Archives du blog

Des femmes audacieuses à Aubervilliers

Pour la journée internationale des droits des femmes, l’association Adie à Aubervilliers (qui défend l’idée que chacun peut entreprendre) organise une boutique éphémère dédiée aux femmes entrepreneuses en Seine-Saint-Denis.

7 créatrices audacieuses seront mises à l’honneur aujourd’hui de 15h à 20h à l’agence Adie Aubervilliers (35-37 Rue du Moutier).

Quitter la France pour investir aux Etats-Unis pour gagner de l’argent, c’est possible !

Le territoire Américain a connu des histoires rocambolesques en termes d’entreprenariat. Le géant Américain HP a commencé dans le garage de ses fondateurs. Il en fut de même pour Amazon avec le désormais célèbre Jeff Bezos qui avait tout misé au départ alors que beaucoup de raillaient à l’époque. D’autres entreprises ont démarré avec presque rien au départ comme Apple ou encore Zoom. Aux Etats-Unis, tout est possible à condition de croire en son destin et de ne se fixer aucune limite.

Contrairement en France où de nombreuses lourdeurs administratives empêchent tout un chacun de se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat (il faut savoir par exemple, aussi loufoque que cela puisse paraître, qu’il faut créer une entreprise pour pouvoir bénéficier légalement de l’argent versé par Google sur ses vidéos YouTube monétisées !), les USA sont connues pour la liberté d’entreprendre de créer et de tenter sa chance, que ce soit dans la Silicone Valley ou ailleurs.

Si vous habitez en France et que vous souhaitez vous rendre au pays de l’oncle Sam pour faire fortune, Tremplin Entreprises vous explique l’entreprenariat aux États-Unis afin de bien comprendre les mécanismes particuliers de ce pays et d’éviter les quelques erreurs qui peuvent vous amener nulle part.

Les USA sortent de la crise Covid grâce à l’injection d’énormes sommes d’argent par l’état fédéral, avec la possibilité de jouer sur la possibilité d’entreprendre. Contrairement aux mœurs Françaises, les Anglo-Saxons aiment le goût du risque et n’hésitent pas à tenter leur va-tout pour faire de leur création une prochaine multinationale.

Si vous vous posez des questions sur comment entreprendre aux Etats-Unis et que vous souhaitez limiter les risques et les déconvenues, il est conseillé de trouver un partenaire qui puisse vous aider dans un domaine particulier et vous permettre de positionner votre entreprise sur de bons rails. Même si cela va de soi, une bonne maîtrise de l’anglais est indispensable, à moins que vous ne vous dirigiez vers l’un des états frontaliers du Sud où l’Espagnol est aussi une langue officielle ou couramment parlée.

Bien entendu, les Etats-Unis ne sont pas forcément le paradis de l’argent facile. La prise de risque est grande, on peut perdre très gros et contrairement en France, il faut s’attendre à nettement moins de prestations sociales. Cependant, c’est un pays où il est possible de partir de rien et de transformer une idée en projet, et un projet en succès. Il y a de nombreux entrepreneurs Français qui sont partis vivre l’aventure Outre-Atlantique avec plus ou moins de succès. Entreprendre aux Etats-Unis, voire travaille au pays de l’oncle Sam tout simplement, permet de revenir avec de belles idées et avoir un train d’avance sur ces concurrents une fois revenu en France. Par exemple, la très célèbre Cristallerie d’Arques, celle qui a une renommée internationale et qui dispose d’une position dominante sur le marché Français, n’a dû son succès que par les idées récupérées par l’un de ses dirigeants qui était parti aux USA pour apprendre et qui en est revenu avec des idées plein la tête.

