Archives du blog

Communiqué de Ensemble! Non à l’état d’urgence !

assaut_saint_denis

Vidéo

Les députés viennent d’approuver la prolongation de l’état d’urgence, députées du Front de gauche inclues.

Pour « Ensemble! », si des mesures sont nécessaires pour assurer la sécurité des populations, l’état d’urgence fait peser de graves menaces sur les libertés publiques et le droit de manifestation. Déjà, plusieurs manifestations ont été interdites : celles contre les violences faites aux femmes le 21 novembre, en solidarité avec les réfugiéEs le 22 novembre, et, à l’occasion de la Cop 21, les 29 novembre et 12 décembre. Ce dispositif s’inscrit dans un processus de durcissement constant des textes législatifs parallèlement à une réduction des moyens de la police et de la justice.
L’état d’urgence implique que l’autorité administrative a pendant trois mois la prééminence sur la justice.
L’actuelle surenchère sécuritaire puise dans les propositions de la droite et de l’extrême-droite. Elle les légitime.
Ainsi en est-il de l’assignation à résidence pour les personnes censées menacer l’ordre public ou dont le comportement, les fréquentations iraient dans ce sens. Toutes les interprétations extensives, les stigmatisations sont rendues possibles.
Ainsi en est-il du recours possible de bracelet électronique pour certains assignés à résidence, de la déchéance de nationalité ou du visa de retour.
En parallèle, le gouvernement en profite pour donner son feu vert à l’armement des policiers municipaux et au port d’arme pour les policiers en dehors de leur service.
C’est pourquoi, « Ensemble! » condamne la prolongation de l’état d’urgence voulue par F. Hollande et son gouvernement et qui préfigure ce que pourrait être la réforme constitutionnelle instaurant un régime civil d’état de crise.
Ce n’est pas d’une refondation sécuritaire et autoritaire dont nous avons besoin mais d’une République sociale et démocratique, de plus d’égalité, de justice sociale et de liberté, ce qui implique la lutte contre le chômage et la précarité, contre tous les racismes, les discriminations.

 

Départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois : Sébastien Ville appelle à dire non à Bruno Beschizza mais indique que ce dernier a déjà gagné

Sebastien_VilleAvec une belle campagne de premier tour, le regroupement que nous avons construit (PCF-Ensemble-PG et le groupe local de Europe Ecologie les Verts appelé Aulnay Ecologie), Reprenons l’initiative !, a tenu le pari de faire émerger un regroupement, à gauche, ancré dans les mobilisations, alternatif à la politique libérale assumée par le PS à tous les échelons. Près de 1700 votes dans un contexte de forte abstention nous conforte dans le choix du rassemblement sur des principes.

Nous avons permis que s’exprime la disponibilité d’une fraction importante de la population contre l’austérité. C’est la la variante adoptée par le capitalisme en période de crise : prendre sur le pouvoir d’achat des salariés et des chômeurs pour préserver les marges des grandes entreprises.

Nous sommes fiers de cette campagne. Elle s’inscrit pour nous dans la logique de la construction d’une force politique qui a vocation à rassembler les sensibilités de la gauche qui n’ont pas renoncé à trouver un chemin alternatif à l’accompagnement du capitalisme qu’incarne maintenant depuis des années le Parti Socialiste et ses satellites.

Nous sommes une force hostile à la droite, à ses principes et ses valeurs. C’est pourquoi, comme l’ensemble de notre regroupement, nous appelons à ne pas se tromper d’ennemi et qu’aucune voix de la gauche de transformation sociale ne se reporte sur la droite.

Avec 26 points de retard sur la droite et l’existence d’un réservoir de 20 points du FN, il n’y aucune chance de voir le canton gagné par le PS. La présence des logos du PCF et d’EELV n’y changera rien, à moins de leur accorder une capacité de mobilisation supérieure au second qu’au premier tour.

Le PS n’incarne plus la transformation sociale. Même s’il demeure la force qui recueille le réflexe anti-droite de nos concitoyens, il paie chaque année un peu plus ses trahisons et ses renoncements. Il en est seul responsable.

Nous ne sommes signataires d’aucun accord avec le PS pour le deuxième tour, ni à Aulnay, ni ailleurs. Pas plus que le Parti de Gauche. Après avoir combattu la politique du PS au premier tour, nous n’avons aucune raison de nous retrouver derrière lui. Le Front de Gauche est multiple. La direction fédérale du PCF a fait un autre choix. Cet accord n’engage pas le Front de Gauche. S’en prévaloir, c’est tromper les électeurs.

