Archives du blog

Les habitants de la Seine-Saint-Denis ne sont pas très rigoureux en termes de tri sélectif

Le recyclage fait partie des enjeux cruciaux du 21ème siècle. Les déchets en provenance des activités humaines s’accumulent, comme le plastique au bord des routes. En Seine-Saint-Denis, les habitants semblent fâchés avec le tri sélectif, le département étant le moins bien classé en la matière.

Selon un rapport du Syctom (syndicat public qui gère le traitement des déchets ménagers sur les quatre établissements publics territoriaux de Seine-Saint-Denis et 85 villes franciliennes au total), 198 081 tonnes de déchets recyclables ont été récoltées en 2019 sur son territoire. Mais « seules » 140 463 tonnes sont parties au recyclage vers une dizaine d’entreprises œuvrant en France et en Europe, qui les ont transformées en cartons, papiers journaux ou de toilette, bouteilles, pièces automobiles… Malgré tout, une partie considérable — 50827 tonnes — a fini incinérée. 4226 tonnes ont même été enfouies.

Selon les premières constatations, il y aurait des erreurs dans le choix du bac ce qui rend impossible une partie du recyclage. De plus, certaines personnes sont peu disciplinées et n’aplatissent pas les briques et les cartons, saturant prématurément la poubelle utilisée notamment pour le tri des matières plastiques ou les emballages.

Source : Le Parisien

Un tri très sélectif à Aulnay-sous-Bois

Pour la société « TERRES D’ENVOL »,  le tri sélectif pourrait consister à sélectionner certaines rues et en ignorer  d’autres…
Nous en sommes à la troisième semaine sans avoir eu le passage pour les « POUBELLES BLEUES ». Heureusement, les préposés aux ordures ménagères ont pris l’initiative de ramasser les cartons car avec le vent de la semaine passée, il y en avait sur les trottoirs et sur la chaussée.
Lorsque vous téléphonez à la voirie, il vous est répondu qu’une benne passera dans la journée…. Une autre chose de curieuse, nos « ELUS » qui aiment parader aux marchés sont actuellement invisibles. 
Jeudi nous devrions attaquer la quatrième semaine sans ramassage sauf si il y a une nouvelle sélection des rues à nettoyer.
Source : coup de gueule d’un lecteur

Déchets, tri, collecte… : les bonnes pratiques

benne_ordure_aulnayDéchets alimentaires, emballages, bouteilles, encombrants, déchets verts, appareils électroménagers ou équipements informatiques, abandon de déchets dans la rue, bacs à poubelles… Pour tout savoir sur la question des déchets, consultez les nouvelles fiches proposées par Service-public.fr.

Les fiches distinguent trois types de déchets :

  • les ordures ménagères (déchets recyclables et non recyclables, consignes de tri, collecte au porte-à-porte, remise en centre de dépôt),
  • les encombrants (définition et conditions de collecte fixées par arrêté municipal),
  • les déchets électriques et électroniques (appareils fonctionnant grâce à des courants électriques ou des champs électromagnétiques, obligation de reprise du vendeur, collecte sélective).

Service-public.fr vous propose également une série de questions-réponses pratiques :

En France, chaque individu produit 590 kilogrammes de déchets par an (deux fois plus qu’il y a 40 ans).

%d blogueurs aiment cette page :