Archives du blog

Législatives 2022, Alain Ramadier peut-il faire une remontada dans la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis ?

Alain Ramadier

Alain Ramadier arrive une nouvelle fois en 2e position dans la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois, Bondy Sud-Est, Les Pavillons-sous-Bois). En 2017, il était devancé par le candidat Macroniste Billel Ouadah. Quelques points séparaient les deux candidats.

Cette fois-ci, Nadège Abomangoli arrive largement en tête avec 19 points d’avance. Alain Ramadier va certainement activer tous ses réseaux et compter sur le très puissant Maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, pour tenter de savonner la planche à la candidate NUPES. Allons nous découvrir un scandale qui va éclabousser la campagne de Nadège Abomangoli ? Va t-on voir fleurir des tracts anonymes pour inciter les électeurs à changer d’avis ? Est-ce qu’Alain Ramadier pourra compter sur les puissantes associations cultuelles et culturelles pour renverser la vapeur ?

La campagne est loin d’être finie et Alain Ramadier va certainement jouer son va-tout pour conserver sa place de député.

Législatives 2022, résultats du 1er tour dans la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis, Nadège Abomangoli en tête !

Les résultats sont connus désormais aux Pavillons-sous-Bois. Nadège Abomangoli arrive en tête avec plus de 36% des voix, loin devant le député sortant Alain Ramadier (environ 21%). La candidate de la Majorité Présidentielle, Sonia Bakhti-Alout, arrive loin derrière avec 12% des voix.

A Bondy Sud-Est, Nadège Abomangoli arrive très largement en tête avec plus de 45% des voix, loin devant l’adjoint de Bondy et candidate de la majorité présidentielle, Sonia BAKHTI-ALOUT.

A Aulnay-sous-Bois, Nadège Abomangoli obtient 39% des voix contre environ 22% pour Alain Ramadier.

Ci-dessous le résultat du 1er tour de la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois, Bondy Sud-Est) (MAJ en cours):

  • Sylvie GUY (POID) : 1,07%, 265 votes
  • Jean-Ludwig MALARD (Parti Animaliste) : 1,83%, 451 votes
  • Alain RAMADIER (LR) : 20.07 %, 4959 votes
  • Leïla ABDELLAOUI (dissidente Majorité Présidentielle) : 6,00%, 1 483 votes
  • Elhame HIMMI (Divers) : 1,08%, 267 votes
  • Mohamed BOUNOUA (Dissident Majorité Présidentielle) : 3,65%, 903 votes
  • Abdelssamad SRAI (Divers) : 0,00%, 1 votes
  • Sonia BAKHTI-ALOUT (Ensemble ! Majorité Présidentielle) : 10,49%, 2 593 votes
  • Nadège ABOMANGOLI (NUPES) : 39.71 %, 9 812 votes
  • Gaëtan MINARDI (Lutte Ouvrière) : 1,03%, 254 votes
  • Praince Germain LOUBOTA (Reconquête !) : 3,12%, 771 votes
  • Pauline CHATEAU (RN) : 11.94 %, 2 950 votes

Abstention : 63,35% 43 861 inscrits

Qualifiés pour le second tour :

  • Nadège Abomangoli (NUPES)
  • Alain Ramadier (LR)

La participation s’établit à seulement 9,85% à la mi-journée en Seine-Saint-Denis

À Montreuil, à 10 heures, seuls 4,77 % des électeurs s’étaient déplacés pour départager les candidats de ce premier tour des élections législatives. Dans un bureau du centre-ville des Lilas, à 11 heures, 10 % des inscrits avaient déjà glissé leur bulletin dans l’urne. Cela reflète à peu près la situation du département.

La préfecture de Seine-Saint-Denis indique qu’à 12 heures, la participation s’élève à 9,85 %, en Seine-Saint-Denis. Un taux en légère baisse par rapport au scrutin précédent de 2017 : à la mi-journée, il s’établissait alors à 10,5 %. En 2012, rappelle la préfecture, 16,15 % des électeurs s’étaient déjà déplacés à la mi-journée.

