Archives du blog

Programme de la sortie du CAHRA d’Aulnay-sous-Bois pour la sortie du 8 novembre à Blérancourt

numérisation0010Le Cercle Archéologique et Historique de la Région d’Aulnay-sous-Bois (CAHRA) organise une sortie à Blérancourt le 8 novembre pour visiter le musée de l’amitié Franco-Américaine.

La sortie est réservée en priorité aux adhérents (40 places disponibles). Tarif : 10€ pour un adhérent, 12€ pour un non-adhérent.

Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

Vendredi 14 et samedi 15 novembre : Grande Collecte 14-18 et 4e salon de généalogie et d’histoire locale en Seine-Saint-Denis

journaux_guerre_aulnay

Vidéo

Dans le cadre de la commémoration de la Première Guerre mondiale, les Archives départementales participeront à l’opération nationale intitulée la Grande collecte 14-18 pendant ces deux journées : si vous possédez des documents datant de cette période, nous vous renseignerons sur leur valeur historique et vous conseillerons sur leur conservation. En fonction de l’intérêt de ces documents pour l’histoire locale -si vous êtes d’accord- ces documents seront numérisés et un florilège des documents les plus significatifs seront mis en ligne.

Les Archives départementales accueilleront ces mêmes jours le 4e salon de généalogie et d’histoire locale en Seine-Saint-Denis organisé par le Cercle généalogique de l’est parisien. Ce sera l’occasion de participer à des conférences et de visiter l’exposition 1418. Échos, versos et graphies de batailles de Catherine Poncin.

Informations pratiques :

  • Vendredi 14 et samedi 15 novembre, de 9h30 à 18h

Pour en savoir plus :

Source : conseil général 93

Vidéo à Aulnay-sous-Bois : Les aulnaysiens durant la guerre de 1914-1918 – 2ème partie

guerre_aulnay_gainville

Vidéo

La rédaction vous propose la deuxième partie de notre reportage en immersion dans l’exposition de l’espace Gainville concernant la vie d’Aulnaysiens pendant la grande guerre. Cliquer sur l’image pour découvrir la vidéo.

Reportage réalisé par Aurore Buselin et Arnaud Kubacki

L’exposition du centenaire à l’assemblée nationale jusqu’à décembre

expo-14-18-bacheInaugurée le 24 juin 2014, l’exposition « Les députés et la Grande guerre » est ouverte jusqu’à la fin de l’année 2014 aux visiteurs du Palais-Bourbon et est présentée tout au long du parcours de visite.

Quand, le 2 août 1914, l’Allemagne déclare la guerre, la République française reste en droit fondée sur les lois constitutionnelles de 1875, qui ont établi un régime parlementaire dont l’évolution coutumière avait encore renforcé le pouvoir des Chambres. Comment ce régime allait-il affronter l’épreuve de la guerre ? Celle-ci n’exigeait-elle pas un exécutif fort, à l’opposé de ces gouvernements, sans cesse contraints de négocier le soutien de majorités fluctuantes, qui s’étaient succédé depuis les débuts de la Troisième République ? La guerre n’était-elle pas porteuse de dictature, civile ou militaire, surtout dans le contexte européen où dominaient les monarchies plus ou moins autoritaires ? La faiblesse de l’exécutif ne serait-elle pas un facteur d’infériorité ? Si ces questions avaient été débattues dans les premières années du XXe siècle, nul projet de réforme de modification de l’équilibre des pouvoirs entre le gouvernement et les Chambres, en cas de circonstances exceptionnelles, n‘avait abouti.

Vidéo à Aulnay-sous-Bois : Les aulnaysiens durant la guerre de 1914-1918 – 1ere partie

grande_guerre_aulnay

Vidéo

La rédaction vous propose la première partie de notre reportage en immersion dans l’exposition de l’espace Gainville concernant la vie d’Aulnaysiens pendant la grande guerre. Cliquer sur l’image pour découvrir la vidéo.

Reportage réalisé par Aurore Buselin et Arnaud Kubacki

Exposition « 1914-1918 La Grande Guerre vécue par les Aulnaysiens » à l’Espace Gainville d’Aulnay-sous-Bois

14-18 affiche expo 14-18L’espace Gainville d’Aulnay-sous-Bois, situé 22 rue de Sevran, accueille, du 20 septembre au 19 octobre 2014 inclus, l’exposition intitulée : « 1914-1918 La Grande Guerre vécue par les Aulnaysiens »,  réalisée conjointement par le C.A.H.R.A. et les Archives municipales de la Ville d’Aulnay-sous-Bois. 

A l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, découvrez le quotidien des Aulnaysiens pendant ce long conflit  et suivez le parcours d’un poilu dans les tranchées à travers les souvenirs d’Edouard BLOTTI, jeune Aulnaysien engagé volontaire dans l’armée française de 1914 à 1919 (rez-de-chaussée). Le cahier de souvenirs d’Edouard rapporte, au jour le jour, ses impressions de guerre. C’est le récit de la vie d’un soldat sur le front tout au long du conflit.

Au premier étage, la deuxième partie « Aulnay dans la Grande Guerre » est consacrée à la vie à l’arrière, au quotidien des Aulnaysiens pendant cette dure période.