Pour investir aux USA, il vous faudra effectuer quelques démarches administratives pour vous installer là-bas et démarrer votre entreprise. Veillez à bien saisir les différentes structures possibles et surtout les techniques pour lever des fonds. A défaut de pouvoir entrer en bourse, vous pourrez compter sur des investisseurs privés qui pourront financer vos activités sur base d’un business plan et d’une feuille de route réaliste et atteignable. N’oubliez pas que si la communauté Française aux USA est plutôt petite, vous pourrez compter sur quelques groupes d’entre-aides avec la possibilité d’obtenir des conseils avisés et parfois un soutien logistique.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur l’entreprenariat aux USA, n’hésitez pas à tenter votre chance avec peut-être un gros succès à la clé. Si vous êtes déjà de l’autre côté de l’Atlantique et que votre business fonctionne à merveille, n’hésitez pas à revenir vers nous avec un commentaire pour nous informer des démarches et des pièges à éviter. Beaucoup de français souhaitent pouvoir sortir du marasme économique et les USA peuvent être une porte de sortie intéressante pour faire fortune et changer littéralement de vie. Il suffit de croire en ses chances pour y parvenir…

Source : contribution externe

Vers un rebond de l’immobilier d’entreprise dans le Sud-Est de la Seine-Saint-Denis, notamment à Noisy-le-Grand

Avec la pandémie de la Covid-19 et l’explosion du télétravail résultant, il était à craindre que l’immobilier d’entreprise allait souffrir pour de longues années, le télétravail ayant montré que de nombreuses entreprises pouvaient compter sur leurs employés chez eux. Mais alors que la France est quasiment entièrement déconfinée, on remarque que de nombreuses sociétés incitent leurs salariés à revenir progressivement dans les locaux, en mixant présence sur site et télétravail.

En Seine-Saint-Denis, de nombreux pôles tertiaires notamment sur le secteur de Saint-Denis, Montreuil et Noisy-le-Grand. Outre la zone industrielle des Richardets, la ville dispose également d’un centre-ville dynamique, loin des tumultes de la capitale et à deux pas des verts pâturages que l’on peut trouver dans le département de la Seine-et-Marne. Sans oublier que la Marne est ses bords aménagés vous permettront de profiter du footing pendant votre pause, ou tout simplement vous reposer l’esprit en admirant un espace sauvage en plein milieu d’un tissu urbain.

Il existe de nombreuses agences mais aussi des professionnels indépendants pour trouver votre futur bureau en location à Noisy Le Grand. Desservie par le RER A et le RER E, traversée par l’autoroute A4 et la RN 370 (qui permet de rejoindre la zone de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle), cette ville est idéale pour les entreprises qui souhaitent proposer à leurs salariés des locaux dont les prix restent relativement accessibles comparés à ce que l’on peut trouver sur le secteur de La Défense, Paris Montparnasse ou même Montreuil. Idéalement située en direction d’un autre poumon économique, Marne-la-Vallée, Noisy-le-Grand dispose de nombreux avantages indéniables dans un département où de nombreuses aides permettre aux jeunes entrepreneurs de s’implanter.

Est-ce un retour du boom de la location de bureaux d’entreprise ? S’il est un peu trop tôt pour se prononcer, il est notable que de nombreux salariés souhaitent tourner la page définitivement des restrictions sanitaires et retrouver une situation plus convenable pour travailler. Pouvoir parler à des collègues, sortir de ses 4 murs, pouvoir profiter d’un emplacement situé à deux pas du centre-ville pour changer d’air… Les employeurs autant que les salariés aspirent à retrouver une situation normale, c’est à dire avant la terrible déclaration du président Emmanuel Macron annonçant un confinement en mars 2020.

Outre la possibilité de se sociabiliser et de rompre avec la monotonie, la location de bureau permet également aux actifs de bénéficier d’une logistique de qualité professionnelle, d’un service d’impression haut niveau et parfois d’un service de secrétariat pour tout ce qui est envoi de courrier, voire de prise de rendez-vous.

