Archives du blog

Collèges : suppression de la note de vie scolaire

rythmes-scolairesUn décret publié au Journal officiel du mercredi 15 janvier 2014 supprime la note de vie scolaire qui était attribuée aux élèves des collèges de la classe de 6e à la classe de 3e, cette note étant également prise en compte dans l’attribution du diplôme national du brevet.

Cette note évaluait un « savoir-être » des élèves à partir de quatre critères :

  • assiduité,
  • respect du règlement intérieur,
  • participation à la vie de l’établissement ou aux activités organisées ou reconnues par l’établissement,
  • obtention de l’attestation de sécurité routière et de l’attestation de formation aux premiers secours.

Elle avait été mise en place à la suite de la loi d’orientation de 2005, un décret et un arrêté ayant été publiés en ce sens au Journal officiel du 12 mai 2006.

Seine-Saint-Denis : Rencontres des Acteurs de l’Éducation le 7 décembre

rythmes-scolairesLes 5èmes Rencontres annuelles des Acteurs de l’Éducation en Seine-Saint-Denis se tiendront le samedi 7 décembre au Théâtre Gérard Philipe à Saint-Denis.

Avec « IN SITU, résidences d’artistes dans les collèges » et « la Culture et l’Art au Collège », le Conseil général de la Seine-Saint-Denis s’est fortement engagé en faveur de l’éducation artistique et culturelle.

Ces dispositifs ambitieux, conduits en partenariat avec l’Éducation nationale et les acteurs culturels du département, permettent un contact direct entre les collégien-ne-s et les artistes et leurs œuvres. Leur évaluation a montré qu’ouvrir ainsi leur horizon culturel par une démarche éducative et artistique exigeante, contribue autant à leur épanouissement personnel qu’à leur réussite scolaire.

À l’heure où les ministères de la Culture et de l’Éducation nationale lancent un grand plan national d’éducation artistique et culturelle, le Département souhaite faire largement partager son expérience et son expertise, à l’ensemble de la communauté éducative qui va y être associée en Seine-Saint-Denis.

Programme

9h30 Accueil et mot d’accueil de Christophe Rauck, directeur du Théâtre Gérard Philipe

9h45 Introduction par Stéphane Troussel, président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

10h-11h15 L’Éducation artistique et Culturelle en Seine-Saint-Denis : une exigence partagée par l’ensemble des acteurs 
Avec la participation de : Caroline Heudiard, enseignante, inscrite en parcours Culture et Art au Collège (CAC) et en résidence In Situ. 
Anne-Flore Cabanis, plasticienne, accueillie en résidence In Situ. 
Khadidja Bot, principale adjointe du collège Maurice Thorez de Stains, inscrit en parcours d’éducation à l’image, CAC et Collège au Cinéma. 
Élisa Portier, réalisatrice, accueillie en résidence In Situ.

Projection du clip «  Life on Earth  », réalisé par Olivier Babinet dans le cadre de sa résidence In Situ.

11h30-12h45 Les parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC) : coordonner les actions au bénéfice des élèves tout au long de la scolarité 
Avec les interventions des représentants : de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, du Rectorat de Créteil, d’une ville impliquée dans l’éducation artistique et culturelle, de la Région Île-de-France, du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

Le Département de la Seine-Saint-Denis souhaite la bienvenue aux nouveaux enseignants des collèges

education_93Pour la première fois, le Département de la Seine-Saint-Denis, en partenariat avec l’Éducation nationale, organisait une soirée d’accueil des enseignants nouvellement nommés sur son territoire. C’était 16 octobre au Nouveau Théâtre de Montreuil, Centre dramatique national.

Chaque année, le Département met à la disposition des enseignants une offre éducative riche et variée, à laquelle il consacre 8 millions d’euros. Si ces dispositifs — ballades de découvertes urbaines, résidences d’artistes, accueil des élèves exclus, etc. — participent de la réussite des élèves, la stabilisation des équipes éducatives est primordiale.

En organisant un moment privilégié d’accueil et de rencontre avec les nouveaux enseignants des collèges, le Conseil général entendait leur présenter les nombreux atouts du territoire, afin de les inciter à s’investir durablement en Seine-Saint-Denis.