Pour découvrir la plaquette de l’exposition, cliquer ici.

Source : Pierrette Hirgorom du CAHRA (que nous remercions)

Vidéo : l’église Saint-Sulpice s’active pour commémorer la mobilisation générale de 1914

Tocsin_Aulnay

Vidéo

La ville d’Aulnay-sous-Bois, comme beaucoup d’autres en Seine-Saint-Denis, avait la possibilité de faire sonner le glas ou le tocsin le 1er Aout 2014 pour commémorer l’appel à la mobilisation générale en Août 1914 pour se défendre ce que les médias de l’époque appelaient « l’ennemi héréditaire » (les Allemands). Cent ans plus tard et bien que l’Allemagne soit devenue le premier partenaire économique du pays, le gouvernement a incité à célébrer cette mobilisation qui marqua le début de la première grande boucherie du 20ème siècle.

Pour écouter le son de cloche de l’église Saint-Sulpice commémorant cette mobilisation générale, cliquer sur l’image ci-contre.

Reportage réalisé par Aurore Buselin et Christelle

PCF Aulnay-sous-Bois : Le glas et le tocsin appelés à une sanglante commémoration de la grande guerre !

guerre_mondialeLe PCF 93 a appris avec stupéfaction et une profonde indignation que s’organisait dans de nombreuses communes de France et de Navarre, et notamment de Seine-Saint-Denis, une sanglante commémoration de la guerre de 14-18. C’est ainsi que le gouvernement, par la voix du ministre des anciens combattants Kader Arif, invite les municipalités – sur la base du volontariat et de modalités décidées localement – à faire sonner le glas et le tocsin des édifices publics, ce vendredi 1er aout, pour célébrer le centenaire de la mobilisation générale. L’appel à la mobilisation a sonné le glas de l’espoir de paix, l’appel à la mobilisation a donné le départ, la fleur au fusil, de soldats vite transformés en chaire à canon !

En quoi ce brouhaha cocardier, aux tonalités revanchardes, saurait-il commémorer les 8,5 millions de mort pour la France et les 20 millions de vies sacrifiées au cours de la grande guerre ?  En quoi permettrait-il de rendre hommage aux familles endeuillées, aux villages décimés, aux gueules cassées, aux mutilés de guerre et aux anciens combattants survivant aux tranchées ? 

Les militants communistes de Seine-Saint-Denis, ont fait le choix, dans les villes d’Aulnay, Bobigny, Drancy, La Courneuve, Livry-Gargan ou encore Montfermeil, de commémorer localement celui qui, lâchement assassiné au café du croissant, portait encore l’espoir de paix le soir du 31 juillet 1914.  

D’hier à aujourd’hui, les militants communistes et leurs élu-es sont profondément attachés à faire vivre le message de paix intemporel de Jean Jaurès : 

« On ne fait pas la guerre pour se débarrasser de la guerre » !

Un appel à la paix, un appel à ne pas encourager l’horreur et reproduire l’erreur des guerres, tel est le message de cohésion et d’unité auquel le PCF93 souhaite associer les habitants de la Seine-Saint-Denis.

Source : communiqué PCF 93 repris par la section Aulnay-sous-Bois

Commémoration de l’appel à la mobilisation générale de la Grande Guerre à Aulnay-sous-Bois

Revivons ensemble le départ pour la Grande Guerre
Le vendredi 1er août

Commémoration de l’appel à la mobilisation générale de la Grande Guerre

La ville d’Aulnay-sous-Bois, ainsi que toutes les communes franciliennes, commémoreront l’appel à mobilisation générale en faisant sonner le tocsin ou le glas à tous les clochers des bâtiments publics et des églises, pendant 1 minute.

Le samedi 1er août 1914, la France décrétait la mobilisation générale et à 16 heures, le tocsin a sonné dans toutes les communes de France.

Pour commémorer ce moment grave de notre histoire, le ministre de l’Intérieur vient d’indiquer, dans une circulaire aux préfets du 28 juillet 2014, que les maires ont la possibilité, s’ils le souhaitent, de faire sonner le tocsin aux cloches des édifices publics de leur ressort le 1er août prochain à 16h.

Cette circulaire, que l’AMF vient de recevoir, invite les préfets à prendre contact avec les associations départementales de maires et les autorités ecclésiastiques compétentes pour organiser cette commémoration qui s’inscrit dans le cadre des initiatives prévues le même jour par la Mission du Centenaire.

Article proposé par Annie Neveu

Aulnay-sous-Bois : les libres penseurs invitent à regarder deux films au Cinéma Jacques Prévert sur la grande guerre

libres_penseurs_guerreLa Fédération des Libres Penseurs de la Seine-Saint-Denis invite les personnes qui le souhaitent à participer aux séances ciné-débat de Jacques Prévert, les 16 et 26 janvier prochains. Deux films sur la grande guerre sont à l’honneur :

  • Les sentiers de la gloire le 16 janvier
  • Joyeux Noël le 26 janvier

Ces projections sont suivies d’un débat sur la guerre et la désertion. Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

%d blogueurs aiment cette page :