Archives du blog

4 appartements détruits lors de l’incendie au Galion à Aulnay-sous-Bois où un squat serait à l’origine du sinistre

galion_couloirsNous en savons désormais davantage sur les causes et les conséquences du terrible incendie qui s’est déclenché ce matin à proximité du marché du Galion. Le premier étage de la barre du Galion où a commencé l’incendie était devenu un squat depuis plusieurs années.
Les locataires avaient prévenu les policiers et le logement français mais ceux-ci n’avaient pas réagi, malgré les multiples relances. Au total, 4 appartements ont été touchés par l’incendie et pour le moment, les pompiers n’ont pas encore quitté la cité, ils sont toujours sur place.
Les pompiers ont dû casser les systèmes d’aération dans la barre du Galion pour mieux maîtriser l’incendie, comme l’en attestent les images ci-contre.
galion_incendie_aulnay

Violent incendie au Galion à Aulnay-sous-Bois avec le marché régional évacué dans la panique !

incendie_galion_aulnay_crameMobilisation générale des pompiers suite à un incendie au galion dans les 3000, où le feu aurait pris au premier étage d’une tour de bureaux du logement Francilien. Le sinistre a commencé vers 9h, des centaines de personnes ont été évacuées. Les habitants restants doivent s’éloigner des fenêtres.

incendie_galion_aulnay_tours

Les pompiers ont commencé à quitter la cité après 2h30 d’intervention. Les policiers ont demandé aux habitants de ne pas s’approcher de la zone incendiée. Pas de blessé à déplorer.

marche_galion_incendie

Merci à Mickael pour les nombreuses photos envoyées.

Vidéo : visite d’un logement social surprenant et en mauvais état à Aulnay-sous-Bois

logement_mauvais_bidet

Vidéo

Une locataire nous a invité à découvrir son logement situé dans la résidence Saint-Just à Aulnay-sous-Bois, juste en face de la Ferme du Vieux-Pays. En conflit avec son bailleur pour de multiples raisons, la locataire souhaite pouvoir quitter ce logement qu’elle estime dangereux pour son fils de 17 mois. Les griefs sont nombreux :

  • Calcul d’un loyer sur la base de 75 m² de surface corrigée alors que 2 m² ont été supprimés suite à la condamnation du vide-ordure, il y a des années. Alors que le Bailleur aurait accepté le remboursement au départ (plusieurs centaines d’euros), ce dernier refuse désormais catégoriquement de restituer le trop-perçu
  • Plusieurs prises électriques non conformes et dangereuses notamment pour le petit (certaines prises ne sont même pas fixées)
  • Murs abîmés et humides (la toile de verre a été décollée sur une partie des murs)
  • Des fils électriques sont dénudés
  • Plusieurs trous d’aération sont sans cache, ce qui peut laisser les petites bêtes pénétrer dans l’appartement
  • Certains murs sont en bois, même dans la Salle de bain
  • Un toilette presque inaccessible avec la porte qui tape sur la lunette du WC

La locataire souhaite trouver un nouveau logement au plus vite, sachant qu’en plus de la vétusté, les incivilités et les bruits la nuit perturbe sa quiétude. Elle a essayé en vain de prendre rendez-vous avec l’élu en charge du logement mais le service logement de la Mairie interdit tout rendez-vous aux personnes dont le dossier a moins de 18 mois d’ancienneté (Rahma nous a montré un enregistrement audio confirmant ses propos. Nous avons contacté le service qui nous a également confirmé cette règle érigée à cause du trop grand nombre de requêtes sur la ville, sauf cas d’urgence).

Vous pouvez prendre connaissance du reportage vidé en cliquant sur l’image ci-contre. Ci-dessous, une galerie de photos montrant l’état général de l’appartement.

L’association SOLID’R gagne en justice contre le bailleur Logement Francilien à Aulnay-sous-Bois, quartier des Etangs

Centre_Commercial_Etangs_AulnayDans le cadre du litige qui opposait notre association SOLID’R au bailleur sur les charges, nous avons le plaisir de vous informer de ce que le jugement du Tribunal d’instance d’Aulnay-sous-Bois rendu le 23 avril 2015 nous a donné raison.

En effet, le bailleur devra rembourser, restituer aux locataires parties à la procédure :

  • les sommes versées du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2013 au titre des provisions sur charges pour l’exercice 2012 et 2013 ;
  • les sommes versées au titre de la rémunération des gardiens dans le sous-poste « contrat et main d’œuvre » du poste « ménage » du 22 février 2010 au 31 décembre 2011 ;
  • les sommes versées au titre de la télésurveillance dans le poste « ascenseur » du 22 février 2010 au 31 décembre 2011.

De plus, le bailleur devra payer à chacun des locataires partie à la procédure la somme de 300 euros et de 1200 euros à l’association SOLID’R.

En outre, notre bailleur devra mettre à la disposition de notre association un local collectif résidentiel, et ce dans un délai de 6 mois. A défaut, il devra payer une astreinte de 100 euros par jour de retard.

Enfin, un expert a été désigné afin de déterminer pour chacun des locataires partie à la procédure, en fonction de sa date d’entrée dans les lieux, de sa quote part, le montant des charges indûment perçues par le bailleur…

Tout cela n’a été possible que grâce à votre détermination, persévérance, patience et surtout votre confiance au juriste de la CGL 93 et au bureau de l’association SOLID’R.

Aussi, je tiens à vous remercier tous et compte sur votre mobilisation au sein de notre association afin de défendre efficacement nos droits dans une relation constructive et apaisée avec notre bailleur.

Source : lettre du président de SOLID’R aux locataires concernés

Pièce annexe : Jugement rendu et mis à disposition au Greffe du Tribunal d’Instance

Aulnay-sous-Bois : le Logement Francilien prête un local pour l’ACSA ?

FAC_ACSA_AulnaySelon nos informations, le Logement Francilien aurait prêté à l’ACSA (Centres Sociaux d’Aulnay-sous-Bois) une ancienne loge de gardien pour y installer la FAC (formation – apprentissage – compétences). Cette structure a pour objectif pour la réinsertion de jeunes du quartier. Ce local sur situe  à l’angle d’Auguste Renoir et Edgar Degas.

%d blogueurs aiment cette page :