Source et article complet : Le Parisien

Législatives en Seine-Saint-Denis, Raquel Garrido accuse Jean-Christophe Lagarde de détourner le fichier électoral en ciblant la communauté Sri Lankaise

Jean-Christophe Lagarde.
Paris, FRANCE-18/09/2015

À quelques jours du premier tour, la candidate Insoumise de la Nupes dans la 5e circonscription reproche au député sortant de l’UDI d’utiliser de manière frauduleuse le fichier électoral pour gagner des voix chez les électeurs d’origine sri-lankaise.

Le torchon brûle entre Raquel Garrido (LFI) et Jean-Christophe Lagarde (UDI) à trois jours du premier tour des législatives, qui les opposera ce dimanche 12 juin dans la 5e circonscription de Seine-Saint-Denis (Drancy, Bobigny, Le Bourget).

Source et article complet : Le Parisien

Nadège Abomangoli de NUPES confiante pour gagner la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis

Vous trouverez ci-dessous un communiqué du mouvement NUPES et de Nadège Abomangoli concernant la situation dans la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis.

Sarah Legrain, une enseignante féministe à Aulnay-sous-Bois en route vers l’Assemblée

Sarah Legrain ouvre les yeux le 17 novembre 1985 à Paris. Elle est aujourd’hui la candidate NUPES dans le 19ème arrondissement de Paris, arrondissement le plus jeune et le plus populaire de Paris, où Jean-Luc Mélenchon a enregistré sa plus forte progression dans la capitale. Enseignante à Aulnay-Sous-Bois elle compte se battre pour ses collègues et pour les jeunes générations à l’Assemblée nationale. Toute jeune maman, Sarah Legrain a aussi a cœur de porter le féminisme en politique. Portrait.

Source et article complet : L’insoumission.fr

Vidéo. Edouard Philippe soutient Sonia BAKHTI-ALOUT dans la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis

Dans la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois, Bondy Sud-Est), 3 candidats se réclament de la majorité présidentielle :

  • Sonia Bakhti-Alout, 2e adjointe à Bondy, officiellement investie par la majorité présidentielle
  • Leïla Abdellaoui, conseillère municipale d’opposition à Aulnay-sous-Bois
  • Mohamed Bounoua, représentant du parti Horizons d’Edouard Philippe à Aulnay-sous-Bois

Alors que l’on pensait qu’Edouard Philippe allait soutenir M. Bounoua, c’est bel et bien Sonia Bakti-Alout qui obtient ce précieux soutien de l’ancien Premier Ministre. Ci-dessous la vidéo de soutien de M. Edouard Philippe :

Législatives 2022, interview de Jean-Ludwig Malard candidat Parti Animaliste 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis

La rédaction a interviewé Jean-Ludwig Malard, candidat du Parti Animaliste dans la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois / Les Pavillons-sous-Bois / Bondy Sud-Est).

Lors de cette interview, M. Malard est revenu sur son parcours professionnel, son investissement au sein du Parti Animaliste, ses priorités et son combat pour la protection animale. Il se dit opposé à l’abattage rituel, à l’utilisation des animaux dans les cirques, et pour une diminution de la consommation de viande en général.

Pour visionner l’interview, cliquer sur l’image ci-dessous :

Communiqué, Jean-Ludwig MALARD est candidat aux élections législatives 2022 pour le Parti animaliste

Jean-Ludwig se présente dans les communes d’Aulnay-sous-Bois, Bondy (Sud-Est) et Les Pavillons-sous-Bois dans la 10ème circonscription de Seine-Saint-Denis.

Je me porte candidat car j’estime que la question animale est une question politique. Elle doit être posée en tant que sujet de société et ne peut être résolue que par la modification et l’adoption de normes juridiques.

La question animale renvoie à la notion de justice et à notre rapport à l’autre. Elle nous oblige à nous interroger sur les droits que l’on s’octroie sur autrui.

