Archives du blog

A la découverte de la place Jean-Claude Abrioux, et à la recherche de l’histoire de cette place

A la découverte de la place Jean-Claude Abrioux, et à la recherche de l’histoire de cette place.

La responsable d’Aulnay cap, comme chaque dimanche matin, est passée par la place Jean-Claude Abrioux.

Cette place, comme je l’explique, quand je l’ai connue en 1991, s’appelait « Camélinat ».

Elle disposait du collège du parc (Le centre, L’administratif, et l’annexe Barrault).

Y’avait pas de parking souterrain, c’était un parking tout simple.

Il est vrai que cette place avait besoin d’une rénovation.

De gros travaux ont été faits, elle est jolie maintenant.

Mais j’aimerai vous raconter son histoire, partir d’il y a un peu plus de 100 ans.

Vous parlez de Mr Avérino, et du manège qu’il y avait à l’époque sur cette place.

Vous raconter comment cette place est née, comment elle a évoluée avec le temps.

Vous raconter ses commerces, sa clinique « Dijon », son hôpital privé de l’est Parisien.

Cet historique vous racontera aussi l’histoire de l’école de la république, du collège du parc, de son gymnase.

On parlera de la maison « Chansonnia, du commissariat, de l’église st Joseph…

Je sais qu’il y a quelques années, cette place s’appelait  » Place des écoles », puis « Camélinat », et maintenant  » Jean-Claude Abrioux ».

Si vous souhaitez m’aider dans cet historique, votre aide sera la bienvenue.

Cet historique sera fait, non pas dans un but de « Polémique » mais dans un  but « Historique ».

Si notre mairie, souhaite se joindre à moi, ce sera avec joie.

Dans cet historique, je parlerai bien sur de Mr Jean-Claude Abrioux, et du pourquoi, de la présence de son nom sur cette belle place.

Nous parlerons de Mr Dormesson, nom du nouveau groupe scolaire, situé rue Barrault.

Mon historique, une fois terminé, j’en ferai don au *CAHRA qui, je le souhaite, le mettra à la vue de tous, par le biais d’une exposition.

Parce que l’histoire de notre ville, est « Nôtre » mettons la en valeur, honorons sa mémoire.

Son histoire, est commune a chacun(e) de nous, c’est « avec vous » et grâce à vous, que son histoire sera racontée.

Je vous en remercie.

  • PHOTO: CAHRA: MME HIRGOROM que je remercie chaleureusement

*CAHRA: Cercle Archéologique et Historique de la région d’Aulnay, dirigé par Mme Hirgorom depuis de longues années.

Compte-rendu de la conférence du 6 juin 2015 organisée par les Amis de Camélinat à Aulnay-sous-Bois

Camelinat_AulnaySuccès de la Conférence sur l’actualité de la Commune, organisée par les Amis de Camélinat, avec le soutien des Amis de la Commune de Paris et de Miguel Hernandez, conseiller municipal PCF – Front de Gauche.

50 citoyens de la ville et ses environs, pour certains militants du PCF, du POI, de la Libre Pensée, militant autogestionnaire, ou simples citoyens, voulant approfondir leur connaissance de la Commune de Paris (18 mars – 28 mai 1871), mais aussi manifester leur opposition à la décision du Maire UMP, Bruno Beschizza , de remplacer le nom de la place Camélinat par celui de place Jean-Claude Abrioux.

Source et compte-rendu complet : Les Amis de Camélinat

L’association des Amis de Camélinat organise une conférence sur la Commune de Paris à Aulnay-sous-Bois le 6 juin

affiche camélinat 6 juin 2015Le samedi 6 juin, de 16h00 à 20h00 dans la salle Dumont (boulevard Gallieni, proche RER B), sous l’égide de l’Association des Amis de Camélinat, a lieu une conférence sur l’actualité de la Commune de Paris.

C’est un conférencier des Amis de la Commune de Paris qui introduira cette conférence-débat. Miguel Hernandez, conseiller municipal PCF, soutient pleinement cette initiative. Des adhérents de la Libre Pensée ont annoncé leur présence.