Nous pensons que cet accord contribue à empêcher l’émergence d’une alternative écologique, sociale, et citoyenne dans la ville, le département et dans le pays. C’est un désaccord qui existe dans le Front de Gauche, et c’est une discussion qui se poursuivra fraternellement entre nous et avec nos partenaires. A Aulnay, avec les communistes, avec les écologistes, avec le Parti de Gauche, avec Nouvelle Donne, nous avons commencé la reconstruction d’une force alternative. Cette force est précieuse, nous vous appelons à nous rejoindre pour la faire grandir.

Ce qui compte ces trois derniers jours, c’est de se mobiliser pour faire gagner la candidature du Front de Gauche à Tremblay-Montfermeil contre le Front National.

Source : communiqué Sébastien Ville, Ensemble !

Départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois : apéro et débat public de la liste Reprenons l’Initiative

invit debat 18 mars Aulnay Fdg_EcologisteLe binôme « Reprenons L’initiative » vous invite à une réunion publique le mercredi 18 mars dans la salle de la Ferme du Vieux-Pays (30 rue Jacques Duclos).

Cette réunion débute vers 19h00. Les candidats et remplaçants sont du Front de Gauche, Aulnay Ecologie et Ensemble ! :

  • Claire Dexheimer
  • Mackendie Toupuissant
  • Magali Houziaux
  • Sébastien Ville

Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

Départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois : Mackendie Toupuissant et Claire Dexheimer candidats d’une autre Gauche

EELV_FDG_AulnayMackendie Toupuissant du Front de Gauche et Claire Dexheimer d’Europe Ecologie Les Verts annoncent leur candidature aux départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois. Ils seront supplées par Magali Houziaux et Sébastien Ville (parti Ensemble!).

Les protagonistes arborent fièrement les logos du Front de Gauche, EELV, Ensemble!, Aulnay Ecologie et 93 Ecologie populaire.

Alors que le Front National semble abandonner l’idée de se présenter à Aulnay, cette nouvelle candidature risque fort bien de compliquer les affaires du Parti Socialiste représenté par Guy Challier et Claire Demonceaux. La claque des municipales n’est pas si loin. Et si cette élection s’apparentait à une simple ballade de santé pour Séverine Maroun et Bruno Beschizza, candidats UMP ?

Pour lire le communiqué de presse, cliquer ici.
Pour lire la déclaration de candidature, cliquer ici.

 

À Aulnay-sous-Bois : dans l’action et par le débat, la GAUCHE se reconstruit

jean-marie_touzinLundi 15 décembre 2014, une cinquantaine de personnes se sont réunies, salle Dumont à l’invitation de la section PCF d’Aulnay avec la participation d’Eliane Assassi, Présidente du groupe CRC (Communiste Républicain Citoyen) au Sénat. A l’ordre du jour : faire le point sur les risques majeurs que fait courir à la démocratie et aux services publics de proximité la réforme territoriale actuellement en débat au sénat.

Rapidement, dans un débat, vif et tout aussi passionnant que passionné, les intervenants ont mis en évidence un projet de loi inacceptable accentué par F. Hollande. Le pacte de responsabilité a été dénoncé comme étant un principe organisateur des politiques d’austérité visant à concentrer les richesses du pays entre quelques mains.

Pour les élections départementales de Mars 2015, il doit être proposé aux citoyens une véritable alternative incluant le progrès social, la démocratie et la solidarité.

Les responsables communistes d’Aulnay, d’Ensemble, membre du Front de Gauche, du POI d’Aulnay et d’EELV d’Aulnay se sont exprimés mettant en avant de nombreuses convergences tant sur l’analyse de la situation que sur la nécessité de l’action.

Cette assemblée saluée comme un évènement important pour reconstruire la gauche à Aulnay, le secrétaire de la section du PCF d’Aulnay a appelé les participants à poursuivre le débat considérant que cette rencontre était fondatrice d’un espoir pour les Aulnaysiens.

Les conditions commencent à être réunies pour que, dès les élections départementales de mars 2015, une véritable proposition de gauche pluraliste mais unitaire porteuse d’une alternative aux politiques d’austérité soit majoritaire à gauche à Aulnay.

Source : Communiqué PCF d’Aulnay-sous-Bois

Aulnay-sous-Bois : une candidature de l’autre gauche est nécessaire, elle est possible !

