Archives du blog

Le POID d’Aulnay-sous-Bois veut stopper le va-t-en-guerre Macron

Les participants à la réunion du POID  vendredi 16 septembre lancent un appel aux travailleurs et jeunes de nos localités :

Il faut bloquer le va-t-en guerre Macron qui mène la guerre à l’intérieur et à l’extérieur.

A l’intérieur, les hausses de prix, l’annonce qu’il va falloir se « chauffer » à 17°, la réforme de l’allocation chômage, la réforme des retraites que Macron veut faire passer au pas de charge.

Et le nouveau ministre de l’Education Ndiaye qui ose dire que la rentrée est satisfaisante !

Une enseignante du collège Mandela du Blanc Mesnil nous a décrit la situation dans son collège : il manque un prof d’allemand, un prof de physique, un documentaliste, un ouvrier professionnel ; et 3 AESH chargés de prendre en charge les élèves en situation de handicap ! Et cela serait une rentrée satisfaisante !

Plus que jamais, de l’argent pour l’école, pour l’hôpital et les services publics, pas pour la guerre !

Ne faut-il pas pour bloquer Macron – et le chasser, une action d’ensemble des travailleurs et des organisations et non les journées d’action qui épuisent et ne servent à rien ?

Macron vient d’annoncer que le budget de la défense de 37 milliards en 2022 passerait à 40 milliards !

Nous avons réaffirmé lors de notre réunion : « A bas la guerre ! Retrait des troupes russes d’Ukraine, Démantèlement de l’OTAN, Troupes françaises hors d’Afrique ! Ni Poutine, ni Biden, ni Macron !

Nous sommes plus de 20 d’Aulnay et Le Blanc Mesnil et voulons être le double à participer au meeting international contre la guerre du samedi 22 octobre (14h) à l’espace Charenton (12e). Y prendront la parole des délégués venus du monde entier pour affirmer :

« Unité des travailleurs du monde contre la guerre » !

Source : POID Aulnay / Le Blanc-Mesnil

Des images du désastre en Ukraine

Simple  «  Opération militaire «  ou véritable guerre …. ?  A vous de juger ….. Poutine semble être frappé d’hébéphrénie, cette forme particulière de schizophrénie qui le pousse à réécrire l’histoire en déclarant que l’agression perpétrée envers l’Ukraine n’est pas une guerre, mais une simple opération militaire !

L’hébéphrénie, également  appelée schizophrénie déficitaire, est un trouble caractérisé par un comportement et un discours désorganisés, incluant la schizophasie. L’expression émotive peut présenter des étrangetés ou une discordance avec l’environnement et la réalité. Les émotions et les affects sont émoussés, plats ou non appropriés.

Une distorsion de la réalité impliquant à la fois des illusions et des hallucinations est un symptôme caractéristique de l’hébéphrénie. Les gestuelles, les discours et les expressions faciales peuvent être en discordance avec le ressenti. Un manque complet d’expression faciale par exemple peut aussi être rencontré.

Il est à noter qu’un individu atteint de schizophrénie hébéphrénique peut présenter un trouble comportemental incompatible avec certaines activités…. Cette forme de schizophrénie possède un mauvais pronostique à cause du développement rapide des symptômes « négatifs » et le déclin des fonctions sociales. Cela ne semblerait-il pas se vérifier avec Poutine qui occupe des fonctions incompatibles avec ses dernières prises de décisions concernant «  l’opération militaire « ?

Poutine affirme au monde entier que ce n’est pas une guerre et a fait voter une loi qui punirait de 15 ans d’emprisonnement tout média, toute personne qui affirmerait le contraire ! Beaucoup de médias alternatifs russes et étrangers ont cessé d’émettre ….

Correction du 12 mars 2022 : Suite au signalement d’Hervé Suaudeau, il s’avère que la dernière image présentant un enfant ensanglanté sur un lit d’hôpital n’a pas été prise durant la guerre en Ukraine, mais durant le conflit en Syrie. Quoi qu’il en soit, je maintiens cette image comme illustration du lourd tribu que paient les petits enfants Ukrainiens à l’invasion et à l’agression Russe qui est bien une guerre et non point  » une opération militaire  » ! Beaucoup de petits Ukrainiens malheureusement sont décédés des suites des attaques de l’armée Russe.

Article  rédigé  le  6  mars  2022  par  Catherine  Medioni

La Mairie de Paris débloque un million d’euros pour les réfugiés ukrainiens, et Aulnay-sous-Bois ?

Une enveloppe d’un million d’euros a été débloquée par la Ville de Paris afin de venir en aide aux réfugiés ukrainiens. Celle-ci est destinée « aux ONG, associations et acteurs de terrain qui organisent la collecte et l’acheminement de produits de première nécessité en Ukraine ou dans les pays frontaliers, et préparent l’accueil des réfugiés à Paris« , annonce ce mardi Anne Hidalgo dans un tweet. Ainsi, 10 000 m² de locaux seront mis à disposition pour abriter les activités associatives et permettre le stockage de dons.

Source et article complet : France3

Les élus de Gauche à Aulnay-sous-Bois demandent au Maire d’accueillir des réfugiés Ukrainiens

@Daniel Mihailescu/AFP Via Getty Images

Monsieur le Maire,

Depuis quelques jours, la guerre est de retour en Europe. L’invasion de l’Ukraine par l’armée russe est grave et appelle notre solidarité pleine et entière avec le peuple ukrainien, premier victime de cette situation.

Partout en France comme en Europe, de nombreu.se.s citoyen.ne.s et gouvernements se sont ému.e.s du sort tragique des Ukrainiennes et des Ukrainiens. Ces dernièr.e.s quittent leurs pays afin de fuir la guerre déclenchée par le Président russe, Vladimir Poutine. Face au tragique des situations vécues, des images et des témoignages rapportés, il y a urgence à transformer l’émotion en action.

Au moment où de nombreuses collectivités locales s’engagent pour la paix, il est dommageable que la Ville d’Aulnay-sous-Bois ne participe a cet élan de solidarité. Cette absence de réaction va à l’encontre de la tradition humaniste de notre ville et de notre pays. La quatrième ville du département ne peut tourner ainsi le dos à la détresse de celles et ceux qui fuient la mort dans leur pays.

L’indifférence de la municipalité n’est pas a la hauteur de l’ambition d’une ville humaine, consciente de ses difficultés, mais qui ne perd pas de vue l’essentiel de son message.

La République, ce sont des valeurs à faire vivre au quotidien, et parmi celles-ci, la fraternité.

Il n’est pas trop tard pour agir. C’est pourquoi nous vous invitons ainsi a :

  • mettre en place les moyens concrets permettant l’accueil de réfugiés ukrainiens
  • soutenir les associations aulnaysiennes et citoyen.ne.s engagé.e.s
  • appeler la population à participer aux rassemblements exigeant la paix

De nombreux aulnaysiennes et aulnaysiens sont d’ores et déjà mobilisé.e.s dans cette démarche. II vous appartient d’engager l’ensemble des groupes constitués au Conseil Municipal, à être source de propositions comme nous le faisons, pour faire vivre la fraternité, la solidarité et la démocratie.

Dans l’attente d’une réponse nous vous prions d’agréer l’expression de nos salutations les meilleures.

Source : Oussouf SIBY Conseiller municipal, Conseiller territorial, Président du groupe des élu.e.s socialistes, communistes et citoyen.ne.s

%d blogueurs aiment cette page :