Archives du blog

Après Dominique Strauss-Kahn, voici le prince saoudien Majed Abdulaziz soupçonné d’agression sexuelle

agression_sexuelleQuand on est puissant on peut tout se permettre. Enfin, jusqu’à un certain point. Le prince Saoudien Majed Abdulaziz a été interpellé à Beverly Hills (Los Angeles) suite à une possible agression sexuelle vis-à-vis d’une employée. 

La femme était en sang, pleurait et tentait de s’échapper. Mais moyennant une caution de 300 000 dollars, le prince est ressorti libre de sa garde-à-vue (contrairement à l’ex-directeur du FMI) mais devra comparaître pour répondre des accusations portées à son encontre. Ce prince a 28 ans et selon les premières informations, il aurait au départ forcer l’employée de lui faire une fellation, qui aurait été refusée, ce qui l’aurait mis dans tous ses états.

Suite à cette affaire, d’autres femmes ont interpellé la justice pour des cas similaires.

Il pourrait cependant bénéficier de l’immunité diplomatique.

Un pervers qui chassait ses victimes au Lycée Jean Zay et au collège Gérard Philippe arrêté pour agression sexuelle à Aulnay-sous-Bois

agression_sexuelleUn homme de 35 ans a été déféré au Tribunal de Bobigny après avoir été arrêté par la police municipale d’Aulnay-sous-Bois deux jours plus tôt. Il est soupçonné d’avoir agressé sexuellement une lycéenne de 17 ans qui rentrait de son établissement.

Cet acte aurait eu lieu dans la rue de la Roseraie. La tante de la victime a alors appelé la Police Municipale. Cette dernière a fait un tour du quartier avec la jeune fille et sa tante pour retrouver l’agresseur. Mais en se rendant au Commissariat, des passantes leur ont signalé une Clio qui faisait le chemin inverse.

Selon elles, le conducteur de la Clio était connu pour importuner les élèves du lycée Jean Zay et du collège Gérard Philippe. Le suspect a alors été interpellé et reconnu par la victime. L’homme habite Livry-Gargan. Les policiers ont découvert à son domicile de nombreuses photos de jeunes filles dénudées. Ce même homme avait demandé à une adolescente trois jours plus tôt de se faire caresser et déshabiller. Celle-ci est parvenue à s’enfuir.

Source : Le Parisien

%d blogueurs aiment cette page :