Alain_AmedroEnsemble ! Mouvement pour une Alternative de Gauche et Solidaire, membre du Front de Gauche, prend position sur les élections départementales de mars 2015.
Ensemble ! a fait campagne aux élections municipales avec la liste Vivre Mieux Ensemble à Aulnay, menée par Alain Amédro, membre d’Europe Ecologie – Les Verts (EELV). Nous avons recueilli à cette occasion plus de 2000 voix et un peu moins de 10 %.
A l’occasion des élections départementales, nous proposons d’amplifier le rassemblement de l’autre gauche avec une candidature de tout le Front de Gauche et d’EELV.
Le socle commun entre nos organisations est suffisant aujourd’hui pour se lancer ensemble dans une campagne contre l’austérité, non seulement du gouvernement, mais aussi de la majorité sortante socialiste du Conseil Général.
Renouveler la gauche dans notre ville, redonner l’envie de participation politique et citoyenne, donner corps à la transition écologique, tout cela est nécessaire si nous ne voulons pas voir une droite réactionnaire s’installer aux commandes de notre ville pendant plusieurs mandats.
Une alliance entre EELV et le Front de Gauche nous permettrait d’envisager d’être en tête de la gauche, et de représenter l’alternative à la droite à Aulnay.
Une alliance avec le PS est inenvisageable. L’austérité incarnée et défendue par le PS départemental, la baisse des dotations publiques de 50 milliards dont 11 pour les collectivités, la multiplication des investissements dans des partenariats public privé, le pilotage chaotique du dossier Grand Paris, la défense du commerce de grande surface au détriment du tissu commercial de proximité -dont l’emblématique projet Europa City- sont quelques-uns des désaccords qui nous obligent à prendre nos responsabilités.
Malgré nos désaccords antérieurs, nous devons nous rassembler, incarner l’alternative au PS et affirmer la supériorité des intérêts des classes populaires et de l’écologie politique face au cynisme de la politique d’austérité qu’incarne le PS.
Un accord EELV-Front de Gauche est nécessaire, il est possible, construisons-le !

Communiqué Ensemble et Parti de Gauche à Aulnay-sous-Bois : « Vivre Mieux Ensemble à Aulnay, le collectif a de l’avenir ! »

vivre mieux mle collectif a un avenir_Page_1Avec 9,12 % des suffrages, la campagne que nos organisations ont menée avec l’ensemble du collectif «Vivre Mieux Ensemble à Aulnay» a porté ses fruits.

«Vivre Mieux Ensemble» n’a certes pas gagné le pari d’être en tête de la gauche, mais dans un contexte de vote sanction contre le gouvernement et contre l’équipe sortante, le résultat obtenu est très bon. Il confère à l’ensemble de la liste des responsabilités pour construire une gauche  démocratique et intransigeante à Aulnay.

Collectif citoyen rassemblant dans la diversité, notre liste de la gauche humaniste, écologiste et solidaire, «Vivre Mieux Ensemble», a, dans tous les moments, élaboré collectivement ses documents de campagne et sa façon de la mener. C’est un bien précieux, une première façon de prendre directement nos affaires en main et de construire un collectif.

L’assemblée de l’ensemble des colisitiers a élaboré une position commune au soir du premier tour. Elle est distribuée en ce moment dans la ville et caractérise bien les responsabilités de l’équipe sortante dans l’arrivée d’une droite réactionnaire à un tel niveau dans notre ville.

Une gauche a failli, elle a été sanctionnée. Une autre gauche émerge à Aulnay. Elle est à construire avec toutes les bonnes volontés.

Beschizza, c’est l’assurance d’une politique hostile au service public et l’égalité sociale et civique, une droite sécuritaire qui préfère la répression à la mise en oeuvre de politiques en faveur des plus démunis, c’est une droite qui surfe sur les fantasmes véhiculés par l’extrême droite (comme une hypothétique théorie du genre dans les écoles), c’est une droite bling-bling à la Sarkozy, une droite fière de l’expulsion des sans-papiers, une droite hostile à l’égalité des droits entre hétéros et homos, une droite hostile à l’extension des droits des étrangers…

Cette droite, nous l’avons toujours combattue, nous la combattons, et nous la combattrons jour après jour dans les urnes et sur le terrain.

Source : communiqué Ensemble et Parti de Gauche

%d blogueurs aiment cette page :