Ainsi, nous devons étendre le champ de notre considération et ne plus considérer les animaux comme de simples ressources à notre disposition.

84% des françaises et français jugent la protection des animaux importante (sondage IFOP de 2021 pour Woopets).

86% souhaitaient que les candidats à l’élection présidentielle de 2022 présentent des mesures visant à améliorer la condition des animaux (sondage IFOP de 2022 pour la Fondation Brigitte Bardot).

Ne pas intégrer, ni travailler sur la condition animale dans son programme politique est aujourd’hui un déni de démocratie majeur.

Je ferai tout le nécessaire pour obtenir le meilleur résultat possible sur ma circonscription et ainsi inviter les autres partis politiques à dorénavant se positionner, car mépriser les animaux ne peut que faire perdre des voix !

Notre programme « Sauver les animaux et nous sauver nous-mêmes » apporte les solutions et vise à apaiser notre société.

C’est donc tout naturellement que j’ai souhaité rejoindre les candidates et candidats déjà investis par le Parti animaliste, bien conscient que les élections législatives sont un enjeu politique majeur pour les animaux !

Source : communiqué de Jean-Ludwig Malard

Législatives 2022, 3 candidats pro Macron à Aulnay-sous-Bois sinon rien

Petite particularité dans la 10e circonscription (Aulnay-soous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois, Bondy Sud-Est) de la Seine-Saint-Denis : 3 candidats se réclamant de la majorité présidentielle seront présents au 1er tour des législatives 2022. Mésentente ? Besoin de faire exprimer les différentes sensibilités de ce rassemblement allant de la Gauche à la Droite en passant par le Centre ? Zoom sur ces 3 candidats :

  • Leïla Abdellaoui

Ce fut une petite surprise même si nous savions qu’elle était candidate à la candidature dans la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis. Leïla Abdellaoui représente l’aile Gauche des Macronistes. Conseillère municipale LREM d’opposition à Aulnay-sous-Bois, ancienne proche du Maire PS Gérard Ségura de 2008 à 2014, Leïla Abellaoui est connue pour son rôle moteur dans la victoire de ce dernier face à Gérard Gaudron.

Leïla Abdellaoui peut compter sur de possibles soutiens à Gauche face à NUPES, regroupant derrière elle les socialistes et les radicaux de Gauche hostiles au programme de Jean-Luc Mélenchon. Mme Abdellaoui n’a pas été officiellement investie par Emmanuel Macron mais peut se targuer d’être une LREM de la première heure.

  • Mohamed Bounoua

Mohamed Bounoua n’est pas un débutant en politique. Déjà présent aux dernières élections départementales à Aulnay-sous-Bois, le représentant du parti Horizons d’Edouard Philippe peut compter sur ses nombreux soutiens dans la circonscription. M. Bounoua représente le Centre dans le mouvement de la majorité présidentielle, dont les convictions sont relativement proches de celles du Modem ou de l’UDI.

M. Bounoua compte sur sa notoriété et ses alliés pour pouvoir peser dans cette élection qui va dessiner l’avenir de la France pour les 5 prochaines années. Après avoir consulté ses proches et les militants, il a décidé de se lancer dans la bataille malgré sa non-investiture officielle par le mouvement de la majorité présidentielle.

  • Sonia BAKHTI-ALOUT

Sonia Bakhti-Alout est adjointe au Maire LR de Bondy. Représentant l’aile droite de la majorité présidentielle, Madame Bakhti-Alout est connue pour être en de bons termes avec le député LR sortant, Alain Ramadier.

Officiellement investie par le mouvement, Sonia Bakhti-Alout pourra compter sur ce détail pour faire preuve de légitimité. Cependant, son passé récent LR peut lui faire de l’ombre, de nombreuses personnalités LR ayant retourné leur veste suite au naufrage de Valérie Pécresse lors de la présidentielle 2022.

Elle peut compter également sur de nombreux soutiens, notamment à Bondy.

%d blogueurs aiment cette page :