Archives du blog

L’association des Parents d’Elèves de la Rose des Vents à Aulnay-sous-Bois contre l’école dès 3 ans

Le président de la République a annoncé, ce vendredi, inscrire dans une loi contre le séparatisme, le projet de texte de L’INSTRUCTION OBLIGATOIRE À L’ECOLE POUR LES ENFANT DÈS 3 ANS.

Ce texte sera défendu ce 9 décembre en conseil des ministres par M. Darmanin et Mme Schiappa.
L’ association des parents d’élèves de la Rose des vents (APERDV) se désolidarise de ce projet de loi et ne comprend pas la finalité de cet article législatif.

Nous parents, savons profondément que chaque enfant est différent, chaque enfant a des besoins spécifiques, chaque enfant est unique…
Le moule scolaire de l’Education Nationale ne permet pas l’épanouissement et l’apprentissage optimal de tous les élèves.

Et certains parents ont les compétences, les qualités, la patience et l’énergie capable de permettre à leurs enfants de bénéficier d’une instruction adaptée , respectant leur intégrité et leur personnalité propre.

Les inspecteurs académiques contrôlent déjà chacun de ses élèves en IEF (instruction en famille) pour voir la progression et voir également que les acquis de base soient transmis.

Nous parents , prônons la LIBERTÉ de pouvoir choisir le mode de scolarité pour nos enfants comme c’est déjà le cas et refusons le vote d’une loi autoritaire et arbitraire.

Messieurs le Président et M. Darmanin, Mme Schiappa, laissez nos mamans et papas IEF faire le choix bienveillant pour leurs progénitures.

Source : association APERDV

Le collectif des Parents d’Elèves s’organise à Aulnay-sous-Bois

manif_rythmes_scolaires_aulnayLe collectif RPE Aulnay, qui rassemble des parents d’élèves de plusieurs écoles, organise ce samedi matin une réunion consacrée aux rythmes scolaires. Le collectif a manifesté mercredi devant l’hôtel de ville, pour exprimer son inquiétude et son désaccord avec la position du maire UMP Bruno Beschizza. Dans un courrier aux familles, ce dernier dit à nouveau son opposition à la réforme, mais esquisse aussi des choix : celui d’une matinée travaillée le samedi plutôt que le mercredi, et d’une pause méridienne de deux heures. Autant de points sur lesquels l’édile donnera des précisions lors d’une réunion publique lundi prochain.

Ce matin, réunion du collectif des parents, à 10 heures à l’école du Bourg 1. Lundi, réunion du maire à 19 heures, gymnase Pierre-Scohy.

Source et image : Le Parisien du 28/06/2014

« Envoyé spécial » avec les parents d’élèves du 93, la Seine-Saint-Denis

parents_eleves_93« ENVOYÉ SPÉCIAL » aborde ce soir la question des non-remplacements de profs dans l’Education nationale. Dans son sujet « Ecole cherche profs désespérément », l’émission de France 2 a notamment suivi le collectif des parents d’élèves de Seine-Saint-Denis, qui est mobilisé depuis plusieurs années pour une meilleure gestion de cette question. Chaque année, en France, deux millions et demi d’heures de cours sont perdues pour cause de professeurs en arrêt maladie ou en formation, et non remplacés. Le département est particulièrement touché par ce phénomène.

Source : Le Parisien du 13/03/2014

Ce matin, les parents de la Seine-Saint-Denis occupent des écoles

ecole-maternelle1Le collectif des parents d’élèves du 93 a lancé un appel pour occuper les bureaux de direction des écoles dans tout le département, ce matin, afin de protester contre le non-remplacement des professeurs absents. Selon les responsables du collectif, plus de 120 écoles sur 805 seraient concernées et entre 500 à 700 parents seraient mobilisés. Ce mouvement de colère vise aussi à dénoncer le manque d’enseignants spécialisés pour les enfants en difficulté, de médecins scolaires ou encore d’assistants vie scolaire.

Source : Le Parisien du 16/04/2013

La grogne des parents d’élèves continue en Seine-Saint-Denis

victor_hugo_aulnay« Soulagement à Aulnay-sous-Bois, manifestation à Clichy-sous-Bois. Une mobilisation succède à une autre, face au lourd problème des enseignants non remplacés.

A Clichy-sous-Bois, parents et instits se sont donné rendez-vous ce matin dès 8h30, à l’entrée de l’école maternelle Paul-Vaillant-Couturier. Ils comptent bloquer l’entrée des élèves, pour protester contre plusieurs absences non remplacées.

A Aulnay-sous-Bois, la manif des parents du collège Victor-Hugo, mercredi dernier devant le rectorat de Créteil, semble avoir porté ses fruits. Une prof de français est arrivée hier matin, pour assurer les cours auprès de quatre classes de 5e et de 4e restées sans enseignant depuis plus de deux mois.

A Sevran, les parents de l’école Emile-Zola, dans le quartier des Beaudottes, ont occupé les classes, hier, pour protester contre le non-remplacement d’un instituteur à mi-temps dans une classe de CP, depuis plus de deux mois. « L’inspectrice de secteur nous a garanti qu’un recrutement aurait lieu pendant les vacances pour la circonscription et qu’il irait en priorité à Zola », explique un père de famille, qui promet de rester vigilant.« 

Source : Le Parisien

Communiqué des parents d’élèves du collège Victor Hugo d’Aulnay-sous-Bois

victor_hugo_aulnay« Mobilisés pour l’avenir de nos enfants !

Nous, parents d’élèves du collège Victor Hugo, inquiets et excédés des absences sans remplacement sur une durée cumulée de 8 semaines d’une professeur de Français, irons manifester devant le rectorat ce mercredi 20 février à partir de 15h.

Accompagnés de quelques professeurs et de nos enfants nous espérons que le rectorat , dans une démarche constructive acceptera de nous recevoir pour que nous trouvions ensemble une solution rapide à ce problème.

Il est inacceptable que les ZEP, censées être de Zones d’Education Prioritaires deviennent des Zones d’Education Perdue et nous comptons sur l’action de tous.« 

Source : communiqué des parents d’élèves du collège Victor Hugo (55 rue Auguste Renoir)

%d blogueurs aiment cette page :