Archives du blog

Réunion publique à Aulnay-sous-Bois le 25 mars concernant le code du travail

Myriam_El_KhomriLors d’une première réunion de notre comité le vendredi 4 mars, en présence de 25 travailleur(se)s  appartenant à la CGT, à FO, à la FSU, pour certains militants du PCF, d’autres au POID, d’autres enfin non organisés, nous avons constitué un comité pour l’unité « Ne touchez pas au Code du travail. Retrait du projet de loi El Khomri, ni amendable ni négociable « (appuyé par 750 signatures sur la ville).

Le rôle de ce comité : aider au combat pour l’unité de la jeunesse , des travailleurs et de leurs organisations jusqu’au retrait du projet de loi travail.

Deux délégués de notre comité ont participé à une Conférence nationale le 19 mars, regroupant des représentants de comités de toute la France. Ils en rendront compte vendredi 25 mars, à la veille de la grève du 31 mars, à l’appel de la CGT, FO, FSU, SUD et des jeunes et leurs organisations.

Ne faut-il pas envisager la grève totale jusqu’au retrait ? Nous en discuterons.

Le comité organise le une réunion publique le vendre 25 mars à la Bourse du Travail, à 18h00 (Avenue Jacques Duclos, Vieux-Pays)

Source : communiqué comité sur le code du travail à Aulnay-sous-Bois

 

Débat retrait du projet de loi réformant le Code du travail à Aulnay-sous-Bois le vendredi 4 mars

communique comité code du travail du 13 janvier 2016Le Comité aulnaysien pour l’unité pour la défense du Code du travail se réunira le VENDREDI 4 MARS 2016 à 18 h – Grande Salle de la Bourse du Travail d’Aulnay, 19 rue Jacques Duclos.

Constitué le 15 janvier dernier, notre comité regroupe des militants et élu du PCF, des militants du POID, et des militants de toutes les confédérations ouvrières.

NI AMENDABLE, NI NEGOCIABLE, RETRAIT DU PROJET EL KHOMRI !

C’est pour que l’unité se réalise sur ce mot d’ordre que nous avons réalisé 650 signatures sur la ville et  d’uni nos forces dans ce comité.
L’appel des organisations de jeunesse, puis des Unions Régionales Ile de France (CGT, FO, FSU, SUD), du syndicat enseignant  SNES à manifester mercredi 8 mars constitue un point d’appui pour un grand mouvement social obligeant Hollande-Valls -El Khomri à retirer leur projet de destruction du Code du travail.
Nous comptons sur votre présence !

Source : communiqué de Michel Lefebvre

Réunion publique à Aulnay-sous-Bois contre le projet de loi El Khomri concernant la réforme du code du travail

invitation pour le 4 mars avec pétition au dos_Page_1Le projet de loi que la ministre du travail doit présenter le 9 mars à l’Assemblée nationale vient d’être rendu public :

  • « Le temps de travail passé à la moulinette » titre le Parisien.

La durée maximale de travail : jusqu’à 60 heures par semaine, en dérogeant au code du travail par accord d’entreprise !

Les apprentis de moins de 18 ans pourront travailler jusqu’à 10 h par jour (au lieu de 8 h actuellement) !

Salariés autonomes (cadres) : les 11 h journalières de repos consécutives actuellement pourront être fractionnées !

Licenciements abusifs : les indemnités plafonnées !

Pour « préserver l’emploi ou le développer », l’entreprise pourra moduler le temps de travail et les salaires de ses employés. Et l’imposer par référendum pour valider l’accord contre les syndicats indépendants.

Le Compte Personnel d’Activité (CPA) est introduit dans le projet de loi. « Un compte individuel attaché à la personne contre les droits collectifs tels que le Code du travail, les conventions collectives et les statuts », comme le définit à juste titre une Union Départementale CGT.

Et un amendement au projet de loi permettrait d’appliquer par ordonnance le CPA aux fonctionnaires ! Un nouveau « coup de force » contre  le statut des fonctionnaires selon  l’UIAFP-FO (union Interfédérale des Agents de la Fonction Publique) qui « exige le retrait de cet amendement gouvernemental ».

Ne faut-il pas que l’unité la plus large se réalise entre toutes les organisations pour exiger :

RETRAIT DU PROJET DE LOI REFORMANT LE CODE DU TRAVAIL !

Une réunion publique est ainsi organisée par les opposants de cette réforme le vendredi 4 mars dans la Grande salle de la Bourse du travail (19, rue Jacques Duclos, proche de la Ferme du Vieux-Pays). La réunion commence à 18h00.

Source : communiqué Comité aulnaysien pour l’unité pour la défense du code du travail

le comité aulnaysien pour l’unité pour la défense du code du travail vous donne rendez-vous ce vendredi

communique comité code du travail du 13 janvier 2016Sous le slogan « NE TOUCHEZ PAS AU CODE DU TRAVAIL ! », le Comité Aulnaysien pour l’unité pour la défense du code du travail vous invite à participer à la réunion de sa constitution le vendredi 15 janvier 2016, à 18h00 (Bourse du travail, 19 rue Jacques Duclos  face à la ferme du Vieux-Pays).

Source : communiqué du comité.

Comité aulnaysien pour l’unité pour la défense du code du travail : NE TOUCHEZ PAS AU CODE DU TRAVAIL !

appel unitaire aulnaysien ne touchez pas au code du travail le 7 janvier 2016Le gouvernement poursuit son offensive contre les statuts, contre le Code du travail dénoncé comme trop « lourd, compliqué, obsolète ».

En particulier, les rapports Combrexelle et Metling veulent imposer des accords d’entreprise dérogatoires au Code du travail, aux conventions collectives et statuts, mettant fin à la hiérarchie des normes.

N’est-ce pas justement ce que demande le patronat : remettre en cause le Code du travail ?

N’est-ce pas ce  que demande le MEDEF, pour faciliter les licenciements ou les accords d’entreprise de baisse des salaires ?

Le Code du travail a été arraché par la lutte des classes, par les combats ouvriers depuis des décennies. Il ya urgence, le gouvernement prépare un projet de loi.  Il faut  défendre  le Code du travail !

Premiers signataires : Michel LEFEBVRE, POID – Miguel HERNANDEZ, syndicaliste et conseiller municipal Front de Gauche (PCF) – Patrick CHARLES ANGELE , syndicaliste Fonction publique territoriale (Région) – Nathaly CHARLES – ANGELE, POID – Sylvie GUY, retraitée Education nationale, syndicaliste – Jean- Philippe FAURE, traducteur – Dominique VIDAL syndicaliste postier – Jean – Christophe CICERON, militant syndical hospitalier – Jean-Louis GUY, POID – Patrick LASBLEYE, syndicaliste – Milaine LAURENARD, La Poste – Claude GILBERT, syndicaliste bâtiment – Mickaël JOULIN, employé communal – Jean-Louis KARKIDES, citoyen aulnaysien – Ghislaine GUERIN, postière – Danièle BRIDOT, POID – Maria CONCHON, militante syndicale Hôpital Ballanger

Source : Appel unitaire du POID.

Annexe : Lettre de Michel LEFEBVRE, secrétaire du POID d’Aulnay 

%d blogueurs aiment cette page :