Archives du blog

Un évadé de prison originaire d’Aulnay-sous-Bois tente de racketter un skateur Lyonnais

Un accident qui se termine en tentative de racket. Un jeune homme de 22 ans, originaire d’Aulnay-sous-Bois, a été interpellé lundi à Lyon après une tentative d’extorsion, qui s’est déroulée lundi soir à 23 heures, avenue Jean Jaurès.

Selon la sûreté du Rhône, le suspect marchait en compagnie d’une autre personne lorsqu’un skateur de 19 ans, qui avançait vers eux, a perdu le contrôle de sa planche. Le skate s’est ainsi dirigé vers eux. En se baissant pour ramasser la planche, le complice du suspect aurait fait exprès de faire tomber sa paire de lunettes au sol.

130 euros pour des lunettes tombées au sol

Les deux individus auraient ensuite réclamé 130 euros au skateur, sous peine de s’en prendre à lui. Le jeune homme était sur le point de retirer l’argent lorsque les policiers municipaux sont intervenus.

Très rapidement, ils se sont aperçus que le suspect leur avait fourni une fausse pièce d’identité. Il était recherché depuis qu’il s’est évadé de la prison de Bourg-en-Bresse dans l’Ain, indique la police lyonnaise.

Si le complice a été relâché, les faits n’ayant pu lui être imputés, le principal mis en cause doit être présenté au parquet ce mercredi.

Source : 20minutes

FO Police Municipale interpelle les Maires sur la nécessité de l’armement et rappelle les cas Aurélie Fouquet et Clarissa Jean Philippe

FOPM interpelle le maire de Lyon_Page_1Aurélie Fouquet, Clarissa Jean Philippe…….nous, policiers municipaux, nous n’oublions pas !!!

Hier, à la Ferté sous Jouarre, on a frôlé le drame. Des policiers municipaux ont échangé des coups de feu avec des malfaiteurs qui braquaient une bijouterie. Mesdames et Messieurs les maires, chaque jour des braquages, des agressions avec arme se produisent à travers tout le pays, votre commune n’est pas à l’abri de ce genre d’évènements et vos policiers municipaux sont susceptibles d’y être confrontés à tout moment, sans oublier la menace terroriste plus présente que jamais.

Fort heureusement, certains maires, comme celui de la Ferté sous Jouarre, sont des Elus réalistes et conscients des risques du métier de policier municipal. En Elus responsables, soucieux de la sécurité des agents et de celle de leurs administrés, ils ont fait le choix d’armer leurs policiers municipaux.

Ce choix est celui de la raison et de l’honnêteté vis-à-vis de leurs administrés.

Refuser, nier ou dénigrer la nécessité de l’armement, c’est le choix du mensonge et de la tromperie qui consiste à faire croire à la population, au nom d’une certaine idéologie, que des policiers municipaux qui ne sont même pas en mesure d’assurer leur propre sécurité sont en mesure d’assurer celle d’autrui !! Le mensonge c’est le fait de donner des gilets pare balle aux agents tout en leur affirmant que leurs missions ne sont pas dangereuses et ne nécessitent pas le port d’une arme !!!

Source : communiqué complet FO PM

%d blogueurs aiment cette page :