Et vous concernant, êtes vous prêt à abandonner le télétravail, à rependre les transports et à retrouver votre vie d’avant ? Que vous travailliez à Aulnay-sous-Bois, Bondy, Drancy, Saint-Denis ou à Noisy-le-Grand, la reprise des habitudes peut vous permettre de vous motiver davantage dans un monde où tout est informatisé, automatisé et où les réseaux sociaux prennent le dessus, notamment chez les plus jeunes. Et si vous êtes entrepreneur et que vous souhaitez étendre vos activités en recrutant du personnel, la location de bureau à Noisy-le-Grand ou ailleurs dans le département de la Seine-Saint-Denis vous permettra de mieux maîtriser vos dépenses et vérifier la productivité de votre personnel.

Source : contribution externe

Les entrepreneurs en herbe se vendent au cœur de la cité à Aulnay-sous-Bois

Ils avaient trois minutes pour présenter leur projet d’entreprise devant un jury de professionnels et des habitants.

Sur le parvis du Nouveau Cap, la salle culturelle des quartiers nord d’Aulnay-sous-Bois, les idées ont fusé, ce samedi après-midi. Douze jeunes de Seine-Saint-Denis ont présenté – en trois minutes obligatoires – leur projet d’entreprises, devant un jury de personnalités et des dizaines d’habitants venus les écouter. À la clé de cet événement intitulé « Pose ton idée » : 1 000 € de matériel pour monter leur boîte, mais surtout, un réseau pour les aider à percer.

« Cela fait sept ans que j’accompagne des porteurs de projet, notamment dans les quartiers populaires, et le constat est simple : les profils manquent de mixité ! Ceux qui percent, ce sont toujours les mêmes, ceux qui sont « connectés » au sens large, qui ont un réseau. Du coup, on perd une foule de bonnes idées dans le processus », regrette Hawa Dramé, de l’association Time 2 Start, qui soutient les entrepreneurs et organise l’événement.

Source, image et article complet : Le Parisien

Les entreprises susceptibles de recruter à Aulnay-sous-Bois

La ville d’Aulnay-sous-Bois était un carrefour stratégique avec de nombreuses grandes entreprises implantées dans les zones industrielles du Nord. Il y avait PSA, il y avait Xerox, et il y a encore Guerbet et L’Oréal. Il y a également de nombreuses PME, des entrepreneurs qui sont pour la plupart aidés par la  Maison de l’Emploi Convergence entrepreneurs, autrefois la célèbre M2E.

Avec un chômage important notamment parmi les jeunes, Aulnay-sous-Bois n’est pas épargnée par la crise sociale et les tensions que l’on retrouve sur la plupart du département de la Seine-Saint-Denis. Cependant, la ville possède des atouts indéniables, comme :

  • Des accès par autoroute via l’A1, l’A3 et l’A104
  • Une gare RER B, le terminus du Tram-Train T4 et une future gare du Grand-Paris, située au niveau du carrefour de l’Europe dans le Nord de la ville
  • Des grandes zones industrielles (Les Mardelles, Zone de la Fosse à la Barbière, Les Mardelles, le Coudray, Garonor… Certaines de ces zones étaient raccordées il y a encore quelques année à une voie ferrée pour le Fret appelée « la voie mère »

Cependant, de nombreux jeunes ne parviennent pas à obtenir le précieux sésame à cause d’un manque de formation, de diplômes ou d’expérience dans le domaine concerné. Et si le CV peut déjà devenir une barrière pour un CDD ou un CDI, l’entretien d’embauche peut supprimer le minimum de chance pour un jeune de faire ses preuves et entrer dans la vie active.

Pour obtenir un  entretien d’embauche et mettre toutes les chances de son côté, chaque candidat doit au mieux préparer le résumé de son parcours, en quoi il pourrait apporter comme valeur ajoutée à l’entreprise, mais aussi exprimer de manière naturelle ses objectifs et ce qu’il recherche comme gratification (poste, bien-être au travail, salaire, équilibre avec la vie familiale…).

Et bien souvent, des pièges se glissent dans l’entretien d’embauche, où le recruteur, qui a l’habitude de converser avec des candidats de psychologie différente, parviendra à déstabiliser le candidat et à compromettre toutes ses chances de parvenir à décrocher le poste.

