Publicités

Archives du blog

A Aulnay-sous-Bois, le renouveau de la friche industrielle passe par la logistique

@Le Parisien

Le Premier ministre Edouard Philippe était en visite ce lundi sur le nouveau site d’ID Logistics pour rencontrer les professionnels du secteur.

Edouard Philippe en personne était en visite ce lundi à Aulnay-sous-Bois. A cette occasion, Eric Hémar, PDG d’ID Logistics et Patrick Daher, président du groupe éponyme, ont remis au Premier ministre un rapport pour améliorer la compétitivité de la France dans le secteur de la logistique.

Le chef du gouvernement a annoncé la tenue d’un comité interministériel en début d’année prochaine, pour répondre aux multiples doléances, notamment sur la formation.

Les entrepôts ont remplacé l’usine PSA

Ce n’est pas par hasard si Edouard Philippe a choisi les entrepôts d’ID Logistics, inaugurés en avril dernier sur l’ancien site de l’usine PSA. « Le Premier ministre était très intéressé par notre projet : une ancienne friche industrielle convertie en entrepôts », confie Eric Hémar.

Son entreprise a racheté 15 ha sur les 160 que comptaient les terrains PSA pour construire deux entrepôts flambant neufs de plus de 90 000 m2.

100 camions chargés chaque jour

« Nous sommes très fiers de cette implantation, ajoute-t-il. Nous nous sommes intéressés à ce site dès la fermeture de l’usine, nous avons même fait des propositions de reclassement de personnel. » L’usine emblématique PSA a fermé ses portes en 2013.

Avec 136 quais, 100 camions chargés et 1 200 palettes expédiées chaque jour, le site d’ID Logistics utilisé par l’enseigne Carrefour marque le renouveau de la friche industrielle.

Source et article complet : Le Parisien
Publicités

Édouard PHILIPPE, Premier ministre, à Aulnay-sous-Bois, lundi 16 septembre 2019

Le secteur de la logistique, qui organise et gère les flux de marchandises, est un déterminant essentiel de la compétitivité française. Il représente 10% de notre PIB et 1,8 million d’emplois.
Le Premier ministre et les ministres se rendront sur le site ID Logistics d’Aulnay-sous-Bois, une plateforme majeure d’Ile-de-France, afin de rencontrer des professionnels du secteur et d’échanger sur les besoins identifiés.
A cette occasion, deux personnalités reconnues du secteur, Eric Hémar et Patrick Daher, qui ont été chargées par le Gouvernement de recommander des solutions pour améliorer la compétitivité de la chaîne logistique en France, remettront au Premier ministre leur rapport. Le Premier ministre annoncera des mesures destinées à répondre aux besoins du secteur et à faire de la France un carrefour logistique stratégique.

Déroulé prévisionnel :

  • 15h45 Visite de l’entrepôt
  • 16h00 Remise du rapport  » Pour une chaîne logistique plus compétitive au service des entreprises et du développement durable
  • 16h05 Table ronde avec des acteurs de la logistique
  • 16h45 Annonces du Premier ministre

Source : Presse Agence

Le site PSA à Aulnay-sous-Bois attend désespérément l’arrivée des entrepôts ID Logistics

PSA_Aulnay_DestructionLe Parisien révèle une fois encore les difficultés de reconversion du site PSA à Aulnay-sous-Bois. Alors qu’ID Logistics avait promis il y a quelques années l’ouverture d’entrepôts et la création de centaines d’emplois, aucune trace des travaux d’implantation n’est encore perceptible. De quoi inquiéter les analystes et de se demander du devenir réel du site.

ID Logistics devrait ouvrir à Aulnay-sous-Bois avant juin 2016, des emplois pour les Aulnaysiens à la clé

PSA_LibeLe Parisien nous informe que, si la construction des nouveaux entrepôts ID Logistics sur le site PSA à Aulnay-sous-Bois a pris du retard, rien n’est remis en cause et cette société devrait ouvrir ses portes d’ici juin 2016. A  termes, ce serait environ 500 emplois qui seraient créés, dont une bonne partie réservée pour les Aulnaysiens grâce à l’appui de la Meife.

Quant au reste du site, plus grand que La Défense, un projet d’implantation des ateliers du Grand Paris Express est toujours à l’étude, ce qui sauverait peut-être le passé ferroviaire du site.

ID Logistics acquiert enfin un bout des terrains PSA à Aulnay-sous-Bois

PSA_Aulnay_Destruction

Vidéo

L’entreprise ID Logistics est désormais propriétaire d’une parcelle des terrains PSA à Aulnay (photo). La signature de la vente a eu lieu cette semaine entre le constructeur automobile et la société de logistique.

