Publicités

Archives du blog

Réunion Vivre Mieux Ensemble à Aulnay-sous-Bois le 20 juin concernant la destruction du parc Ballanger

L’association VME vous invite à participer à une réunion d’information et d’échange le jeudi 20 juin 2019 à partir de 19h45 à la salle Dumont à Aulnay-sous-Bois (Boulevard Galliéni, proche gare RER).

Au menu, le projet Val Francilia ou la fin du parc Ballanger situé au nord du quartier de la Rose des Vents. Un buffet participatif est mis à disposition. Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

Publicités

Aulnay Environnement et VME lancent un appel au dialogue et à la médiation autour d’Hadama Traoré

Nous sommes inquiets devant cette escalade dans la dégradation des rapports entre les administrés et la municipalité : blogs attaqués, élu-e-s d’opposition mis en examen, conseils municipaux perturbés et à huis-clos…et aujourd’hui la garde à vue d’un responsable associatif.

Ce climat est malsain et marque le délitement d’un débat démocratique nécessaire, indispensable même s’il pique, dérange, oblige à argumenter de part et d’autre.

Un ancien élu connaît le travail des élus et le dévouement de nombre d’entre eux, femmes et hommes au service de leur ville, département, Région, Pays… Ils méritent le respect de leur personne, de leur travail de longue haleine mais aussi nos critiques vigilantes et citoyennes. Il doit exister des contre-pouvoirs dotés de moyens de les exercer afin de permettre aux élus d’être mieux en phase avec le vécu des habitants.

Nous comprenons la difficulté de faire face à la multiplicité des attentes et revendications citoyennes. Nous comprenons la difficulté de composer avec des intérêts contradictoires, à faire des choix dans le sens de l’intérêt collectif…

Animateurs d’associations, nous ne pensons pas que la place d’un animateur d’une association soit en garde à vue. C’est la marque d’un échec collectif, auquel nous pouvons nous associer. Avons-nous assez travaillé pour approfondir les liens avec La Révolution est en marche, pour exprimer nos convergences et nos désaccords ? Pour aider, critiquer, faire ensemble, faire entendre…

La parole d’Hadama Traoré n’est pas en costume-cravate. Son vocabulaire dérange, il peut même basculer dans l’outrance, mais il faut entendre cette voix qui en porte bien d’autres. Il réclame des réponses avec insistance, il va vite, il se trompe parce qu’il fait fi des usages et des règles, mais il fait aussi preuve d’une grande volonté, d’une belle énergie au service des autres : des locataires pour la qualité des logements, des personnes exclues. Il a commencé un travail pour un rapprochement entre jeunes et policiers.

Un certain nombre de ses propos ont pu blesser, faire peur…Nous ne les approuvons pas mais nous y avons par contre entendu du découragement, du dépit face à une absence de réponse, considérée comme du mépris… Avec cette question lancinante : que faire pour être entendu ? Le refus du dialogue et de la conciliation n’est pas de bonne politique face à une personne qui porte la voix de bien des Aulnaysiens. Le marteau-pilon d’une intervention policière digne de l’arrestation d’un terroriste n’est pas une bonne réponse, c’est une humiliation de plus.

Nous pensons qu’un dialogue exigeant et respectueux aurait pu, aurait dû être instauré avec lui et son association, et plus largement avec une jeunesse qui veut prendre sa place dans la vie de notre ville.

Pouvons-nous croire que cela n’est pas trop tard ?

Il faut développer des lieux de dialogue et de médiation au plus vite, nous sommes prêts à y prendre notre place.

Source : communiqué VME et Aulnay Environnement

VME demande que l’avenue Schueller à Aulnay-sous-Bois soit débaptisée

La mort de Liliane Bettencourt remet à l’actualité les activités de son père, Eugène Schueller, fondateur de L’Oréal, que notre ville est la dernière à honorer par le nom d’une ses voies (une avenue et un passage à son nom).

Il est temps désormais de renouveler à Bruno Beschizza, la demande déjà faite par André Cuzon auprès de Gérard Gaudron et Gérard Ségura, mais repoussée face aux pressions du groupe L’Oréal dont Liliane Bettencourt, veuve d’André Bettencourt, possédait les principaux droits de vote au conseil d’administration.

Nul ne peut désormais ignorer qu’il est reproché à Eugène Schueller d’avoir mis ses moyens personnels et financiers à disposition de la Cagoule, groupe violent fasciste.

 

Source : communiqué de VME

NDLR : plusieurs accusations graves sont portées contre L’Oréal et la famille Schueller. Par conséquent, nous préférons ne pas publier le reste du communiqué.

Grande soirée contre l’homophobie le jeudi 21 septembre à Aulnay-sous-Bois

Près d’un an après la grande soirée de lutte contre l’homophobie que notre association a organisé, il est important de faire le point. Le nom de notre commune avait été associé à une opération de communication politicienne de censure d’une campagne de prévention contre le VIH à destination des homosexuels. Pour l’avoir dit et affiché dans notre ville, des citoyens ont été arrêtés, leurs affiches confisquées par la police municipale et leurs ennuis ne semblent pas finis.

