Publicités

Archives du blog

après l’annonce du plan Borloo, le député Ramadier veut « des actes » à Aulnay-sous-Bois

Alors que le rapport de l’ancien ministre en faveur des quartiers sensibles a été présenté fin avril, le parlementaire proche de Bruno Beschizza s’inquiète du manque de concret.

« On a beaucoup de promesses. Mais l’urgence, c’est d’agir ! » Comme d’habitude avec Alain Ramadier, député (LR) de la 10ecirconscription de Seine-Saint-Denis (Aulnay, Bondy, les Pavillons sous Bois), la voix est posée. Mais le propos est ferme. Quelques jours après la présentation du plan Borloo pour les banlieues, le parlementaire, seul député Les Républicains dans le département, tire la sonnette d’alarme. « Assez de plans et de rapports, place aux actes et aux moyens », résume-t-il.

Pour Alain Ramadier, « le diagnostic est en partie bon » et certaines des 19 mesures élaborées par ce plan « fonctionnent, comme le dédoublement des classes de CP en zones d’éducation prioritaire ». Mais sur plusieurs sujets, l’homme s’étonne qu’on ne « mette pas déjà en œuvre les plans existants ».

Source et article complet : Le Parisien

Publicités

L’Agence Nationale de Rénovation Urbaine a 10 ans !

Rose_des_Vents_Amenagement_AulnayL’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) vient de fêter ses 10 ans. Créé par Jean-Louis Borloo, alors ministre délégué à la ville, cet établissement a changé la vie de plusieurs millions de Français. Le Plan de Rénovation Urbaine (PRU) en est sa plus belle réussite.

A Aulnay-sous-Bois, c’est d’ailleurs ce même Jean-Louis Borloo et Gérard Gaudron, Maire de l’époque, qui lancèrent le vaste chantier de rénovation des quartiers Nord (Rose des Vents, Etangs/Merisiers). Le quartier fut un temps plus aéré, plus espacé, même si depuis 2009, on a assisté à un retournement de situation avec la construction d’immeubles de 7 étages aux abords de la RN2. Le projet initial de construire des immeubles à taille humaine a vite laisser place à l’appétit des promoteurs…

%d blogueurs aiment cette page :