Pour rappel, bien avant 1905, la Commune de Paris avait décidé la séparation de l’Église et de l’État, sous l’impulsion d’Édouard Vaillant.

Les Amis de Camélinat veulent ici démontrer que l’expérience de la Commune, premier gouvernement de l’histoire, est toujours riche d’enseignement. Ils souhaitent également continuer à manifester leur opposition à la décision du Maire Bruno Beschizza de renommer la place Camélinat (du nom de Zéphyrin Camélinat, communard, Directeur de la Monnaie sous la Commune) en place Jean-Claude Abrioux.

Communiqué de l’association les Amis de Camélinat reçue par le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza

Camelinat_AulnayUne délégation a été reçue à l’Hôtel de Ville par le Maire d’Aulnay-Sous-Bois, M. Beschizza, mercredi 15 octobre 2014. Elle était constituée par M.M Lantenant et Lefebvre, représentants les Amis de Camélinat, de M. Hernandez, conseiller municipal PCF-Front de gauche, membre de la commission de dénomination des noms de rues, et de M. Bougourd, professeur d’histoire en retraite.

Nous avons demandé au Maire de renoncer à présenter au Conseil municipal du soir même, le projet de délibération remplaçant le nom de  » place Camélinat » en « place Jean-Claude Abrioux ». Un courrier de l’association « les Amies et Amis de la Commune de Paris » envoyé au Maire, un autre des élus communistes d’Aulnay, plusieurs pétitions signées par des enseignants du collège Le Parc, situé sur la place Camélinat, et par des habitants de la ville soutenaient notre démarche.
Nous lui avons rappelé qu’en 1936, la municipalité de l’époque avait décidé de donner le nom de Zéphirin Camélinat à cette petite place du sud d’Aulnay pour commémorer à la fois le militant ouvrier (ouvrier bronzier) mort en 1932, le communard (directeur de la Monnaie) et aussi les valeurs et objectifs de  la Commune comme la laïcité de l’école, la défense de l’instruction publique, l’égalité homme-femme.

Beaucoup d’habitants de ce quartier tiennent à la dénomination ancienne, inscrite dans la mémoire collective.
En 1985, l’ancien maire J.C. Abrioux avait fait débaptiser – comment ne pas y voir une intention partisane ? – les rues Allende et Natha Caputo, ce qui a blessé durablement de nombreux Aulnaysiens.
M. Beschizza a affirmé que l’esprit de revanche et l’anticommunisme étaient étrangers à sa démarche, toute entière motivée par le respect de la parole donnée à la famille de J.C. Abrioux, concrétisée par une promesse de campagne, et qu’il craignait qu’en cédant à notre demande, sa crédibilité en soit affectée.

Le Maire  a donc fait voter au conseil municipal du soir le changement de dénomination, en prenant l’engagement qu’une plaque commémorative sur la place nouvellement nommée devrait rappeler qui était Camélinat.
Notre association proteste énergiquement contre ce vote de la majorité municipale.
Elle continuera par ses activités culturelles sur le quartier à faire vivre la mémoire de Zéphirin Camélinat et celle de la Commune de Paris.

Source : Communiqué des Amis de Camélinat

Place Jean-Claude Abrioux à Aulnay-sous-Bois : les Aulnaysiens divisés

abriouxC’est ce soir que le Conseil Municipal choisira ou non de débaptiser la place Camélinat pour la nommer ensuite Place Jean-Claude Abrioux, ancien maire RPR/UMP d’Aulnay-sous-Bois entre 1983 et 2003 (et également conseiller général du Canton Sud et Député, à des périodes différentes). Le sondage Aulnaycap a permis de constater que les Aulnaysiens sont divisés. 300 votes ont été comptabilisés au moment de la rédaction de cet article, et le Non l’emporterait (résultats provisoires) avec 54%, contre un peu plus de 40% pour le renommage de cette place. Les autres ne se prononcent pas.

Sauf retournement de situation (improbable), les élus de majorité voteront pour la délibération. Vous avez cependant jusqu’au 31 octobre inclus pour participer à notre sondage.

