâce au bon réflexe de sa banquière qu’un retraité de 82 ans n’est pas tombé dans le piège d’un escroc. La scène se passe hier jeudi vers 15 h 30 à Crécy-la-Chapelle. L’octogénaire se présente à sa banque pour retirer 1500 € en liquide. Etonnée par sa demande, l’employée lui demande pour quelle raison il a besoin de cette forte somme d’argent en urgence. Son client lui explique alors qu’il doit la donner à un homme contre deux blousons en cuir.

Immédiatement, la banquière sent l’arnaque et prévient les gendarmes. Ces derniers se présentent au rendez-vous fixé pour la transaction et constatent qu’un homme se trouve au volant d’une Renault Modus. Seulement, lorsqu’il voit les militaires fondre sur lui, il prend immédiatement la fuite.

Une course-poursuite est alors engagée. Elle ne dure pas longtemps puisque le fuyard est interpellé peu après. A l’intérieur de son véhicule, les gendarmes découvrent sept blousons en cuir et une fausse carte de stationnement pour handicapé. Le conducteur, âgé de 36 ans et originaire d’Aulnay-sous-Bois (93), est actuellement en garde à vue. Quant à la victime, elle a été prise en charge par les médecins qui ont constaté son état de vulnérabilité. Ce qui est un facteur aggravant devant le tribunal pour l’auteur présumé de l’escroquerie.

Source : Le Parisien

Les escrocs aux cartes de crédit ont détourné 300 000 € à Aulnay-sous-Bois, Bobigny, Noisy-le-Sec et Bondy

argentUN RÉSEAU TRÈS STRUCTURÉ d’escrocs présumés à la carte bancaire vient d’être démantelé par les policiers du 2 e district de police judiciaire (DPJ). Neuf suspects âgés de 25 à 53 ans ont été interpellés jeudi dernier à Noisy-le-Sec, Aulnay-sous-Bois, Bondy et Bobigny ainsi que dans les Hauts-de-Seine et dans le Val-d’Oise.

Au cours des différentes perquisitions, les policiers ont mis la main sur une dizaine d’ordinateurs, de clés USB, de deux boîtiers miniaturisés permettant de copier les bandes magnétiques de cartes bancaires ainsi que des supports de paiement falsifiés et près de 10 000 € en liquide.

Selon une première estimation, les aigrefins auraient détourné près de 300 000 € sur les comptes de clients d’organismes bancaires tels qu’American Express ou Citibank.

Selon nos informations, les membres de ce gang — qui appartiennent tous à la communauté sri-lankaise — profitaient de la complicité de commerçants peu scrupuleux afin de multiplier les achats fictifs à l’aide de cartes bancaires réencodées avec les données confidentielles de cartes étrangères, piratées sur Internet. Le « cerveau » de cette équipe, un homme de 27 ans domicilié à Noisy-le-Sec, surnommé « John Wayne » se chargeait de récupérer les données sur Internet avant de les confier à l’un de ses complices, un homme de 38 ans habitant à Sarcelles.

« Ils se rendaient ensuite dans une agence de voyage située rue La Fayette (Paris X e) et dans des restaurants tenus par des ressortissants sri-lankais à Clichy et Levallois pour y utiliser leurs cartes falsifiées, indique une source judiciaire. Six suspects ont été mis en examen et les deux principaux ont été placés en détention provisoire ».

Source : Le Parisien du 27/03/2014

%d blogueurs aiment cette page :