À l’occasion de la publication du rapport annuel de SOS Homophobie nous vous invitons à venir dialoguer et échanger sur les conséquences humaines, sanitaires, psychologiques et politiques avec Sylvie Gras (déléguée IDF de SOS homophobie).

Jeudi 21 septembre 2017 à 19h30, salle Dumont, Boulevard Galliéni

Source : communiqué VME

Le maire d’Aulnay-sous-Bois tente d’empêcher une manifestation familiale festive cet après-midi ?

Le maire d’Aulnay-sous-Bois, tente d’empêcher une manifestation familiale festive (« apéro-pique-nique nautique ») qui ne faisait que demander l’ouverture des bassins extérieurs de la piscine municipale.

Dans une lettre portée hier à 23h25 par des policiers municipaux en armes au président de notre association, Bruno Beschizza nous indique que les jardins de l’Hôtel de Ville ne sont pas ouverts à ce type d’activités familiales et pacifiques. Il nous propose de nous réunir sur un endroit bien plus adapté pour un pique-nique… le bitume du parking du centre administratif !

Les jardins de l’Hôtel de Ville, notre maison commune, ne seraient donc pas accessibles… Le dossier piscine doit sans doute continuer à rester symboliquement à distance des élus comme c’est le cas depuis 3 ans.

Pas de bol pour le maire embarrassé par quelques objets de natation gonflables, la manifestation soutenue par 10 organisations, est autorisée par la préfecture de 18h45 à 21h. Notre association, comme les autres, ne compte donc pas rester au bord du bassin…

Libérons notre maire de ses peurs nautiques en venant nombreux pour dire oui à l’ouverture des bassins extérieurs !

Source : communiqué VME

Des politiques et associatifs envahissent les terrains de la Mairie d’Aulnay-sous-Bois le 28 juin pour réclamer une piscine

Il a fait chaud, et les nerfs sont à vif. L’association VME l’a bien compris, et souhaite capitaliser sur l’exaspération d’une partie de la population Aulnaysienne pour mobiliser le maximum de personnes et manifester au travers d’un pic-nique festif et nautique devant la Mairie. Objectif avéré : ré-ouvrir les bassins extérieurs du centre nautique de Coursaille, quartier Tour Eiffel.

On ne sait pas quelle sera la mobilisation. L’association Aulnay Environnement et le mouvement politique Aulnay Insoumise, dont fait partie quelques membres de VME, se joindront à la manifestation.

Le rendez-vous festif est prévu à 18h45 devant la Mairie, ce mercredi 28 juin. Ce devrait être bon enfant, les autorités municipales ayant tout intérêt à ce que ça se passe sans encombre.

Mais l’opposition ne devrait pas venir de la police municipale ni de la garde rapprochée du Maire Bruno Beschizza : comble de l’ironie, il devrait pleuvoir ce mercredi, alors que de nombreuses personnalités réclamaient l’ouverture des bassins extérieurs lors de la période caniculaire. Comme quoi, comme aux élections législatives, Bruno Beschizza arrive toujours à trouver des alliés de circonstance…

Réunion VME sur Europa City le 8 juin à Aulnay-sous-Bois

Suite à la grande manifestation à Gonesse contre EuropaCity dimanche dernier, VME propose jeudi 8 juin prochain de découvrir le projet alternatif qui peut être une chance pour notre territoire en

  • Créant nombre d’emplois durables qui ne seront pas essentiellement détruits ailleurs
  • Préservant nos commerces de proximité et l’attractivité de nos centres villes
  • Préservant les terres agricoles en bordure immédiate d’Aulnay, faisant partie des plus fertiles d’Europe.

C’est un projet phare régional aux portes d’Aulnay consacré à l’agriculture urbaine et péri-urbaine et aux territoires en transition.
Le groupement CARMA a en effet mis au point un projet alternatif sur le triangle de Gonesse, il sera présent salle Dumont. CARMA est un groupement réunissant Terres de Lien, Les AMAP, Biocoop, France Nature Environnement, Fermes d’Avenir, Commerce de France…
Cette rencontre sera une bonne occasion de mieux cerner l’immense opportunité que représentent ces 700 ha en bordure immédiate d’Aulnay…
Ce projet résolument humain et environnemental est présenté le début juin à la mairie de Paris, le 8 à Aulnay-sous-Bois.

Jeudi 8 juin 2017 à 19h45 salle Dumont avec Robert Spizzichino ingénieur architecte, pilote du projet Carma

Source : communiqué VME

L’association Capade est toujours en vie à Aulnay-sous-Bois

Boulanger_Capade_1Il y a des mois que l’association CAPADE (Comité Aulnaysien de PArticipation DEmocratique) n’a pas communiqué sur les actions dans lesquelles elle est associée. Certains pouvaient se demander si cette association était toujours en activité. Son président Alain Boulanger a été contacté par La Rédaction.

