Archives de Catégorie: Départementales 2015

Départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois : Bruno Beschizza laisse sa place à Mohamed Ayyadi [MAJ]

Ayyadi

Mohamed Ayyadi

Si l’UMP a remporté le canton d’Aulnay-sous-Bois facilement, le parti de Nicolas Sarkozy n’a pas réussi à ravir le département à la Gauche. Bruno Beschizza, que certains voyaient déjà à la tête du département, a décidé par conséquent de laisser sa place à son remplaçant, Mohamed Ayyadi, après avoir sécurisé cet important canton aux côtés de Séverine Maroun. M. Beschizza a ainsi préféré se concentrer sur ses rôles de Maire, de Conseiller Régional et de secrétaire national de l’UMP aux relations à la sécurité.

Pour Mohamed Ayyadi, c’est une nouvelle expérience qui s’annonce dans un contexte départemental tendu.

MAJ : il semblerait que finalement, Bruno Beschizza ait souhaité conserver son poste de Conseiller Départemental. Selon nos informations, le poisson était trop gros à avaler pour M. Ayyadi

Départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois : quand la Gauche se prend une bonne Droite !

departementales_2015S’il fallait prendre cette élection comme thermomètre de la satisfaction des Aulnaysiens concernant la gestion du maire UMP Bruno Beschizza, le Parti Socialiste ne s’en vanterait pas. Malgré quelques signes de mécontentement de quelques Aulnaysiens notamment par rapport à l’école le Samedi, les résultats qui sont tombés hier sont sans appel : avec plus de 65% des voix des exprimés, Bruno Beschizza et Séverine Maroun (1ère adjointe) semblent désormais installés pour de bon dans cette ville de plus de 83 000 habitants.

Même si l’abstention est énorme (certains remarqueront que moins de 25% des inscrits ont porté leur voix sur le binôme UMP), l’écart avec le Parti Socialiste est tel qu’il est peu probable que la Gauche inquiète l’UMP à Aulnay pour les prochaines années.

Le Parti Socialiste n’est pas le seul grand perdant de cette élection : Le Front de Gauche (allié aux dissidents EELV) et le Front National n’ont pas réussi non plus à atteindre des niveaux qui auraient été au delà de leurs espérances.

Reste à savoir comment réagiront les militants socialistes locaux : très agressifs sur les marchés, parfois mesquins, pourront-ils rebondir rapidement pour devenir une opposition constructive à Aulnay ? Continueront-ils dans la voix de l’affrontement, quitte à perdre de nouvelles plumes ?

Quid du Front National ? Malgré cet échec relatif par rapport aux Européennes, le parti à la flamme va t-il tenter de s’implanter localement ?

Le Front de Gauche quant à lui tentera t-il de fédérer derrière lui les Ecologistes dissidents, mais aussi toutes les forces d’extrême gauche présentes sur la ville ? Miguel Hernandez que l’on a peu vu aux côtés de ses partenaires prendra t-il part à cette aventure ?

 

 

 

Résultats complets 2ème tour élections départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois

departementales_2015Résultats comprenant les 51 bureaux sur 51 à Aulnay-sous-Bois :

  • Inscrits : 44445
  • Nombre de votants : 15631
  • Abstention : 28814
  • Procurations : 187
  • Blancs : 780
  • Nuls : 305
  • Votes exprimés : 14546

Bruno Beschizza / Séverine Maroun : 9538 voix soit 65,57 %
Guy Challier / Latifa Bezzaouya-Cotrie: 5008 voix soit 34,42 %

Élections Départementales 2015 : La Seine-Saint-Denis reste à Gauche de justesse !

departementales_2015Certains voyaient la Droite aux commandes du département, à Gauche depuis sa création. Cela ne sera pas le cas, puisque la Gauche parvient à conserver 11 cantons sur 21. Il s’en est fallu de peu pour que l’un des départements les plus pauvres de la Métropole tombe dans l’escarcelle de la Droite.

Le Parti Socialiste et ses alliés auront finalement 22 conseillers à l’assemblée départementale contre 20 conseillers issus des formations UMP, UDI et Divers Droite. Il s’agit ici d’une majorité fragile, le PS devra s’accommoder de son bouillant partenaire du Front de Gauche pour pouvoir pour faire voter les projets.

Rappelons que le département de la Seine-Saint-Denis pourrait disparaitre prochainement (certains parlent de 2020) au profit d’une fusion avec la métropole du Grand Paris, qui cette fois-ci pourrait être gérée…par la Droite !

Départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois : Bruno Beschizza et Séverine Maroun l’emportent au second tour

departementales_2015Les résultats partiels sont sans appel : le binôme UMP Séverine Maroun / Bruno Beschizza l’emporte largement face au binôme socialiste Latifa Bezzaouya-Cotrie / Guy Challier.