Au-delà de ces difficultés parfois insurmontables pour certains candidats, la ville dispose d’un vivier d’entreprises et de commerces que l’on trouve principalement dans le Nord de la ville. Le site PSA est en pleine reconfiguration (même s’il est vrai qu’une partie du terrain est réservé pour construire des immeubles de logements), et certaines zones industrielles accueillent des entreprises dynamiques à la recherche de talents locaux. Le centre commercial O’Parinor est également une bonne occasion pour les plus jeunes de trouver un emploi notamment dans une boutique de la galerie marchande, qui peut servir de tremplin pour un métier en tant que commercial.

Le Président disait qu’il suffisait de traverser la rue pour trouver un emploi. Ce n’est certainement pas aussi simple, mais à vous de mettre toutes vos chances de votre côté…

Les chefs d’entreprise ont leur réseau à Aulnay-sous-Bois

Paris, terres d’envol, qui regroupe huit villes du nord est du département, vient de signer une convention avec le ME93, un réseau d’entrepreneurs. Objectif : que les plus expérimentés distillent de bons conseils aux jeunes chefs d’entreprise.

Comment faire fructifier sa petite entreprise ? Pour tenter de répondre à cette question, le territoire Paris, terres d’envol, qui regroupe huit communes de l’est du département*, vient de signer un partenariat avec le réseau Mieux Entreprendre93 – une sorte de club d’entrepreneurs. Objectif : organiser des événements dédiés aux chefs d’entreprise locaux, pour qu’ils partagent leurs bonnes recettes, en contrepartie d’une petite contribution financière.

16 000 entreprises sur le territoire

« Paris, terres d’envol compte 16 000 entreprises… mais aucun réseau pour les lier. Or, c’est un besoin pour leurs dirigeants, surtout des plus petites, car on sait que le réseau change tout : il apporte du business », explique Stéphanie Monjoin, la déléguée générale du ME93 – qui regroupe 180 adhérents dans tout le département, organisant chaque année vingt événements.

Source et article complet : Le Parisien

Le Bus Régional de la Création d’Entreprise de passage à Drancy, Dugny, Aulnay-sous-Bois et au Blanc-Mesnil

afficheA3_caab_3[1]Portée par l’association d’aide à la création d’entreprise BGE PaRIF, le Bus Régional de la Création d’Entreprise est un programme itinérant de sensibilisation et de conseil à l’entrepreneuriat.

Près de 3 500 entrepreneurs ont été accueillis et informés à bord du Bus depuis septembre 2013.

 

Dans le cadre d’un partenariat avec la Maison de l’Emploi – Convergence Entrepreneurs d’Aulnay-sous-Bois et l’Association Blanc-Mesnil Développement, le Bus Régional de la Création d’Entreprise stationnera à travers les villes de Drancy, le Blanc-Mesnil, Dugny et Aulnay-sous-Bois pour recevoir gratuitement et sans rendez-vous les créateurs ou futurs créateurs d’entreprises, mais également les entrepreneurs qui veulent relancer la croissance de leur activité.

  • Lundi 30 Mai, 10h-13h – 14h-18h : Gare de Drancy
  • Mardi 31 Mai,  10h-13h – 14h-18h : Mail Debré Berhan (derrière la mairie) – Blanc-Mesnil
  • Mercredi 1 Juin, 10h-13h : Parvis Edith Piaf – Dugny
  • Mercredi 1 Juin, 15h- 18H : Rue Calmette et Guérin – Quartier Gros Saule – Aulnay-sous-Bois
  • Jeudi 2  Juin, 10h-13h – 14h-18h : Parking du NETTO – 139 route de Mitry – Quartier Mitry Ambourget – Aulnay-sous-Bois
  • Vendredi 3 Juin, 10h-13h – 14h-18h : Parking du LIDL – 1 bd Marc Chagall – Quartier Rose des Vents – Aulnay-sous-Bois

Le Bus vient à la rencontre des créateurs et des chefs d’entreprises

Source : communiqué partenaires du bus régional de la création d’entreprise.