Les amis de Camélinat : Lettre ouverte à Monsieur le Maire d’Aulnay-sous-Bois

abriouxMonsieur le Maire,

Vous avez fait inscrire à l’ordre du jour du conseil municipal du 15 octobre votre intention de débaptiser la place Camélinat pour lui donner le nom de Jean-Claude Abrioux, ancien maire de 1983 à 2002 et qui a habité le quartier proche de la place Camélinat.

Déjà en 2011, l’ancien maire, M. Segura, sur proposition du député Gérard Gaudron, avait annoncé son intention de rebaptiser la place Camélinat en place J.C. Abrioux. L’émotion des habitants du quartier, la mobilisation d’élus, d’enseignants, de professeurs d’histoire et de notre association avaient amené le maire d’alors à y renoncer. Et la commission municipale avait sagement suggéré de donner le nom de J.C Abrioux au futur 7e collège – ou à une maison d’accueil médicalisée située rue Robespierre, ce qui n’a pas été fait

Zéphirin Camélinat, membre actif de la Commune de Paris (mars-mai 1871), député de Paris (1885-1889), premier candidat communiste aux présidentielles en 1924, fait partie de la mémoire du mouvement ouvrier. C’est pour l’honorer que son nom a été donné à la place, c’est aujourd’hui inscrit dans la mémoire des citoyens, dans les habitudes des gens du quartier et nul ne comprendrait que l’on modifie cela.

Il nous parait légitime de vouloir attacher le nom d’un ancien maire à une rue, un bâtiment,… Mais cela ne peut se faire au détriment de notre patrimoine et nous vous demandons de sauvegarder le nom de « place Camélinat ».

Persuadés que vous entendrez cette demande, nous vous demandons de recevoir une délégation avant le prochain conseil municipal du mercredi 15 octobre.         

Veuillez recevoir l’expression de nos respectueuses salutations.

Source : communiqué Les Amis de Camélinat

Sondage : souhaitez-vous renommer la place Camélinat en place Jean-Claude Abrioux à Aulnay-sous-Bois ?

abriouxMaire de 1983 à 2003, Jean-Claude Abrioux avait été la première personne de droite à battre un maire PCF (Pierre Thomas), et ce malgré les pressions. Maire aimé de son vivant, il incarnait la « force tranquille » Aulnaysienne et avait réussi à surmonter les épreuves et les dissidences grâce à l’appui des Aulnaysiens.

Sa disparition en 2011 avait attristé de nombreuses personnes, aussi bien les militants, les sympathisants ou adversaires politiques.

Pour lui rendre hommage et graver à jamais son passage dans les mémoires Aulnaysiennes, la place Camélinat avait, un moment, été proposée pour porter son nom. Mais cela avait fortement déplu à Miguel Hernandez, alors adjoint PCF, et aux apôtres de la Commune. Sous le mandat de Gérard Ségura, il était alors inenvisageable d’opter pour cette proposition.

Mais depuis la victoire de Bruno Beschizza (UMP), la donne a changé. Celui que certains nomment « le digne héritier » de Jean-Claude Abrioux saura t-il lui rendre hommage à sa juste valeur ? La place Camélinat serait-elle la meilleure option ? La rédaction vous propose de vous exprimer de de voter à ce sondage accessible jusqu’à la fin octobre.

 

Drôle de façade place Camélinat à Aulnay-sous-Bois

Camelinat_AulnayLors de la ballade In Situ organisée par le Conseil général, nous sommes tombés sur cette façade hideuse d’un commerce situé à l’angle rue de la République et rue des Ecoles. 

Ce type d’aménagement n’est, hélas, pas un cas isolé sur notre commune : à se demander si les travaux sont surveillés sur notre commune…

De plus quitte à dépenser de l’argent, certains exploitants feraient mieux de l’utiliser à améliorer l’accessibilité de leur local aux personnes à mobilité réduite.

Article proposé par Didier Bessaguet

%d blogueurs aiment cette page :