Résultats :

  • Latifa Bezzaouya-Cotrie / Guy Challier (PS) : 34,42%
  • Séverine Maroun / Bruno Beschizza (UMP) : 65,58 %

Départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois : Sébastien Ville appelle à dire non à Bruno Beschizza mais indique que ce dernier a déjà gagné

Sebastien_VilleAvec une belle campagne de premier tour, le regroupement que nous avons construit (PCF-Ensemble-PG et le groupe local de Europe Ecologie les Verts appelé Aulnay Ecologie), Reprenons l’initiative !, a tenu le pari de faire émerger un regroupement, à gauche, ancré dans les mobilisations, alternatif à la politique libérale assumée par le PS à tous les échelons. Près de 1700 votes dans un contexte de forte abstention nous conforte dans le choix du rassemblement sur des principes.

Nous avons permis que s’exprime la disponibilité d’une fraction importante de la population contre l’austérité. C’est la la variante adoptée par le capitalisme en période de crise : prendre sur le pouvoir d’achat des salariés et des chômeurs pour préserver les marges des grandes entreprises.

Nous sommes fiers de cette campagne. Elle s’inscrit pour nous dans la logique de la construction d’une force politique qui a vocation à rassembler les sensibilités de la gauche qui n’ont pas renoncé à trouver un chemin alternatif à l’accompagnement du capitalisme qu’incarne maintenant depuis des années le Parti Socialiste et ses satellites.

Nous sommes une force hostile à la droite, à ses principes et ses valeurs. C’est pourquoi, comme l’ensemble de notre regroupement, nous appelons à ne pas se tromper d’ennemi et qu’aucune voix de la gauche de transformation sociale ne se reporte sur la droite.

Avec 26 points de retard sur la droite et l’existence d’un réservoir de 20 points du FN, il n’y aucune chance de voir le canton gagné par le PS. La présence des logos du PCF et d’EELV n’y changera rien, à moins de leur accorder une capacité de mobilisation supérieure au second qu’au premier tour.

Le PS n’incarne plus la transformation sociale. Même s’il demeure la force qui recueille le réflexe anti-droite de nos concitoyens, il paie chaque année un peu plus ses trahisons et ses renoncements. Il en est seul responsable.

Nous ne sommes signataires d’aucun accord avec le PS pour le deuxième tour, ni à Aulnay, ni ailleurs. Pas plus que le Parti de Gauche. Après avoir combattu la politique du PS au premier tour, nous n’avons aucune raison de nous retrouver derrière lui. Le Front de Gauche est multiple. La direction fédérale du PCF a fait un autre choix. Cet accord n’engage pas le Front de Gauche. S’en prévaloir, c’est tromper les électeurs.

Nous pensons que cet accord contribue à empêcher l’émergence d’une alternative écologique, sociale, et citoyenne dans la ville, le département et dans le pays. C’est un désaccord qui existe dans le Front de Gauche, et c’est une discussion qui se poursuivra fraternellement entre nous et avec nos partenaires. A Aulnay, avec les communistes, avec les écologistes, avec le Parti de Gauche, avec Nouvelle Donne, nous avons commencé la reconstruction d’une force alternative. Cette force est précieuse, nous vous appelons à nous rejoindre pour la faire grandir.

Ce qui compte ces trois derniers jours, c’est de se mobiliser pour faire gagner la candidature du Front de Gauche à Tremblay-Montfermeil contre le Front National.

Source : communiqué Sébastien Ville, Ensemble !

Départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois : pas de réelle consigne de vote de la part de Mackendie Toupuissant et Claire Dexheimer

A5 bravo vHD BAT2Vous trouverez en cliquant sur l’image ci-contre une déclaration du binôme « Reprenons l’initiative » appelant à se mobiliser contre Bruno Beschizza tout en n’appelant pas à voter pour le binôme PS.

Aulnay-sous-Bois : COLERE de CAPADE suite au débat annulé avant le 1er tour

Capade_AG_1Comment ne pas être déçu qu’une initiative comme nous l’avions prévue ayant pour but de faire mieux connaître ces élections départementales, se fracasse sur le mur de l’incompréhension … de ceux qui ne « causent pas à n’importe qui … »

Nous ne sommes pas incontournables comme FR3 qui, avec l’objectif que nous partagions, avait sur le plateau de télévision samedi matin 7 mars, les 4 représentants du 93 des principaux partis politiques.

Le FN n’a pas pu jouer la chaise vide comme avec nous, ni le PS se défiler au dernier moment sous des prétextes qui leurs sont coutumiers mais qui continuent à nous surprendre parce-que notre utopie nous rend naïfs !

Leurs mépris à notre égard doit-il nous amener à tenter d’orienter votre choix ? Certainement pas car le programme des uns et des autres, nous n’avons pas à en juger si ce n’est dans le secret de l’isoloir.