Le Bus de la création d’entreprise à Aulnay-sous-Bois à partir du 14 septembre

bus_entreprise_aulnayVous êtes créateur ou futur créateur d’entreprise, ou encore entrepreneur : venez rencontrer gratuitement et sans rendez-vous les conseillers BGE PaRIF et leurs partenaires.

Ils vous attendent de 10h à 13h et de 14h à 18h.

Le Bus de la création d’entreprise sera stationné :

  • lundi 14 septembre : Quartier centre Gare – Gare du RER côté place du Général de Gaulle
  • mardi 15 septembre : Quartier Gros Saule – rue du Docteur Bernard (parking en face du collège Pablo Neruda)
  • mercredi 16 septembre : Quartier Balagny– terre plein devant la pharmacie – allée de Catalogne
  • jeudi 17 septembre : Quartier Rose des Vents – parking du Lidl – 1 bd Marc Chagall
  • vendredi 18 septembre : Quartier Mitry Ambourget – parking du Netto – 139 route de Mitry
  • Jeudi 17 septembre, Coopaname animera un atelier « Etre entrepreneur et salarié » (14h30 – 17h30).

Source et image : evenement-fr

Forum de la création et de la reprise d’entreprise : remise des prix

seine-saint-denisLes Trophées de l’Economie 2014 de Seine-Saint-Denis ont récompensé trois créations d’entreprise à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-Saint-Denis à Bobigny, le 14 novembre 2013.

 Initiative conjointe de la Chambre de Commerce et de l’Industrie et du Département de la Seine-Saint-Denis, ce Forum annuel permet de valoriser la création d’activités, de présenter les structures d’appui, d’informer au mieux celles et ceux qui souhaitent créer leur entreprise, trouver des financements et être guidés dans leur démarche.

Territoire entreprenant, laboratoire d’idées, la Seine-Saint-Denis bénéficie d’une biodiversité économique dans lequel coexistent des grands groupes mais également un tissu important de PME locales. 15 000 femmes et hommes créent chaque année leur propre activité dans notre département.

À l’occasion de ce Forum, furent remis les prix des Espoirs de l’économie qui dans une actualité morose, invite à l’optimisme puisqu’il permet de mettre en lumière des trajectoires de réussites séquano-dionysiennes. 
Trois entreprises, et à travers elles trois entrepreneurs dionysiens, furent ainsi distinguées dans trois catégories : catégorie « créateurs », catégorie « jeunes entrepreneurs » et catégorie « repreneurs ».

Les Trophées de l’Economie 2014 de Seine-Saint-Denis ont récompensé trois créations d’entreprise

Les entreprises lauréates sont :

  • Catégorie créateur

LUMILA (à Aulnay-Sous-Bois) : développe, industrialise et installe des solutions technologiques LED sur mesure, originales et innovantes. Dirigeants : Stéphane KERLOC’H et Josselin PRIOUR

  • Catégorie jeune entrepreneur

MUSE D. TERRITOIRES (à La Courneuve) : agence de développement local qui croise les expertises d‘un laboratoire de recherche et d’une agence de communication. Dirigeant : Ahmed BOUZOUAÏD

  • Catégorie Repreneur

MEDICAVENIR (à Paris Nord II – Tremblay-en-France) : spécialisée dans la distribution et la location de matériels ou de consommables à usage médical pour personnes dépendantes. Dirigeant : Philippe PLOMION

Ces entreprises créées ou reprises depuis moins de trois ans ont été sélectionnées selon les critères suivants par un comité d’experts : 

  • Équilibre financier et rentabilité
  • Originalité du produit ou du positionnement
  • Adéquation homme / projet
  • Potentiel de développement
  • Exemplarité et insertion dans le département

Pratique

Chambre de commerce et d’industrie de Seine-Saint-Denis – Bobigny 
 Tél. : 0820 012 112 (0,12 -/minute) 
www.cci93.fr

%d blogueurs aiment cette page :