Publicités

Archives du blog

Autoritarisme et répression s’installent à Aulnay sous Bois

Arrestation d’administrés, fouille, confiscation d’affiches, un climat délétère s’installe durablement à Aulnay-sous-Bois, et c’est la police municipale aux ordres du 1er magistrat de la ville qui la met en œuvre contre des citoyens qui ont été appréhendés pour avoir exercé leur citoyenneté !

homophobie1Informer n’est pas un délit ! Convier à un débat portant sur l’homophobie non plus ! Au contraire, cela aurait au moins l’avantage de redéfinir  ensemble ce qui est licite et ce qui ne l’est pas, ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas  !  Les commentaires désobligeants, haineux et parfois scandaleux qui fusent sur les réseaux sociaux et sur les blogs Aulnaysiens  envers les homosexuels sont inacceptables ! Et pourquoi cette prise de position réactionnaire du Maire ? Qui sème le vent ne récolte-t-il pas la tempête ?

La répression qui s’organise violemment envers ceux qui s’interrogent  sur les positions extrêmes de leur Maire n’est-elle pas excessive et disproportionnée ?

En effet, des administrés Aulnaysiens qui souhaitaient informer leurs concitoyens de l’organisation d’une soirée-débat autour de l’homophobie, fixée le 8 décembre prochain à 19h30 à la salle Dumont, ont été emmenés au poste de police pour avoir apposé des affiches annonçant ce débat…

Arrêtés et fouillés comme des délinquants ( qu’ils ne sont pourtant pas ! ), alors qu’ils ne faisaient qu’user du droit d’informer, leurs affiches ont été confisquées, ce qui constitue le premier pas vers une sorte d’autoritarisme et un déni caractérisé de démocratie !  On peut se demander à juste raison, en vertu de quels droit la liberté d’expression des citoyens est elle ainsi autant mise à mal et méprisée par la police municipale ? Se serait-elle vu intimer l’ordre de faire obstacle à toute expression citoyenne contraire aux positions du maire…

Apposer des affiches annonçant un débat de société particulièrement d’actualité en ces temps troubles où les haines et les discriminations se multiplient envers les homosexuels sur les réseaux sociaux, ne constitue pourtant pas en lui-même un trouble à l’ordre public ! La police municipale est-elle au service des citoyens ou bien promeut-elle exclusivement la propagande du maire ? Là encore, on peut légitimement se demander si  la police municipale subventionnée par les deniers du contribuable est utilisée à bon escient…

Article de Catherine  Medioni

Publicités

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois contre une campagne de prévention sur le sida à destination des homosexuels ?

sida_homo_aulnaySelon BFM TV, Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, n’apprécie pas la dernière campagne gouvernementale de prévention contre les maladies sexuellement transmissibles, notamment le Sida. La raison ? Une affiche jugée trop choquante. En effet, cette campagne est destinée principalement à la communauté homosexuelle et sur l’affiche, on voit clairement deux hommes qui s’embrassent.

Bruno Beschizza déciderait donc par arrêté municipal de bannir cette campagne, en apposant notamment un bandeau jaune. Pour le maire d’Aulnay, les enfants pourraient être choqués par cette image il est vrai pas très catholique…

Journée de retrait de l’école dès Lundi pour protéger les enfants de l’introduction à l’homosexualité, la bisexualité et la transsexualité ?

Farida_BelghoulDes parents d’élèves nous informent qu’à partir du Lundi 27 janvier, un mouvement appelle à une mobilisation, 1 fois par mois, pour retirer les enfants. Motif : protester contre une rumeur sur l’introduction de la théorie du genre à l’école.

Des parents nous informent en effet que le nouveau programme scolaire (2014) comporterait, dès la primaire, une introduction sur la sexualité. Des associations LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisxuels, Transsexuels) seraient impliquées pour lutter contre les discriminations. Farida Belghoul, enseignante, est derrière ce mouvement de protestation.

Nous ne savons pas quel sera l’impact sur les écoles Aulnaysiennes. En tout cas, plusieurs parents nous ont indiqué vouloir supporter ce mouvement. Des enseignants nous ont également indiqué avoir eu connaissance de ce mouvement et de l’introduction du concept dans le programme scolaire de 2014/2015. Mais rien n’est officialisé pour le moment.

 

%d blogueurs aiment cette page :