Lors de cette soirée, les enseignants ont découvert le Nouveau Théâtre de Montreuil, un des quatre Centres Dramatiques Nationaux de Seine-Saint- Denis, où ils ont assisté à une représentation de Please, continue (Hamlet) de Yan Duyvendak.

Depuis le 7 octobre et jusqu’au 22 novembre, les élections des conseillers généraux des collégiens se déroulent dans les collèges de Seine-Saint-Denis

7eme_College_Aulnay_2Créé en 2009, le Conseil général des collégiens a vocation à être une instance éducative, citoyenne et représentative des collégiens de la Seine-Saint-Denis. L’assemblée collégiale (CGC) est ouverte aux élèves de 5ème et de 4ème, composée de deux conseillers généraux — un garçon et une fille — représentant les 120 collèges du département.

Cette assemblée ambitionne d’être un lieu de médiation entre les élus du département et les collégiens, et d’être un lieu du débat public, puisqu’ils auront toute latitude au sein de cette assemblée d’exercer leurs prérogatives d’élus.

Voter, interpeller, débattre, les maîtres mots du Politique seront au cœur des actions des élus du Conseil général des collégiens, particulièrement dans les politiques publiques d’éducation et de jeunesse qui les concernent en premier lieu.

Par ailleurs, lors de la précédente mandature, quatre thématiques avaient été retenues par les représentants membres du Conseil général des collégiens, dont on a pu louer l’engagement et le réel dynamisme à la réalisation lors des commissions mensuelles :

  • Le temps libre- création d’un jeu- « Ultimate pâtisserie » autour de la gastronomie ;
  • L’orientation : création d’un web documentaire pour informer et soutenir les élèves de 3ème dans leur recherche de stage et d’entreprise ;
  • L’écologie urbaine- réalisation d’un film « Super écolo » de sensibilité écologique ;
  • La justice et le droit –réalisation d’un film « Tous égaux » de lutte contre les discriminations.

Ce travail collégial a fait l’objet d’une restitution devant les élus et la direction académique des services de l’éducation nationale : la qualité des projets présentés a suscité l’unanimité au regard de l’engagement civique des citoyens en devenir.

La culture et l’art au collège, saison 2013-2014 en Seine-Saint-Denis

seine-saint-denisComplémentaire des actions existantes dans ce domaine, « La Culture et l’Art au Collège » s’adresse aux 120 collèges publics de la Seine-Saint-Denis et a pour singularité de placer au cœur des projets, la relation aux artistes et aux scientifiques. Un appel à projets annuel en direction de toutes les structures culturelles et scientifiques permet aux artistes et aux scientifiques de co-élaborer avec les collèges des parcours d’une quarantaine d’heures.

En partenariat avec l’Éducation nationale et la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC d’Île-de-France), le Département prend en charge chaque année jusqu’à trois parcours culturels et artistiques par établissement. »

Supports disponibles :

Édition 2013/2014, les résultats de l’appel à projets sont disponibles

Suite à la tenue du comité de pilotage, composé du Département, des représentants du Rectorat, de l’inspection académique et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France, la liste des parcours retenus est publiée sur le site du dispositif : http://micaco.seine-saint-denis.fr/.

À noter que certains parcours retenus par le comité de pilotage ne peuvent pas se dérouler dans les collèges initialement proposés en raison d’un trop grand nombre de propositions dans ces établissements (le nombre de parcours étant limité à trois par collège). Une « bourse aux parcours » (accessible aux collèges uniquement) est donc ouverte dès maintenant pour permettre à ces parcours d’être « relocalisés » dans un nouvel établissement.

Pour télécharger la plaquette, cliquer ici.

Seine-Saint-Denis : 18 collèges sans budget

9 janv 18  collèges refusent de voter leur budget18 collèges (sur 120) ont refusé de voter leur budget 2013, afin de protester contre la baisse de l’enveloppe de fonctionnement alloué par le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis. Ces collèges seront ainsi sous tutelle.

La baisse serait de 7% environ, ce qui a un impact sur le déroulé de l’enseignement. Pour sa part, le Conseil Général rappelle que, via une mutualisation, le tarif du gaz a baissé de 15% et que l’enveloppe allouée au Plan Éducatif Départemental a été augmenté de 800 000 €.

Source : Le Parisien. Pour consulter l’article complet, cliquer sur l’image ci-contre.

%d blogueurs aiment cette page :