Archives du blog

Hausse de la mortalité de 146 % en Seine-Saint-Denis à cause du Covid-19

Le département de la Seine-Saint-Denis est celui où la hausse de la mortalité a été la plus abrupte. Cette hausse est essentiellement due à l’épidémie de Coronavirus, mais aussi à cause du manque de traitement de certaines maladies et déficiences comme le cancer.

En effet, certains patients ont souhaité abandonner leur traitement ou les consultations à l’hôpital à cause de la peur du Covid. Alors que la tension se relâche, les différents hôpitaux ont contactés les patients atteints du cancer afin de poursuivre les traitements à domicile ou dans l’établissement, dans un secteur où les patients du Covid sont proscrits.

Covid-19, une lueur d’espoir avec une baisse du nombre de morts et une stagnation des hospitalisation

Depuis près de 3 semaines, la France est confinée pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Aujourd’hui, plus de la moitié de l’humanité est confinée, entraînant une catastrophe économique sans précédent depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Le Covid-19 a déjà tué plus de 70 000 personnes au niveau mondial. Mais le bout du tunnel semble poindre  l’horizon. En effet, la Chine semble s’être sortie avec un nombre de morts quotidien qui se compte désormais sur les doigts d’une main. En Italie, en Espagne et en France, le nombre de morts diminue, et les hospitalisations semblent désormais presque sous contrôle.

Bien entendu, il reste des points d’inquiétude comme au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis où la pandémie continue son ascension. Tous les regards sont également tournés sur l’Afrique, dont la plupart des pays n’ont pas les moyens logistiques pour une organisation à la hauteur des enjeux.

Alors, bientôt la fin du confinement ? On entend parler de fin-avril / début mai en espérant que la pandémie ne reprend pas de plus belle en France. Attention à ne pas crier victoire trop tôt et de baisser la garde : la prudence reste de mise et le virus n’a pas fini de faire des dégâts.

Bientôt, tout le monde espère pouvoir reprendre le cours de sa vie normale, ses habitudes, sa routine. Pendant ce confinement, la nature a repris ses droits, l’air est plus pur, les animaux réinvestissent certains secteurs que l’on pensait perdu pour de bon pour la faune. Lorsque les activités humaines reprendront, ce répit pour la planète s’arrêtera.

Enfin, la crise économique liée à ce confinement risque d’avoir des conséquences dramatiques. La France est très endettée, le secteur touristique a été fortement atteint. Plusieurs secteurs de l’économie sont au bord de l’asphyxie. Est-ce que le pays aura la force et les ressources de se redresser ?

Covid-19, nombreux morts à domicile et en maisons de retraite en Seine-Saint-Denis, plus que lors de la canicule de 2003 !

Les pompes funèbres de la Seine-Saint-Denis sont débordées. Selon les premiers témoignages, l’amplitude du nombre de décès est supérieure à celle observée lors de la canicule de 2003.

Le Coronavirus en est la cause principale. Si les décès enregistrés dans les hôpitaux ne sont pas démesurés (263 morts enregistrés depuis le début de la pandémie reliés au Covid-19), c’est surtout dans les EHPAD et les domiciles que l’on enregistre le plus de morts.

Si plusieurs analystes estiment que cette impressionnante surmortalité vient du manque de respect du confinement, d’autres estiment le contraire : les Séquano-Dyonisiens respectent en règle générale cette mesure.

Cette mortalité peut s’expliquer de différentes façons : une précarité plus importante, un manque d’accès au soin et parfois un isolement qui empêche d’appliquer les bons gestes qui pourraient sauver des vies.

Covid-19, surmortalité de 63% en Seine-Saint-Denis

Les premières données statistiques par département tombent et si la surmortalité au niveau national est assez modérée, les écarts sont plus criants dans certains départements.

Ainsi, les analystes observent une augmentation de 63% de décès par rapport à l’année précédente dans le département de la Seine-Saint-Denis. Le Covid-19 ou coronavirus est en grande partie responsable, puisque plus de 250 personnes en sont mortes dans le département en quelques semaines.

%d blogueurs aiment cette page :