Archives de Catégorie: Emploi

Des réfugiés du Soudan et d’ailleurs créent leur entreprise avec l’appui d’une fondation en Seine-Saint-Denis

Quand ils sont arrivés dans la capitale, il y a quelques mois ou quelques années, la plupart ne parlaient pas un mot de français et n’étaient pas en possession de papiers. Ils sont pourtant sur le point de créer leur entreprise. Depuis 2019 à Montreuil, puis l’année dernière à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), la fondation The Human Safety Net (créée par l’assureur Generali) accompagne des personnes réfugiées dans leur projet, gratuitement, pendant neuf mois. Un programme d’incubation lancé en collaboration avec le réseau La Ruche.

Amir, originaire du Soudan, se souvient encore de son premier jour à Paris, après un long périple d’un an via l’Égypte, la traversée de la Méditerranée puis l’Italie, à chaque fois grâce à des passeurs. « Je suis arrivé à la gare de Lyon et je ne savais pas où aller, explique cet homme de 30 ans, arrivé en France avec l’équivalent d’un Master 1 dans son pays d’origine. J’ai demandé à des gens où se trouvaient des campements. »

Source et article complet : Le Parisien

Ondel Traiteur à Aulnay-sous-Bois recrute !

Ondel Traiteur recrute maintenant.

L’établissement recherche des candidats pour occuper des postes différents :

  • Un profil de vendeur « en extra » sur les marchés semaine et/ou week-end.
  • Un profil de cuisinier à temps plein (travail au laboratoire) pour la fabrication de plats cuisinés maison.
  • Un profil de charcutier à temps plein (travail au laboratoire) de la viande, saucisses…

Permis B requis pour tous les postes. Si vous êtes intéressé n’hésitez pas à laisser un commentaire ou nous contacter directement.

10000 emplois à pourvoir en Ile-de-France dans le BTP

Le BTP cherche avant tout à casser une image négative pour embaucher des milliers de salariés. Dans l’objectif de construire de nombreux logements, d’en rénover d’autres, de poursuivre les travaux du Supermétro et de finir des chantiers des JO.

Bâtiment et travaux publics, même combat. « Nous sommes face à une pénurie de main-d’œuvre importante » déplore Philippe Servalli, tout nouveau président de la Fédération française du bâtiment du Grand Paris. Même son de cloche du côté de la Fédération régionale des travaux publics Île-de-France : « Le problème du recrutement est un frein au développement de nos entreprises », se désolent ses représentants.

Source et article complet : Le Parisien

3400 offres d’emploi sont à pourvoir en Île-de-France à la RATP

Le groupe RATP doit annoncer ce mercredi 26 janvier son plan de recrutements pour 2022 avec 6 700 nouveaux collaborateurs d’ici à la fin de l’année, dont 3 400 en région parisienne.

Si vous êtes à la recherche d’un emploi, que vous souhaitez conduire un bus ou une rame de métro, voire devenir contrôleur ou technicien, faites un tour sur la page des offres d’emploi RATP en cliquant ici.

Formation technicien d’assistance informatique via Simplon à Aulnay-sous-Bois

Parcours délivrant un diplôme reconnu par l’État, « Technicien d’assistance en informatique »*, titre RNCP de niveau 4 (ancien niveau IV), équivalent Bac

*Si toutes les compétences ne sont pas acquises à l’issue de la formation, une validation partielle de la certification RNCP est possible.

Taux de réussite des apprenants présentés à la certification d’avril 2019 à mars 2021 : 97% dont 97% totalement et 0% partiellement.

Pour en savoir plus sur cette formation, cliquer ici.

RATP et KEOLIS recrutent des chauffeurs de bus sur le secteur d’Aulnay-sous-Bois

On recrute des chauffeurs de bus à la RATP mais aussi chez Keolis à Aulnay-sous-Bois. Si vous souhaitez tenter votre chance et devenir chauffeur de bus sur l’une des lignes en Seine-Saint-Denis, n’hésitez pas à envoyer votre CV à l’une des entités.

En Seine-Saint-Denis, le taux de chômage continue de baisser… mais moins que la moyenne nationale

En novembre, la Seine-Saint-Denis comptait 188 310 demandeurs d’emploi toutes catégories confondues, soit 1 540 de moins qu’en octobre, ce qui représente une baisse de 0,8 %. Le taux de chômage continue donc sa légère diminution, et ce pour le troisième mois consécutif, selon les données du ministère du Travail et de Pôle emploi rendues publics ce lundi.

Toutes catégories confondues, le taux de chômage en Seine-Saint-Denis a diminué de 3,97 % en 2021. C’est dans la catégorie A, celle des chômeurs n’ayant eu aucune activité, que cette baisse est la plus marquée : -2,43 % par rapport à octobre et -12,13 % par rapport à janvier 2021. La Seine-Saint-Denis compte 118 450 inscrits à Pôle emploi n’ayant eu aucune activité, ce qui rejoint les chiffres de février 2020, avant le début de la crise économique et sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19.

Source et article complet : Le Parisien

La clinique privée d’Aulnay-sous-Bois recrute !

Alors que l’on ne voit pas le tunnel de la crise sanitaire et que de nombreux hôpitaux publics sont déjà surchargés malgré un très fort taux de personnes vaccinées, la clinique privée d’Aulnay-sous-Bois (Hôpital privé de l’Est Parisien, 11 avenue de la République) recrute.

Vous travaillez dans le public et vous souhaitez vous diriger vers le privé pour obtenir plus de moyens ? Vous êtes jeune diplômé et vous souhaitez débuter votre carrière dans une clinique très prisée ? Toutes les informations en cliquant sur l’image ci-contre.

L’Ecole Cloud Microsoft by Simplon à Aulnay-sous-Bois fête son premier anniversaire

Microsoft France et son partenaire historique Simplon célèbrent aujourd’hui le premier anniversaire des Ecoles Cloud Microsoft by Simplon. Après le succès des deux premières promotions déployées à Aulnay-sous-Bois (Île de France) et Castelnau-le-Lez (Occitanie), Microsoft France réaffirme sa volonté d’offrir aux personnes éloignées de l’emploi les moyens de se former au numérique, avec pour ambition huit nouveaux projets d’ouverture d’Ecoles Cloud sur le premier semestre 2022. 

Source et article complet : Microsoft

Pas de RSA pour les non-vaccinés privés d’emploi en Seine-Saint-Denis ? L’Etat doit-il assumer cette prise en charge ?

Quinze présidents de département dont Stéphane Troussel, président de la Seine-Saint-Denis ont signé une lettre ouverte envoyée ce vendredi 29 octobre au Premier ministre. Ils ne veulent pas payer le Revenu de Solidarité Active (RSA) aux personnes qui n’ont plus d’emploi parce qu’elles refusent de se vacciner comme le gouvernement les y oblige. Selon eux, c’est à l’État d’assumer ses choix et de payer.

Source et article complet : France Bleu

%d blogueurs aiment cette page :