Par contre, les comportements méprisants de Monsieur Bozonnet (FN) et celui retord de Monsieur Challier (PS) qui en appellent de votre vote, nous ont légitimement affectés eu égard à notre volonté d’intéresser les aulnaysiens à une élection méconnue du plus grand nombre

Connaître de leur part la vision qu’ils ont d’un département, peut-être amené à disparaitre dans la métropole, comme le Rhône s’est fondu dans la métropole lyonnaise.

Ne pas augmenter le millefeuille de la république et rendre nos collectivités complémentaires mais efficientes n’est-il pas un objectif qui devrait faire consensus ?

Le souhait de Mrs DALLIER et BARTOLONE de créer un Grand Paris territorial n’est pas près de se réaliser et le 93 a de beaux jours devant lui en terme de durée mais pas de finance, sachant que 60% d’un budget de 2,3 milliard est consacré aux charges sociales et au remboursement d’une dette abyssale prévue d’être remboursée en plus de 14 ans contre 7 mois pour le 92.

La mutualisation des recettes et des dépenses en IDF va être musclée…

Passée notre déception nous ne pouvons qu’avoir envie de rappeler que la possibilité de voter est un droit à savoir utiliser sans modération.

Source : communiqué de l’association Capade

Départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois : Bruno Beschizza confirme, le Parti Socialiste déprime, Le Front National rate son implantation

departementales_2015Les élections départementales étaient stratégiques à plusieurs niveaux :

  • National : mesurer l’insatisfaction du gouvernement de Manuel Valls
  • Départemental : par rapport à l’abstention, vérifier si les français avaient bien compris les enjeux
  • Local : mesurer la popularité du Maire (s’il se présentait)

Avec un score supérieur à 46 %, Bruno Beschizza et sa première adjointe Séverine Maroun confirme la vague bleue qui a déferlé en mars 2014. Les tentatives de déstabilisation (manifestations contre l’école le Samedi, par exemple) et les critiques dans certaines sphères sont restées vaines.

Bruno Beschizza réalise des scores impressionnants dans la plupart des bureaux du Nord de la ville, scores que la droite n’avait plus atteint depuis Jean-Claude Abrioux. Dans certains bureaux du centre et du Sud, Bruno Beschizza obtient même la majorité absolue, et ce largement !

Du côté du Parti Socialiste (22,44%), le constat est amer : son vivier électoral du Nord de la ville semble s’épuiser au fil du temps, confirmant la tendance des élections municipales de 2014. Dans certains bureaux du Nord, le PS n’arrive même plus en tête. Au Centre et au Sud, c’est parfois la Bérézina, avec des scores oscillants autour de 10%.

Pour le Front de Gauche, c’est un échec puisque, malgré l’appui de dissidents EELV, ils ne parviennent  pas à atteindre les 12%. Le PS reste la principale force de Gauche à Aulnay-sous-Bois.

Quant au Front National; son implantation locale semble avoir échoué. Arrivé en tête dans cette ville aux élections européenne, le FN ne parvient pas à atteindre cette fois les 20%. Comme quoi l’absence de campagne et de personnes ancrées dans la ville est préjudiciable au parti à la flamme…

Résultats 1er tour élections départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois : le binôme Beschizza / Maroun largement en tête

departementales_2015Les résultats dans la 2ème circonscription de la Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois) viennent de tomber :

  • Claire Dexheimer / Mackendie Toupuissant (Front de Gauche / Ecologistes indépendants) : 1 695 voix (11,39 %)
  • Guy Challier / Latifa Bezzaouya-Cotrie (PS, EELV, PRG, MGC) :  3338 voix (22,44 %)
  • Michèle Taddéi / Daniel Jacob (Sans Etiquette) : 0 %
  • Cyril Bozonnet / Marie Vanessche (Front National) : 2 942 (19,78 %)
  • Séverine Maroun / Bruno Beschizza (UMP) : 6895 voix (46,36 %)

 Le binôme UMP Bruno Beschizza / Séverine Maroun arrive largement en tête, bien devant le binôme PS/EELV/PRG/MGC Guy Challier / Latifa Bezzaouya-Cotrie.

Bruno Beschizza améliore son score par rapport aux municipales 2014 et ce malgré la présence du Front National (ce qui n’était pas le cas en 2014). S’il fallait prendre comme référence la satisfaction des Aulnaysiens par rapport à une année de mandat, cette élection pour la 2ème circonscription de la Seine-Saint-Denis apparaît comme très favorable à Bruno Beschizza.

Au second tour, sauf retournement de situation, il devrait l’emporter face au duo Guy Challier / Latifa Bezzaouya-Cotrie.

Détails :

  • Inscrits : 44454
  • Votants : 15531 (34,93%)
  • Abstention : 28923 (65,06%)
  • Blancs : 489 (3,14%)
  • Nuls : 172 (1,10%)
  • Exprimés : 14870 (95,74 %)

 

%d blogueurs aiment cette page :