Archives du blog

Un motard d’Aulnay-sous-Bois mort dans un accident de la route, obsèques à la grande Mosquée d’Aulnay

Lundi dernier, un motard d’Aulnay-sous-Bois a été victime d’un grave accident de la route sur la D317 à Gonesse (ancienne route nationale 17), où il a eu ses 2 jambes sectionnées.
Cet après-midi, auront lieu les obsèques du jeune homme à la grande mosquée de la ville située sur la RN2. 
La rédaction adresse toutes ses condoléances aux proches du défunt.

Ne pas oublier qui que ce soit lors de la disparition d’un proche avec la distribution de cartes de décès

La disparition d’un proche est toujours un cap difficile à surmonter. C’est à ce moment là que l’on peut compter sur de véritables amis, des personnes qui peuvent vous aider à surmonter cette épreuve, et qui vous accompagneront tout au long des commémorations jusqu’à l’enterrement ou l’incinération du corps.

Les membres de la famille, les proches, les amis, les collègues et les connaissances qui ont compté sur le défunt sont bien souvent disséminés un peut partout en France et parfois à l’étranger. Afin de les prévenir et des les remercier de leur présence aux obsèques, la diffusion de carte de remerciement décès prend tout son sens. Avec ces cartes décès que vous pouvez commander en ligne et que vous pouvez personnaliser pour en faire des cartes de condoléances ou un faire-part de décès, vous allez pouvoir réunir autour du défunt les personnes qui ont pu compter dans son existence.

Que ce soit pour annoncer le décès ou remercier les personnes qui auront fait le déplacement et qui vous accompagneront dans votre deuil, il vous faudra identifier au travers d’une liste celles et ceux qui sont susceptibles de venir lors de la cérémonie funéraire et surtout, bien récupérer leurs adresses postales, à l’heure où une grande partie de la communication devient impersonnelle par email. Ces cartes de remerciement devront s’appuyer sur un modèle sobre mais suffisamment personnalisé afin de montrer à quel point la présence de la personne comptait à vos yeux. N’hésitez pas à choisir différents modèles en fonction des relations qu’avaient les proches avec le défunt : membre de la famille, collègue de travail, collègue associatif, ami d’enfance, voisin…

Bien entendu, la carte n’a de sens que si elle contient un message émanant du plus profond de votre personnalité. Un petit texte simple mais émouvant, avec si possible une citation bien connue, sera apprécié des proches. Vous pouvez bien entendu laisser libre court à votre imagination pour personnaliser le texte en fonction du rôle et des relations des destinataires par rapport au défunt. Envoyez si possible ces cartes dans les deux semaines suivant l’enterrement ou l’incinération du défunt, et n’hésitez pas à vous faire aider si besoin est.

Un décès peut être imprévisible, soudain, sans crier garde. Il est important de préserver l’image du défunt, qu’il ait été une personnalité politique, une personnalité associative, une figure locale ou un simple citoyen ayant participé ou non à la vie de la collectivité. Même après la mort, sa personnalité reste à jamais ancrée dans les mémoires et quoi de mieux que de faire lui faire honneur en invitant et en remerciant le maximum de personnes qui ont fait le déplacement pour les funérailles. Que vous soyez pratiquant ou non, que vous soyez religieux ou agnostique, ces petits gestes seront bien appréciés par l’entourage du défunt.

Enfin, n’oubliez pas qu’à l’heure du tout numérique, il est toujours bon de rendre hommage à une personne qui nous est proche via un témoignage que vous pouvez publier sur l’un des blogs ou au travers des réseaux sociaux.

Source : contribution externe.

Organisation des obsèques : à défaut d’accord familial, c’est le juge qui décide

Amiante_Aulnay_1Lorsque le défunt n’a pas exprimé de volontés quant à l’organisation de ses obsèques, en cas de désaccords familiaux, c’est le juge qui désigne la personne la mieux qualifiée pour en décider. C’est ce que vient de rappeler la Cour de cassation.

Dans cette affaire, un conflit opposait la mère du défunt ainsi que sa sœur et son fils, issu d’un premier mariage, à son épouse concernant l’organisation des funérailles et le choix de la sépulture devant recevoir l’urne contenant ses cendres.

L’épouse faisait valoir sa qualité de conjointe et le fait d’avoir vécu maritalement pendant cinq années avec le défunt avant de l’épouser sept mois avant son décès. Selon elle, cela la rendait la plus à même d’organiser ses funérailles.

Les juges ont toutefois fait prévaloir la durée et la force des relations en désignant la mère du défunt, comme étant la personne la plus qualifiée pour organiser les obsèques. Ils ont considéré que sa relation affective avec son fils avait été forte et constante depuis sa naissance et que c’est elle qui l’avait le mieux connu, alors que la relation du défunt avec sa seconde épouse, dont il n’avait pas eu d’enfant, s’était étalée sur cinq ans et que son mariage était tout récent.

Article proposé par Annie Neveu

Frais d’obsèques : possibilité de prélever jusqu’à 5 000 euros sur les comptes du défunt

Amiante_Aulnay_1La personne qui s’occupe des funérailles peut obtenir le prélèvement, sur les comptes bancaires du défunt, des sommes nécessaires au paiement de tout ou partie des frais d’obsèques dans la limite de 5 000 euros.

Pour cela, il suffit de présenter la facture des obsèques, le débit sur les comptes du défunt étant effectif dans la limite du solde créditeur.

C’est un arrêté publié au Journal officiel du mardi 10 décembre 2013 qui a fixé cette limite de 5 000 euros, cet arrêté faisant suite à l’article 72 de la loi de séparation et de régulation des activités bancaires publiée au Journal officiel du 27 juillet 2013.

%d blogueurs aiment cette page :