Archives du blog

Vivre mieux ensemble à Aulnay-sous-Bois : Europacity, un projet néfaste pour l’environnement et l’économie

cahier_dacteur_europacity_ndeg23_-_vme_Page_1Par de nombreux aspects, le projet Europacity ne répond pas aux exigences en matière d’environnement, de préservation de l’économie régionale et de respect de la réglementation.

INCOMPATIBLE AVEC LES ENGAGEMENTS DE LA COP21

L’Autorité de l’Environnement (AE) définit  comme haute priorité pour le développement de l’Île-de-France, de réduire son empreinte écologique. L’AE souligne que le projet Europacity et la ZAC du Triangle de Gonesse prévoient de stériliser définitivement 210 hectares des meilleures terres agricole de la région sans qu’aucune solution d’évitement n’ait été envisagée. Ce projet de la famille Mulliez et du groupe chinois Wanda a donc été désavoué par l’Autorité Environnementale.

DESTRUCTEUR D’EMPLOIS ET CREATEUR DE FRICHES COMMERCIALES

Du point de vue économique le projet est tout aussi néfaste : à Aulnay-sous-Bois, une ville déjà meurtrie par le départ de l’usine PSA, laissant une friche industrielle de 170ha, Europacity menace directement les 2700 emplois de O’Parinor localisés à quelques centaines de mètres. A la limite de ces deux départements déjà fortement touchés par la vacance commerciale, le risque d’une nouvelle friche est réel.

Source et dossier complet : cahier d’acteur Vivre Mieux Ensemble à Aulnay-sous-Bois

Atelier-débat à Aulnay-sous-Bois sur l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et les États-Unis le 10 mars

rencontre_du_10_mars_2016La plus grande négociation commerciale bilatérale de l’histoire est tenue dans l’opacité totale depuis 7 ans. Les négociateurs sont ainsi en train d’esquisser secrètement l’avenir des citoyens européens et américains dans leur dos.

Pourtant, le TAFTA pourrait installer une justice privée supranationale qui permettrait aux multinationales gênées dans leur commerce de condamner les États qui refuseraient par exemple les OGM, les brevets logiciels ou le gaz de schiste. Avons-nous raison de penser que démocratie, environnement, alimentation ou normes sociales sont en danger ?

Pour y voir plus clair l’association VME recevra, le Jeudi 10 mars 2016 à 19h30 à la salle Dumont (face gare RER Aulnay), Amélie Canonne, présidente de l’association de solidarité internationale AITEC. Elle est aussi ancienne déléguée générale d’ATTAC qui conduit en France la campagne européenne d’opposition au traité transatlantique.

Au programme :

  • 19h30 – apéritif convivial participatif
  • 20H00 précises – début de la conférence-débat

Source : communiqué VME

Elections municipales 2014 à Aulnay-sous-Bois : meeting en musique d’Alain Amédro ce soir

meeting_AmedroL’équipe de campagne d’Alain Amédro organise un grand meeting original dans la forme et le déroulement, avec deux groupes de musiques, un grand concert, un buffet gratuit et une garde d’enfant. Tout ceci se déroulera ce soir, salle Chanteloup (1 avenue de Nonneville) à 19h00.

Les parents, dégagés des contraintes matérielles (garde des enfants, nourriture), pourront être pleinement disponibles pour s’intéresser aux questions de l’avenir d’Aulnay-sous-Bois, selon l’équipe de campagne du candidat écologiste.

Municipales 2014 à Aulnay-sous-Bois : Alain Boulanger quitte la liste d’Alain Amédro !

Alain_Boulanger1Alain Boulanger, ex-président de l’association Capade Sud et figure emblématique ayant soutenu la liste « Vivre mieux, ensemble à Aulnay-sous-Bois » menée par Alain Amédro, nous annonce qu’il claque la porte à ses ex-colistiers.

Alain Boulanger indique en effet qu’il a exprimé depuis plusieurs désaccords envers ses compagnons de route, soutenus par Europe Ecologie Les Verts. Parmi les griefs recensés :

  • Campagne trop axée sur l’écologie, trop peu sur l’intercommunalité et le commerce de proximité
  • Pas assez de communication et d’appui sur ses compétences notamment dans le domaine sportif, associatif et intercommunal
  • Inquiétude qu’Alain Amédro puisse soutenir Gérard Ségura au second tour s’il arrivait derrière lui. Alain Boulanger ne comprend pas pourquoi Alain Amédro reste silencieux après le communiqué du Parti de Gauche exprimant le souhait de soutien réciproque au second tour entre Alain Amédro et Gérard Ségura

Il s’agit ici d’un gros coup dur pour Alain Amédro et la liste « Vivre Mieux, ensemble à Aulnay-sous-Bois ». Outre la personnalité charismatique de M. Boulanger, c’est aussi une figure associative qui quitte le navire. Sans oublier qu’Alain Boulanger représentait en quelque sorte le Centre Gauche et jouait le rôle de modérateur sur une liste très axée sur la Gauche, voire l’extrême Gauche.

M. Boulanger nous informe enfin qu’il ne souhaite pour l’instant pas s’exprimer sur un report de son soutien à une autre liste, tout en continuant à s’investir sur des domaines qui lui tiennent à coeur : l’intercommunalité, la circulation et le commerce de proximité.

%d blogueurs aiment cette page :