Une rumeur d’une disparition prématurée

Ce matin lorsqu’un de nos articles – qui n’a rien à voir avec l’association CAPADE) – a été publié, Jean-Louis Karkides, membre éminent de l’association Vivre Mieux Ensemble (VME), n’a pas hésité à réagir par le biais du réseau social Facebook. M. Karkides est le pigiste du blog Monaulnay (hébergé chez Hervé Suaudeau, ex EELV, activiste de Gauche), blog très amical avec qui nous entretenons des relations cordiales. Sur l’un de ses commentaires, M. Karkides supposait que l’association CAPADE était morte :

karkides_capade

Le terme « feu Capade » laisse en effet supposer que cette association était morte ou sur le point de l’être. Contacté, M. Boulanger s’est dit très surpris de cette déclaration, infirmant les propos de M. Karkides.

Capade_Voeux_2016L’association est en pleine santé et impliquée dans de nombreux domaines

Pour faire court aux inquiétudes, M. Boulanger s’est montré rassurant, en affirmant que son association :

  • a un nombre d’adhérent constant voire en légère progression
  • s’implique dans le Conseil Citoyen, le Conseil Economique et Social
  • essaye de rencontrer le Préfet, notamment pour organiser une rencontre inter-départementale des Conseils Citoyens

En outre, M. Boulanger nous indique avoir déposé un recours gracieux contre le décret préfectoral par rapport au dossier Europa City. En l’absence de réponse, CAPADE va déposer un recours contentieux, car l’association estime qu’Europa City est un projet régional et non départemental. M. Boulanger indique : « Nous sommes les seuls à s’engager sur le dossier d’un point de vue contentieux. Aucune autre association ne l’a fait jusqu’à présent. Nous restons en cohérence avec notre ligne ».

Alain Boulanger se déclare neutre contrairement aux allégations de VME

Récemment, le bouillonnant Alain Boulanger s’était indigné que le blog porté par les deux membres de VME (M. Karkides et M. Suaudeau) aient osé le positionner en tant que « divers droite ». M. Boulanger nous affirme que lui et son association sont strictement neutres, et ajoute :

« Si j’ai soutenu Bruno Beschizza lors des élections municipales de 2014 c’est uniquement par rapport à sa vision sur Europa City ».

Alain Boulanger ajoute enfin que VME est une association qui se positionne d’elle-même à Gauche. C’est d’ailleurs pour cette raison que M. Boulanger avait refusé que VME rejoigne le conseil d’administration du Collectif Pour le Triangle de Gonesse (CPTG), M. Boulanger ayant peur que ce collectif ne soit phagocyté par les politiques.

Enfin, et contrairement à VME, Alain Boulanger et Capade ne soutiendront aucun candidat lors des présidentielles et des législatives 2017. « Il s’agit d’une cohérence et surtout du respect de la démarche associative« , rajoute un brin rageur M. Boulanger.

Hadama Traoré se rapproche de VME pour une liste aux municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois

hadama_traoreC’est pourtant dans plus de 3 ans, mais certaines ambitions commencent à se faire entendre : Hadama Traoré, agent de la ville d’Aulnay très connu dans les quartiers Nord de la ville, annonce au Parisien son intention de monter une liste pour 2020, en s’appuyant sur VME, une association politique émanant de la campagne d’Alain Amédro (ex EELV) aux municipales 2014.

Difficile de savoir quel sera l’impact d’une telle alliance, mais cela devrait avantager la liste Les Républicains, sachant que les quartiers Nord votent traditionnellement plus à gauche qu’à droite, dans des proportions qui varient en fonction du contexte national.

Cette liste pourrait, à l’instar de celle menée par un certain Mokhtar Fahrat, prendre des voix considérables au premier tour à la liste de Gauche, et peut être même se maintenir au second tour. A suivre…

VME : Appel au maintien au calme et soutien à Théo et sa famille

2017-02-08-cp-theoNos associations citoyennes expriment toute leur solidarité à Théo, violemment agressé par des individus appartenant à la Police ainsi qu’à sa famille. Nous restons très vigilants aux suites données à cette affaire et dans la durée afin que nous puissions retrouver confiance en notre Police dont le but est de nous protéger et non de nous mettre en danger.

Nous dénonçons les manifestations de violences et les dégradations dans les rues. Elles créent des dommages et situations de danger inacceptables qui vont contre l’appel des habitants dans cette affaire : « Personne ne peut être au-dessus de la loi ! »

Continuons à écouter l’appel au calme des habitants de nos quartiers. La violence ne fait pas avancer la justice et dégrade l’image de nos quartiers.Nous la condamnons, d’où qu’elle vienne, et réaffirmons notre engagement à appeler chacun au calme. La justice doit être faite, être vigilant doit se faire de manière pacifique.

Source : communiqué VME / La Révolution est en Marche

%d blogueurs aiment cette page :