Source et article complet : Le Parisien

ID Logistics à Aulnay-sous-Bois : rapport et conclusions du commissaire enquêteur

PSA_LibeLa rédaction vous propose de prendre connaissance du rapport et des conclusions du commissaire enquêteur sur permis de construire ID Logistics, dans le contexte de la revitalisation économique du site PSA. Cliquer ici pour obtenir ce document.

Article proposé par Annie Neveu

ID Logistics : Notre objectif est de créer 590 emplois sur le site PSA Aulnay-sous-Bois

ID_logisticsAlors que l’usine PSA d’Aulnay se vide, le PDG d’ID Logistics, Eric Hémar,détaille pour la première fois son projet d’implantation prévu pour début 2015.

Les salariés de PSA connaissent bien le nom d’ID Logistics. En février, la société annonçait son projet de créer plus de 600 emplois (chiffre ensuite revu à la baisse) sur les terrains de l’usine d’Aulnay-sous-Bois, qui doit fermer en 2014. Sept mois plus tard, alors que les ateliers de PSA se vident au gré des mutations et départs, élus et syndicats s’inquiètent (lire ci-dessous). ID Logistics tarde à recruter et, il y a huit jours, l’entreprise a retiré sa demande de permis de construire, déposée début juillet auprès des mairies d’Aulnay et de Gonesse (Val-d’Oise). Après avoir longtemps observé un silence prudent, son PDG, Eric Hémar, s’explique.

Pourquoi avez-vous retiré votre demande de permis de construire?
ÉRIC HÉMAR.
Le permis concernait la construction de trois bâtiments dans la partie nord-ouest du site : deux de 50000 m2 chacun, auxquels sont liés les emplois annoncés ; et un troisième plus petit, de 35000 m2. Durant l’été, les choses ont bougé. A la demande d’un client, nous allons revoir la conception du troisième bâtiment.

Ce n’est donc pas un désengagement de votre part ?
Pas du tout. D’ici quinze jours, nous déposerons un nouveau permis pour les deux bâtiments. Et on se laissera le temps de travailler sur le troisième. Notre calendrier reste le même. La livraison du premier bâtiment aura lieu début 2015. Notre objectif est toujours de créer jusqu’à 590 emplois, et d’embaucher en priorité des gens de PSA.

Qu’est-ce que cela signifie ?
Nous examinerons les candidatures de salariés de PSA avant les autres. Mais nous embauchons à nos conditions, avec notre grille de salaires. Ce n’est pas un transfert de personnel.

Justement, la perte de salaire inquiète les ouvriers…
Il est exact que ce ne sont pas les salaires de PSA. La particularité, c’est que la part du bonus est importante chez nous. Un préparateur de commandes avec une année d’ancienneté touche un peu moins de 1500 € brut. En incluant le treizième mois et les primes, on peut atteindre 2000 € brut.

Le bruit a couru que vous refusiez les candidats âgés de plus de 50 ans?
C’est faux et contraire à nos valeurs. Nous avons d’excellents collaborateurs de plus de 50 ans. En revanche, nous engageons des gens réellement formés à nos métiers.

Avez-vous commencé à recruter?
Cela concerne moins d’une dizaine de personnes. Elles ont été embauchées sur d’autres sites, et il n’est pas sûr qu’elles reviennent. Le vrai sujet, c’est que les volumes de production baissent plus vite que prévu à l’usine PSA (NDLR : la production cesserait fin octobre). On réfléchit à une solution intermédiaire, pour occuper les salariés le temps que nos bâtiments soient livrés.

PSA annonce que vous allez recruter 150 personnes d’ici à la fin de l’année…
C’est notre objectif. Avant fin 2013, nous aurons reçu tous les candidats pour que les gens puissent ensuite suivre des formations en 2014 et être opérationnels en 2015.

Etes-vous en retard?
Pas du tout. C’est un dossier complexe. Il n’est pas anormal que cela prenne du temps.

Source et image : Le Parisien du 12/09/2013

La RATP, SNCF et les Aéroports de Paris offrent 300 emplois aux salariés de PSA Aulnay-sous-Bois

PSA_AulnayUne grève très dure touche le site PSA à Aulnay-sous-Bois, si bien que le site de Poissy (Yvelines) est obligé d’augmenter la cadence pour rattraper le retard de production. Plusieurs centaines d’employés du site d’Aulnay garderont un emploi sur site grâce à ID Logistics. D’autres auront la possibilité de venir travailler à la RATP, à la SNCF ou aux aéroports de Paris. Ce sont en grande partie des emplois d’opérateurs de maintenance (SNCF, Aéroports de Paris) ou de conducteurs de bus (RATP). 300 emplois seraient concernés.

En tout, l’ensemble des employés de PSA Aulnay sera reclassé : site de Poissy (1 350), réindustrialisation du site (800), le reste pour les 3 sociétés et d’autres reclassements internes.

Source : La Tribune

 

%d blogueurs aiment cette page :